Godsmack IV

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Godsmack
Nom de l'album Godsmack IV
Type Album
Date de parution 25 Avril 2006
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album182

Tracklist

1. Livin' in Sin
2. Speak
3. The Enemy
4. Shine Down
5. Hollow (ft. Lisa Guyer)
6. No Rest for the Wicked
7. Bleeding Me
8. Voodoo Too
9. Temptation
10. Mama
11. One Rainy
Bonustrack (iTunes)
12. I Stand Alone (Live)
Bonustrack (Target)
12. I Thought
Bonustrack (Best Buy)
12. Safe and Sound

Chronique @ Matai

26 Septembre 2010
En à peine trois albums, Godsmack s'était propulsé sur les devants de la scène metal américaine en nous proposant un genre de néo métal totalement enivrant mais surtout bien dynamique. Mais au delà de l'agressivité impalpable que cachent les compositions de ce groupe talentueux et loin d'avoir la langue dans sa poche, les américains prouvent aussi qu'ils sont en constante évolution et que chaque sortie n'est pas synonyme de linéarité. Après "Godsmack", l'opus révélateur fort en groove et tranchant, un "Awake" hypnotique et plus progressif, un "Faceless" bien plus brutal et un album à part, "The Other Side", dévoilant la face calme et acoustique d'une formation pourtant bien loin d'être gentillette, "IV", symbole même du stade périlleux du quatrième album nous propose de nouvelles couleurs et de nouveaux horizons.

En effet, au fil de ces quelques cinquante minutes, Godsmack explore un univers qu'on avait jusqu'à présent peu découvert. On était bien habitués à ce sentiment de haine et de dégoût qui planaient encore et toujours dans chaque opus, à travers une musique représentative et un chant ultra rageur, sur "IV" cependant, la mélodie prime et les rythmiques semblent s'être apaisées. Le tout se veut irrémédiablement moins endiablé et même à la rigueur moins efficace.
Pourtant, la prise de risque est intéressante, voire même conséquente. On découvre des parties de gratte intéressantes, des morceaux plutôt blues où la guitare est mise en avant, d'autres plus acoustiques à la manière de "One Rainy Day", ode à la pluie et à la sérénité, où un fond sonore de déluge vient bercer un chant harmonieux et terriblement envoûtant, accompagné d'une basse ô combien maîtrisée. De plus, "Hollow", au double chant masculin/féminin, semi acoustique, se veut assez percutant et sort de l'ordinaire : mélange de guitares et de mandoline, rythme simple mais efficace, et technique de chant en prime.

Il est donc étonnant de voir cette variété de titres, d'autant plus que "Speak" ou "No Rest for the Wicked" restent ancrés dans cet esprit très brute. Un rythme décoiffant et un chant crachant toute la rage possible et imaginable, emmené par des guitares incisives à souhait et des solos on ne peut plus maîtrisés mais ressemblant trop à ce qu'on avait souvent l'habitude d'entendre jusqu'à présent. De même pour "The Enemy", lourd et sombre.

Si "Bleeding Me" est très redondant notamment au niveau des lignes de gratte et du chant, quelque peu "casse pied", "Voodoo Too", lui, rappelle le titre "Voodoo" présent dans l'album "Godsmack". Normal, il s'agit de la continuité, et on reconnaitra ce chant presque tribal et ces percussions africaines...envoutant et hypnotique.

Une petite déception tout de même pour cet opus qui, étrangement, n'arrive pas à la hauteur des précédents, malgré cette volonté du groupe de nous présenter des compos originales mais trop acoustiques et peu entraînantes en règle générale, même si bien sûr, quelques morceaux sortent du lot. Pas le meilleur album, mais pas mauvais pour autant, "IV" vaut le détour si vous aimez les ambiances plus calmes et les rythmes d'autant plus blues.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
Celldweller55 - 26 Septembre 2010: Ah une chronique de Matai !

"Mode automatique on" : superbe article, comme toujours !
"Mode off"

Ton dernier paragraphe résume parfaitement mon sentiment envers cet album. Je retiens surtout "Livin In Sin" et "The Enemy"
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ bigoud

10 Juillet 2006
Godsmack revient 3 ans après l'excellent "Faceless" avec des monstres tels que "I Stand Alone", "Straight Out of Line" ou encore "Re-Align". Avec un disque sobrement appelé "Godsmack IV", les Américains ne font pas dans la demi-mesure en nous livrant un album de nu-metal-heavy puissant et inspiré. Godsmack mûrit et c'est une bonne chose ! Sur cet album se trouvent des influences assez blues et même folks, tout en restant quand même assez sombres.

La première chanson, "Live In Sin" démarre avec un enfant qui parle, puis la guitare arrive progressivement suivie de la basse, de la batterie et du chant. Cette chanson est assez calme ; l'interlude est joli, le solo impeccable ; cette chanson est parfaite pour débuter l'album.

Bien évidemment, la deuxième chanson n'est pas dans la même veine. En effet, dès que "Speak" débute, on sait que c'est du Godsmack : excellents rythmes heavy, très bon refain, le solo est toujours impeccable. Cette chanson est excellente !

"The Enemy" n'est pas en reste : elle débute avec une batterie lourde pour amener une chanson puissante et brutale par le chant de Sully. C'est du Godsmack tout craché. L'interlude est lourd et cette chanson se révèle également être excellente.

"Shine Down" avec son intro à ...l'harmonica !!! (si, si, je vous jure !) nous envoie ensuite sur un rythme heavy plus lent avec un très bon riff. Cette chanson est assez spéciale mais reste bonne. En plein milieu de la chanson, un solo d'harmonica s'insère dans la rythmique lourde des Américains. Et qu'est-ce que ça rend bien !!!!!!! Cette chanson nous prouve que Godsmack a d'autres influences telles que le blues.

"Hollow" est une chanson semi-acoustique accompagnée de mandoline. Les paroles sont belles, le refrain est superbe et la voix du chanteur est irréprochable.

"No Rest For The Wicked" débute avec un riff à la Godsmack, le chant est impeccable et le refrain est excellent, tout comme l'interlude.

"Bleeding Me" vient ensuite. L'intro à deux guitares est superbe pour partir en rythme heavy classique de Godsmack. Le refrain est excellent et on pourrait confondre la voix de Sully avec celle de James Hetfield (à la période "Load" !!). Cette chanson est impeccable et fait partie de mes préférées de l'album.

"Voodoo Too" est la suite de "Voodoo", que l'on trouve sur le premier album. Cette chanson est assez sombre et est du même genre que "Voodoo".

"Temptation" est dotée d'un riff surpuissant. C'est un rythme classique du groupe et le refrain est excellent.

"Mama" est aussi une chanson acoustique superbe, les paroles sont jolies, tout comme la chanson.

"One Rainy Day" termine l'album sur un ton et un rythme calme et avec de superbes jeux de guitares.

En bref, les fans espéraient un "Faceless" n°2 et ils l'ont eu ! Cet album contient autant de classiques que son prédecesseur. Le succès de Godsmack, déjà énorme aux USA, grandira de plus en plus grâce au talent du groupe.

Metal is forever...

5 Commentaires

1 J'aime

Partager

Matai - 21 Mai 2010: Faceless numéro 2 ?
Celldweller55 - 21 Mai 2010: Le style est quand même beaucoup moins "néo métal" que "Faceless", c'est plus posé, plus calme.

Un album agréable mais je préfère le Godsmack de "Faceless" ou de "Awake"
Restent des titres très bons comme "Livin' In Sin" ou "The Enemy"
Matai - 21 Mai 2010: Oui voilà, je le trouve plus calme, plus blues même voire plus acoustique que Faceless, bien brute de décoffrage, tranchant. Je rapprocherais plus "IV" de leur premier opus, nommé "Godsmack", tout simplement. Mais ils ne valent pas "Faceless" ou "Awake".
Celldweller55 - 21 Mai 2010: "Awake" commence par le coup de genou dans les cou***es intitulé "Sick Of Life", difficile de rivaliser :-D
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire