Hell's Unleashed

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Unleashed (SWE)
Nom de l'album Hell's Unleashed
Type Album
Date de parution 29 Avril 2002
Labels Century Media
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album104

Tracklist

1.
 Don't Want to Be Born
 02:54
2.
 Hell's Unleashed
 02:15
3.
 Demoneater
 03:54
4.
 Fly Raven Fly
 04:15
5.
 Mrs. Minister
 03:01
6.
 Joy in the Sun
 03:05
7.
 Demons Rejoice
 03:07
8.
 We'll Come for You
 03:08
9.
 Triggerman
 02:34
10.
 Dissection Leftovers
 02:47
11.
 Peace, Piece by Piece
 01:58
12.
 Burnt Alive
 04:01
13.
 Your Head Is Mine
 03:32
14.
 Made in Hell
 03:14

Durée totale : 43:45


Chronique @ Goneo

27 Décembre 2020

Ce retour est loin d'être un revival du grand Unleashed, mais plus un disque de récréation

Après un "Warrior" mitigé, l'activité de Unleashed sera fortement réduite, beaucoup avaient même pensé à une fin du groupe. Toujours chez Century Media Records, 5 ans après, les voici de retour. Un retour pas grandiose, et pas non plus super attendu, l'évolution du groupe en termes de qualité n'ayant cessé de régresser au fil des albums. Puis, en 2002, sortaient des opus comme Nile ("In Thier Darkened"), Decapitated ("Nihility"), Behemoth ("Zos Kia Cultus") ou encore Meshuggah ("Rational Gaze"), et même hors death metal, entre la 2e vague de groupes néo metal comme Slipknot et Linkin Park, et le metalcore montant ; bref, une période où ce "Hell's Unleashed " n'a vraiment pas fait couler beaucoup d'encre.

Pour ce faire, on garde la même équipe : Johnny Hedlund (basse, chant et paroles), Tomas Olsson (guitare), Fredrik Folkare (guitare), Anders Schultz (batterie). L'album est intégralement composé par Johnny Hedlund et Fredrik Folkare.

Alors, ce retour? Il n'y a pas de quoi sauter au plafond ; musicalement, c'est dans la continuité de "Warrior", à savoir un metal qui va droit au but, épuré, sans chichis, qui navigue entre death, thrash, et gros heavy burné.

Cela démarre avec le mid tempo "Don't Want to Be Born", très entrainant, puis "Hell's Unleashed" réveille un peu de nostalgie avec son death thrash efficace. "Demoneater" embraye le pas, thrashy avec un excellent solo inattendu. Ce début d'album est très bon. Si seulement il y avait eu cette même intensité tout au long de l'oeuvre. C'est d'ailleurs à partir de là que cela se gâte...
Cela part un peu dans tous les sens. Entre le heavy doom de "Fly Raven Fly", la rock'n'roll "Joy un the sun" , la Ac/Dc "Triggerman" ou la presque néo metal "Burnt Alive", on ne sait plus ce que on est en train d'écouter.

Je suis un peu perdu avec ce "Hell's Unleashed", est-ce vraiment encore un groupe de death metal ?
Cet album n'a pas vraiment d'identité, j'ai du mal à le prendre au sérieux. Déjà rien qu'en lisant les noms des titres et que l'on s'aventure sur les textes, on s'aperçoit qu'ils sont aussi simplistes que la musique. Il est très second degré. En fait, on ne dirait pas un véritable album, mais plus une sorte de compilation de morceaux qui ont été créés suivant les envies. Puis ce nom "Hell's Unleashed", totalement en accord pour nommer une compilation, même la pochette serait parfaite pour cela.

Malgré tout, les morceaux ne sont pas mauvais, ils sont même plutôt sympathiques. Johnny Hedlund laisse tomber ses mots comme un marteau frappant une enclume, la structure simpliste et l'effet immédiat des refrains en font un album très facile à écouter. Il faut le prendre pour ce qu'il est, un metal entraînant, parfait à mettre en fond pour un apéro, une tâche ménagère, cuisiner ou un repas en amoureux (clin d'oeil).
On notera un final au piano, interprété par Johan Ljuslin, sombre et froid, le genre d'ambiance qu'on aimerait retrouver chez Unleashed.

Je déconseille des écoutes attentives au casque, du fait de sa simplicité, il en est aussi répétitif. Certains de ces titres à la longue deviennent agaçants ("Mrs.Minister", pour ma part), ou d'autres perdent un quelconque intérêt ("Your Head Is Mine", par exemple). Inévitablement, une lassitude s'installe, l'opus montre très vite ses limites.

Ce retour est loin d'être un revival du grand Unleashed, mais plus un disque de récréation ou de soirée entre amis. Un petit 12/20.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ BuRiEd_InSiDe

03 Mai 2006
Grand retour d'un groupe devenu incontournable: Unleashed !
Qualité et puissance est au rendez-vous. Tout ici se rapporte au death metal : rift bien gras, voix caverneuse, les textes demoniaque. L'ensemble reste anomarlement simple, les rift sont repetitifs et les refrains sont interminables... mais tout cela reste correct et certain rift nous font remuer les tripes et la voix est d'une tres grande qualité.

Malgres quelques lacunes Hell's Unleashed reste un album de grande qualité est reste incontournable. Je vous le conseil, en tout cas, grandement.

4 Commentaires

0 J'aime

Partager
GrizzlyBurger - 22 Avril 2013: Je ne trouve pas cet album terrible pour ma part.
14/20, pas plus.
Eaque - 04 Avril 2014: Cet opus est archi poussif et arrive en pleine phase du déclin passager du death metal. Et ce n'est pas ce genre d'album qui eut sauver le style, loin sans faut ! L'album à posséder d'urgence est complétement le tout premier "Where No Life Dwells" qui par dessus ces excellents compos, s'en tire avec une prod impécable !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire