Infestissumam

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ghost (SWE)
Nom de l'album Infestissumam
Type Album
Date de parution 09 Avril 2013
Produit par Raskulinecz Nick
Enregistré à Blackbird Studios
Style MusicalHeavy Rock
Membres possèdant cet album255

Tracklist

1. Infestissumam 01:42
2. Per Aspera ad Inferi 04:09
3. Secular Haze 05:08
4. Jigolo Har Megiddo 03:59
5. Ghuleh / Zombie Queen 07:29
6. Year Zero 05:51
7. Body and Blood 04:44
8. Idolatrine 04:24
9. Depth of Satan's Eyes 05:26
10. Monstrance Clock 05:53
Bonustracks (Deluxe Edition)
11. La Mantra Mori 05:14
12. I'm a Marionette (Abba Cover) 04:52
Bonustrack (Japanese Edition)
13. Waiting for the Night (Depeche Mode Cover) 05:36
Total playing time 48:45

Chronique @ nsfromhell

11 Août 2013

On sait jamais, vous allez peut être finir par aimer…

Difficile de passer à côté du phénomène Ghost , depuis son Opus Eponymous (2010), et de la hype qui sévit autour du combo suédois dès lors. Surfant sur la vague revival 70’s, largement inspiré du son de Black Sabbath et autre Angelwitch tout en y intégrant des sonorités plus Pop, difficile de penser que Ghost ait pu s’émanciper aussi facilement sans son visuel aussi cliché que léché. Glorifiant Satan et autres joyeusetés antichrétiennes le tout dissimulé sous des déguisements cachant l’identité de ses membres, le groupe ne pouvait que faire un malheur notamment chez nos voisins d’outre Atlantique plus réceptifs, la plupart du temps, au visuel qu’à la musique en elle-même (qui a dit Slipknot?).

Pourtant malgré le côté superficiel qui m’avait longtemps rebuté pour appréhender le combo, il faut reconnaître que Ghost possède quelques arguments solides à faire valoir. Passer l’intro en chœur latin on déboule sur Per Aspera ad Inferi et son refrain entêtant rappelant le Con Clavi Con Dio de l’opus précédent. Après cette mise en bouche ma foi fort délectable, Secular Haze se lance avec ses claviers omniprésents, ses sonorités plus Pop ainsi que ce côté tout à fait théâtral qui était encore hésitant sur le Opus Eponymous.

De manière générale Infestissumam est donc bien plus pop, avec des claviers présents sur toutes les plages du disques. Plus Pop certes mais aussi plus grandiloquent avec énormément de chœurs disséminé ça et là (Monstrance Clock). Ce changement par rapport au Rock/ Heavy plus classique du précédent album donne une véritable personnalité aux Suédois qui creusent ainsi la voie qu’ils s'étaient donnés.

Cependant tout n’est pas parfait, l’ambiance qui se dégageait de Opus Eponymous, sombre et glauque, et aussi un petit peu kitsch comme un bon film d’horreur en noir et blanc, n’est plus de la partie sur cet Infestissumam qui nous place dans la lumière du grand bouc perdant ainsi ce côté plus intimiste qui se dégageait auparavant. D’autant plus que l’album se révèle pour le moins inégal, le très bon y côtoyant le plus moyen comme la dispensable Body and Blood ou Jiggolo Har Meggido qui sans être particulièrement mauvaise n’est pas transcendante tant sa structure sent le réchauffée.

Il existe, ceci dit, d’excellents moments dans ce Infestissumam, le duo Ghuleh/ Zombie Queen suivi de Year Zero. Véritable point d’orgue de l’album, la première attaque par un duo batterie, clavier très calme et très Pop avant de déboucher sur une partie bien plus Heavy, toute guitare dehors et se concrétiser par un refrain remarquablement bien écrit. Year Zero nous fait goûter au Ghost tel que l’on aimerait toujours l’entendre, sombre et occulte, misant plus sur ses riffs et son côté Heavy tout en débouchant sur un refrain grandiloquent. Ce titre est l’atour central de l’album qui à lui seul peut vous permettre d’affronter la hype qui sévit autour de Ghost et vous faire comprendre à quel point le combo possède des arguments à faire valoir et justifie tout le bien fondé que certain trouve en lui. Monstrance Clock dernier titre de cet Infestissumam se révèle lui aussi d’excellente facture de par son refrain qui deviendra j’en suis sur rapidement un hymne à la gloire de Lucifer.

Ces trois titres représentes ce qu’on avait espéré de Ghost après l’Opus Eponymous, l’évolution qui lui était promise, alors certes tout le reste n’est pas à jeter sur ce Infestissumam qui se révèle être un bon album, mais le fait est qu’il existe un certain contraste entre d’excellents titres et certains un peu moins bons voire carrément moyens.

Au final cet Infestissumam se révèle, face à son prédécesseur que certain jugeait un peu trop classique pour vraiment justifier l’élan autour de Ghost, plus grandiloquent, plus pop, plus personnel mais aussi parfois trop inégal. Je recommande toutefois aux derniers récalcitrants de jeter une oreille à ce dernier effort des Suédois, on sait jamais, vous allez peut être finir par aimer…

6 Commentaires

17 J'aime

Partager

tinus222 - 12 Août 2013: On à tous le même ressentie alors... depuis que j'ai ce cd, il à nettement moins tournée que son grand frère sur un même laps de temps. Espérons qu'ils sauront de nouveaux nous mettre d'accord sur le prochain opus. A condition bien sur qu'au final ce coup de cœur musicale ne soit pas juste dut à la surprise qu'il à provoquer dans l'univers metal et qu'il parviennent encore à nous étonner. En attendant le verdict j'écouterai toujours avec plaisir la première galette.
TryAgainErik - 30 Août 2013: Il y a un certain intérêt à les voir en live pour le jeu de scène...mais sur CD c'est bien fade à mon goût.
666belzebuth - 18 Octobre 2013: chronique tout à fait fidèle fromhell, à mon goût. De plus j'ai aussi été plutot retissant par leur style. Mais la théatralité, point de vue spectacle, est assez charmant, et la musique est bien sympa pour une ambiance horreur en effet. en passant, musicalement je trouve la reprise I'm a marionette vraiment propre!
 
David_Bordg - 24 Septembre 2015: celui que j aimais le moins des trois(et de loin) et en fait plus je l ecoute et plus je le trouve(la tendance s inverse) enormissime l enchainement par exemple ghuleh/zombie queen et year zero est tout bonnement fantastique digne du grand beatles!! une tuerie
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire