Hammer of the North

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Grand Magus
Nom de l'album Hammer of the North
Type Album
Date de parution 18 Juin 2010
Style MusicalDoom Metal
Membres possèdant cet album131

Tracklist

1. I, the Jury 04:14
2. Hammer of the North 05:13
3. Black Sails 05:07
4. Mountains Be My Throne 03:45
5. Northern Star 04:19
6. The Lord of Lies 06:13
7. At Midnight They'll Get Wise 03:44
8. Bond of Blood 04:43
9. Savage Tales 04:42
10. Ravens Guide Our Way 05:52
Total playing time 47:52

Chronique @ AlonewithL

05 Juillet 2010
Quels sont les grands points communs que l'on pourrait déterminer entre la formation suédoise "Grand Magus", et les vastes paysages enneigés du Nord? Des températures glaciales et inhospitalières, l'existence malgré celà d'un milieu bien vivant, mais faiblement coloré. Il y a aussi certaines forces prédatrices cruelles qui rodent à l'ombre de pics rocailleux, et dont les morsures sont aussi mortelles que le froid extrême du climat.
Évidemment, une telle comparaison, est audacieuse. C'est pourtant l'impression que dégage l'album "Hammer of the North", sorti en juin 2010. On pourrait pousser la réflexion plus loin et tenter d'y rechercher le vrai sens de la comparaison sur celui de l'humanité actuelle, toute aussi froide et antipathique que l'image de couverture de l'album avec son loup énorme, maître incontesté de cette nature ténébreuse. L'homme n'est-il pas d'ailleurs considéré comme un loup pour l'homme? L'esprit divague, mais semble avoir deviné d'instinct le vrai sens.
Il faudra donc bien vous équiper avant d'affronter ce nouvel opus dans la pure fibre du heavy doom. Rien d'inattendu, mais méfiez-vous des réactions de la bête.

"Grand Magus" fait aussitôt parler la poudre sur "I, the Jury". On entend les salves appuyées et riffées des guitares, ainsi qu'une forte poussée de la voix, jusqu'à ce que cette dernière se pose dans une étrange ressemblance vocale avec celle d'un Rob Halford oeuvrant dans les débuts de "Judas Priest". Celà se retrouve sur d'autres pistes notamment sur "Northern Star". "I, the Jury" est sans conteste un bon titre, qui tend néanmoins à se diriger vers un heavy metal que l'on avait presque finit par oublier.
Un aspect plus doom se manifestera avec autant d'efficacité sur le titre successif, "Hammer of the North". On y perçoit bien la basse à l'entame, instrument essentiel dans le doom. Les riffs de guitare sont toujours aussi appuyés et acérés. La caractéristique majeure du titre réside sur le chant. Il joue les trouble-fêtes. Lancinant sur le début, il devient par la suite tendre et désespéré.

L'album recèle de chansons complètes, malgré le faible nombre d'instruments et de membres. Le groupe parvient tout de même à produire quelque chose d'assez fort et de mobile, bien que le rythme régulier soit le plus souvent contenu, saccadé, par à coup. Certains titres parviennent cependant à rompre cette forme de linéarité ambiante comme "Mountains Be My Throne" prenant des airs de hard rock effilé, avec pour une fois un chant et des voix remplis d'assurance supplantés par des instruments assoiffés, ayant quartier libre jusqu'aux refrains.
Hormis celà on retrouve généralement des sons riffés, joués par des instruments endurcis, qui ne manquent pas, à de brèves périodes momentanées, de sortir des rangs et de produire quelques assauts, sous la baguette du chant, véritable régulateur musical. Le chant de J.B est porteur d'un heavy metal sirupeux, présent et gardant la même fermeté que les instruments. Celà se remarque nettement sur les titres les plus rapides de l'album que sont "Northern Star" et "At Midnight they'll Get Wise" où la voix est obligée de gagner en volume pour recouvrir à nouveau guitare et basse.
"Grand Magus" jugule parfois avec les différences rythmiques sur une même piste afin que la guitare puisse davantage s'extirper et s'exprimer, ayant ainsi son mot à dire. Cette liberté durera le plus souvent le temps de petits moments d'absence du chant comme celà est fait par exemple sur le très intéressant "Bond of Blood". Les instruments quelques soient leur ton ou leur attitude se contentent de suivre la cadence de croisière de la voix (bien qu'elle soit plus lente par endroits).

Le groupe se lâche davantage dans la fantaisie sur le dernier titre "Ravens Guide Our Way". On note l'introduction de sons extérieurs, comme celui de l'air froid soufflant sur les étendues blanches de la toundra, et le lointain croassement de corbeaux à l'entame de piste. Une guitare acoustique y joue quelques notes, jusqu'à l'apparition impromptue des coups de batterie et des deux autres instruments, très stimulés. Malgré cette agitation, le chant ne se presse pas. Tout semble s'arrêter avec l'apparition du bruit de la mer caressant la plage dans ses va et viens, ses fines et à peine audible notes de basse, puis la guitare rompt à nouveau, avec vigueur, le silence.

L'album peut être suivit d'un DVD bonus. Rien de bien renversant. Pas de titres en live par exemple. C'est en faite l'aperçu des 2 titres clips de l'album "I, the Jury" et "At Minight they'll Get Wise", suivis d'entrevues avec les trois membres du groupe. Les clips sont assez classiques et utilisent toutes les deux un même décor en milieu clos avec moins de superflu pour la deuxième. C'est néanmoins correct. Les plans sont bien travaillés, mettant parfaitement en valeur les membres de la formation.
Les entrevues peuvent être intéressantes si l'ont prend sagement le temps de les écouter. On entendra les impressions des membres sur le tournage des clips, sur l'album et sur chacun des titres, mais aussi sur les musiciens et styles qui leur ont le plus inspiré dans leur carrière. C'est banal, je le sais, mais ça le mérite d'exister.

Voici un album bien en chair avec des chansons qui forment un ensemble structuré et inébranlable. Aucune d'entre elles ne se détache de manière définitive des autres. Certains y verront un signe fragile de linéarité. Mais l'album est loin d'être mauvais, celà forme un tout en complète adéquation. Un arbre + un arbre + un arbre + un arbre...celà fait une forêt.

15/20

7 Commentaires

5 J'aime

Partager

Adarkar - 19 Août 2010: Un super album !
Lordbeerdrinker - 12 Septembre 2010: Vu en live aujourd'hui. L'album est très bon mais c'est sur scène que le groupe prend toute sa dimension!
AlonewithL - 12 Septembre 2010: chanceux
Silent_Flight - 12 Septembre 2010: J'avoue ça doit tuer sur scène.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire