1000hp

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Godsmack
Nom de l'album 1000hp
Type Album
Date de parution 05 Août 2014
Produit par
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album49

Tracklist

1. 1000hp 03:46
2. FML 03:48
3. Something Different 04:42
4. What’s Next? 04:21
5. Generation Day 06:12
6. Locked & Loaded 04:13
7. Living in the Gray 04:07
8. I Don’t Belong 03:34
9. Nothing Comes Easy 05:39
10. Turning to Stone 05:16
Bonustrack
11. Life Is Good! 04:05
Total playing time 45:28

Chronique @ Matai

16 Novembre 2014

Un opus sympathique, avec ses qualités et ses défauts...

16 ans ont passé depuis le premier album éponyme et beaucoup d’eau a coulé sous les ponts pour ce quartet originaire de Boston qui a enchaîné albums, succès et tournées. Les inconditionnels se souviennent parfaitement de gros hits comme « Keep Away », « I Stand Alone » ou encore « Awake » qui sont longtemps restés numéro 1 et qui ont obtenu de nombreux prix. Depuis la sortie de « IV », Godsmack s’est donné plus de temps pour composer ses opus, repoussant les années d’attente à 4 au lieu de deux en moyenne comme avec « Oracle » et ce « 1000hp ». Les fans ont vu le temps long. Il faut dire que le groupe a commencé à douter de lui, à se demander s’il serait bon de reprendre du service, notamment à cause d’un gros coup de fatigue collectif. Il a enchainé les concerts à la vitesse de la lumière, sans prendre le temps de s’accorder un break. Oui, le groupe était au bord de la séparation. Après mûre réflexion et un bon gain de boost, les voici avec leur nouveau bébé « 1000hp ».

C’est l’éponyme qui ouvre l’album avec ce côté furieux, lourd et dynamique bien caractéristique du groupe. Il s’agit d’un condensé de la carrière des bostonniens, que ce soit dans la musique mais aussi les paroles, évoquant les débuts difficiles jusqu’à la reconnaissance actuelle. Les couplets saccadés laissent rapidement place aux refrains dont la mélodie rentre en tête très rapidement. De ce côté-là, Godsmack n’a pas changé. Nous retrouvons les ingrédients du succès, sans grande surprise.

Ce titre n’est toutefois qu’une façade car au fil de l’écoute, on se rend rapidement compte que le groupe n’est plus le même. Il ne semble plus animé par cette rage, par cette haine de la vie, par le dégoût, comme cela l’avait été sur « Awake » ou « Faceless » pour ne citez qu’eux. Les morceaux ont beau se doter de passages nerveux et lourds, il n’y a pas autant de force qu’avant, en témoignent « Something’s Different », très FM pour le coup, pas loin de la ballade rock, le fade « Living in the Gray » ou le mou » Generation Day ».

Il y a malgré tout des chansons bien efficaces, comme « What’s Next » qui fait bien jouer le groove et la lourdeur de la basse ou « Locked and Loaded ». « I Don’t Belong » ou « Nothing Comes Easy » auraient pu figurer sur les précédentes œuvres avec un mélange d’éléments non négligeable : guitares furieuses, jeu de batterie parfois technique, dualité des vocaux entre Sully et Tony, et quelques soli. Un bon mix de choses anciennes et nouvelles. Pas de surprises toutefois concernant le dernier titre « Turning to Stone », acoustique comme la plupart des épilogues de GodsmackSerenity », « One Rainy Day », etc).

Même si le moteur de la voiture en couverture ne fait pas 1000 chevaux (ou devrais-je dire 1000 cheval-vapeur), l’auditeur se retrouve avec un opus sympathique, avec ses qualités et ses défauts, produit à la fois par Dave Fortman et le frontman Sully Erna. La vitesse et la puissance de feu ne sont pas aussi élevées que sur les œuvres précédentes mais on se laisse prendre au jeu le long de ces onze titres (dont le bonus track), malgré les faiblesses de certains qui réduisent l’intérêt que l’on peut porter à ce « 1000hp ». A voir avec le temps ce que cela donnera.

2 Commentaires

5 J'aime

Partager
Celldweller55 - 16 Novembre 2014: Bien d'accord, sympa, ça fait le boulot, mais on est loin des précédentes bombes (raaaah Awake...)
 
julienpoulin27 - 16 Novembre 2014: Parfaitement d'accord aussi, j'ai quand même eut une légère déception acec cet album, car dans oracle ce que j'avais le plus aimé était ce nouveau côté plus technique, mais dans 1000hp on voit beaucoup de chansons FM comme tu le dis. Bon album, mais rien de plus
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire