Graveyard Classics II

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Six Feet Under (USA)
Nom de l'album Graveyard Classics II
Type Album
Date de parution 19 Octobre 2004
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album124

Tracklist

1.
 Hell's Bells (AC/DC Cover)
 05:11
2.
 Shoot to Thrill (AC/DC Cover)
 05:17
3.
 What Do You Do for Money Honey? (AC/DC Cover)
 03:36
4.
 Givin' the Dog a Bone (AC/DC Cover)
 03:32
5.
 Let Me Put My Love into You (AC/DC Cover)
 04:14
6.
 Back in Black (AC/DC Cover)
 04:24
7.
 You Shook Me All Night Long (AC/DC Cover)
 03:30
8.
 Have a Drink on Me (AC/DC Cover)
 03:58
9.
 Shake a Leg (AC/DC Cover)
 04:03
10.
 Rock n' Roll Ain't Noise Pollution (AC/DC Cover)
 04:19

Durée totale : 42:04


Chronique @ dark_omens

16 Juin 2013

Un disque qui s’approche dangereusement d'une honteuse hérésie...

Doit-on réellement avoir des connaissances sans commune mesure concernant la discographie, la carrière ou même le style d’un groupe, avant d’effleurer du doigt la réalité et la pertinence de, ne serait ce qu’une infime partie de son œuvre? Doit-on vraiment être au fait de l’histoire entière d’un genre, fouillant ses méandres les plus secrets (et bien souvent les plus inintéressants), tréfonds de passés ancestraux, avant de s’attaquer à la difficile rédaction d’une chronique, et ce afin d’être le plus objectivement possible dans le vrai ? Sincèrement, je n’en suis pas totalement convaincu.

La chronique de ce disque, The Graveyards Classics II, devra cependant commencer par aveux s'agissant des lacunes de votre modeste serviteur concernant à peu près tout ce qui se rapporte au Death Metal en général, et à Six Feet Under en particulier. On peut dès lors penser, à juste titre, reconnaissons le, que le propos sera dénué de toute once d’impartialité nécessaire à la composition. Peut-être. Sans doute même. Mais en ce cas il sera uniquement bâti à mesure de jugement et de ressentis, ce qui après tout, peut aussi avoir une certaine valeur. Il le peut assurément, car si en effet mon ignorance peut sembler quasiment irrécupérable concernant mes déficiences, elle n’a d’égale que ma connaissance irréprochable des versions originales des titres présents sur ce CD. J’en ai savouré chaque note, chaque refrain, chaque subtilité source de plaisir intense, durant les années qui m’ont amené jusqu’ici, et aujourd’hui encore, je considère que ces dix morceaux sortis en 1980 par AC-DC sur l’album Back in Black restent tout simplement mythiques. Car c’est bien de cela dont il s’agit, de la reprise Death Metal du premier opus sortis par les frères Young après la mort de Bon Scott.

Après un premier méfait composé uniquement de reprise, sortis en 2000 et intitulé The Graveyards Classics, nous proposant des titres de divers groupes aussi variés que Savatage, Black Sabbath, Jimmy Hendrix ou encore les Sex Pistols ; Six Feet Under nous revient donc avec la ferme intention de récidiver, a nouveau. Ils ont le projet ambitieux de rendre un hommage vibrant aux illustres prédécesseurs, maître parmi les maîtres qui suscitèrent tant de vocations, à savoir AC-DC. Si l’intention peut paraître des plus louables, elle ne l’est réellement que si le résultat a les qualités nécessaires pour offrir véritablement un témoignage de respect.

En effet si musicalement l’album se tient plutôt bien, avec ses guitares accordées plus bas et leurs sons plus agressifs que la Gibson SG Signature d’Angus, il parait cruellement évident à nos oreilles martyrisées, au-delà des qualités de chanteurs de Chris Barnes qu’il ne m’appartient pas de juger au vu de mes incompétences déjà évoquées, que le Hard-Rock (en tout cas celui des frères Young…) ne sied pas toujours au growl. Pire la lenteur inhérente à ce côté incontestablement Rock de chaque titres, lui ôte toute ambition d’une quelconque puissance. Puissance qui est l’essence de ce chant, et dont le résultat doit, à mon avis, être malsain, combatif, violent. Ce qui n’est absolument pas le cas ici. Bien au contraire !!!! L’interprétation de ces chansons a quelque chose de navrant qui se transforme assez rapidement en quelque chose d’assez pathétique. On comprend donc aisément, que très loin d'être une déclaration respectueuse d'une vénération assumée, ce disque n'est qu'une piteuse parodie sans le moindre intérêt, si ce n’est celui d’une franche rigolade. Le constat peut paraitre sévère, et la confession des plus affligeante, pourtant c’est un fait, au-delà d’une maitrise évidente, l’ensemble de ce disque à un côté décalé, pire inconvenant.

En ajoutant encore, qu’un certain manque de nuance dans ce chant coupable ôte à ces chansons tout le relief qui faisait la richesse de l’original, on aura compris que ce disque s’approche dangereusement de l’hérésie.

4 Commentaires

1 J'aime

Partager
MaitreBernie - 16 Juin 2013: Un vrai massacre d'une inutilité flagrante.
Quel intérêt de reprendre 10 titres d'un même groupe, les transformer en soupe Death primitive et ensuite les sortir au grand public?
En plus de ça la musique d'AC/DC ne se prête pas au son Death Metal, donc pour le coup, c'est zéro pointé pour Chris et ses compagnons...
Bark_at_The_Moon - 16 Juin 2013: En tant que fan de Six Feet Under, j'écoute souvent cet album. Et en tant que fan d'AC/DC... j'écoute souvent cet album de Six Feet Under !
Kerast - 17 Juin 2013: chronique : 11/20
Album : 14/20
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire