In Trance

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Scorpions
Nom de l'album In Trance
Type Album
Date de parution Septembre 1975
Labels RCA
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album309

Tracklist

1.
 Dark Lady
 03:25
2.
 In Trance
 04:44
3.
 Life's Like a River
 03:48
4.
 Top of the Bill
 03:25
5.
 Living and Dying
 03:19
6.
 Robot Man
 02:42
7.
 Evening Wind
 05:01
8.
 Sun in My Hand
 04:21
9.
 Longing for Fire
 02:42
10.
 Night Lights
 03:13

Durée totale : 36:40


Commentaire @ Monism

08 Fevrier 2010
Que savons nous du hard rock? Si ce n'est que son origine remonte aux groupes britanniques de la fin des années 60 à savoir Led Zep, Black Sabbath et Deep Purple. C'est à ce moment là que Scorpions va naitre et devenir ce groupe mythique, pionnier du heavy metal, que tout le monde aujourd'hui connait.

A l'heure de l'annonce de la fin du groupe, il me paraît vital de devoir faire le point sur l'album qui en 1975 fut leur premier succès, en l'occurrence, le génial In Trance.

Nous ouvrons les hostilités sur la pochette particulièrement classe de l'album, illustrant un clone de Doro Pesch, aux seins nus, en extase sur une stratocaster. A noter que l'écriture qui orne la pochette ressemble à s'y méprendre à la celle utilisée par Black Sabbath sur son 12012 Of Reality, ce qui nous donne une bonne idée sur l'influence de l'album.

N'y allons pas par quatre chemins, In Trance est dans l'ensemble très différent de ce que faisait le groupe sur ses deux premières productions qui tendaient plus au mouvement psychédélique qu'à celui du hard rock. Ici, la musique s'hybride entre la sonorité typique du rock 60's et un proto heavy metal avec lequel Scorpions fera sa renommée dans les années 80.

Dès le début avec "Dark Lady" les performances vocales de Klaus Meine et celles de Ulrich Roth sont impressionnantes et quant aux parties de guitare; eh bien on comprend tout de suite pourquoi Monsieur Roth était appelé « le Jimi Hendrix allemand », elles sont simplement ahurissantes pour l'époque. La batterie et la basse sont à la hauteur de la prestation générale sans malheureusement se distinguer plus que la véritable leçon de guitare que nous donne Uli Roth.

Oui, Scorpions est une machine à produire des hits et ce même dans les premières années de leur carrière, on se surprend de l'effet hypnotique qui se dégage de certaines compos, à l'image de la chanson au refrain tueur : In Trance; pilier central sur lequel repose l'album. Autant le dire tout de suite, l'album par lui même est excellent et les compositions, qu'elles empruntent à la musique psychédélique planante: "Evening Wind" ou à des sonorités plus bluesy comme "Sun In My Hand", sont impeccables.

Au final, In Trance est moins mainstream que Blackout ou Crazy World mais reste néanmoins un très grand album de Scorpions, à mon sens la meilleure production de la carrière du groupe simplement pour son statut d'album charnière dans l'histoire du metal.

Bref, de la haute défonce culte à écouter à tout prix.

4 Commentaires

3 J'aime

Partager
tinytimruedebonn - 19 Mars 2010: C'est probablement mon album préféré, j'hésite toujours avec Virgin Killer mais l'essentiel est que ces deux galettes sont des pures tueries à tous niveaux! Composition, chant et cette guitare!!! Madré mia!!!
patpanique - 10 Octobre 2010: toi , tu as bon gout; par contre pour la pochette de in trance, il y a une édition limitée ou quoi? parce que je possède l'album et la dame est certes peu vétue, mais de là à voir ses seins??? sourire.
Lamikawet - 19 Mars 2011: Le meilleur album de la période Ulrich Roth.
mechant - 09 Mars 2019:

Le 1er pressage du vinyl montre le teton de la dame. Il disparaitra par la suite à linstar de la croix gammee du 1er pressage du 1er motorhead sur le casque ....

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire