Fight

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Doro
Nom de l'album Fight
Type Album
Date de parution 19 Août 2002
Labels SPV
AFM Records
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album126

Tracklist

1. Fight 04:09
2. Always Live to Win 03:01
3. Descent (ft. Peter Steele) 04:02
4. Salvaje (Untouchable) 02:47
5. Undying 04:06
6. Legends Never Die 05:21
7. Rock Before You Bleed 04:22
8. Sister Darkness 04:46
9. Wild Heart 04:32
10. Fight by Your Side 03:49
11. Chained 04:15
12. Hoffnung 04:37
Bonustrack (Limited Edition)
13. Song for Me 04:33
Bonustracks (Digipack Re-Issue 2009)
1. Song for Me
2. Untouchable
3. Toujour Pour Gasner
4. Always Like to Win (Acoustic)
5. Breaking the Law (Acoustic)
Total playing time 54:20

Chronique @ steelhardos

01 Octobre 2009
Succédant à Calling the Wild, l'album du retour en force de Doro en 2000, Fight, sort deux ans plus tard sur le même label : SPV, et ne tardera pas à ravir les fans les plus acharnés du groupe tant il est conforme aux attentes assoiffées de Rock !
C'est d'ailleurs une promesse que nous fait Doro en piste 7 : "We will Rock Before We Bleed" que l'on pourrait traduire par : avant de saigner nous allons rocker ! Un titre à la construction simple qui stimule notre fibre de Metalhead !

En digne successeur de son aîné, Fight ne déstabilise pas l'auditeur qui se tape d'entrée quatre brûlots bien sentis. Mention spéciale à "Descent" et à la présence de Pete Steele de Type O pour un duo charmant entre sa voix susurrée, contenue et celle, criarde, de la Metal Queen.
Parmi ce quartet d'attaque, on remarque aussi "Salvaje" et son refrain en espagnol qui nous donne la patate. Encore un bel hymne tournant autour du plaisir de faire partie de la grande famille du Rock/Metal.
"Undying" vient contrebalancer le mouvement en tant que première ballade, exercice plus que rôdé chez Doro et dont je suis friand. Celle-ci est tout simplement l'une des plus touchantes, car dédicacée à l'un de ses amis tragiquement disparu. La chanson monte subitement plusieurs crans en intensité vers la fin.

Fight n'est pas révolutionnaire, il est la continuité parfaite de Calling the Wild. L'ensemble des compos est cohérent. On y retrouve l'âme de la chanteuse : son dévouement pour les fans et le Metal, un style de vie jusqu'au boutiste, où on ressent toute sa passion, son assurance bienveillante mais aussi sa fragilité.
Que ce soit dans "Wildheart" et son début faussement calme, dans "Fight By Your Side", la seconde ballade, ou bien dans "Chained", il y a toujours cette ferveur sans cesse délivrée. Quand ce n'est pas la musique qui nous cloue au sol, c'est la voix qui nous met à terre !

On ressort de ce disque avec l'impression d'avoir partagé quelque chose de fort avec l'artiste, notamment sur "Hoffnung (Hope)" avec un chant en anglais et en allemand. Le titre bonus "Song For Me" y est aussi pour quelque chose dans cette intimité, cette chanson soulignant le fait que la chanteuse chante pour les autres mais aimerait que quelqu'un le fasse rien que pour elle.

La suite, nous la connaissons, puisque c'est en 2006 que sort Warrior Soul, album moins inspiré mais tout de même supérieur à Fear No Evil, sorti en 2009, sa musique ayant tendance à perdre en spontanéité. Et ça, c'est dommage, car l'énergie devient diluée dans certains effets ou carrément mal produite.

En toute objectivité, Fight peut prétendre au titre de meilleur Doro des années 2000, talonné de près par Calling the Wild, lui ressemblant beaucoup dans l'esprit, le reste des albums paraissant presque sans âme, même si la voix est toujours aussi magique et qu'il y a du bon dedans. Que dire de plus sans risquer d'aller à l'encontre de l'esprit de cet album ? Simplement Rock'n'Roll ! simplement énergique ! simplement cool !

2 Commentaires

7 J'aime

Partager
Spirithorse - 02 Octobre 2009: Bonne chronique où transpire ta passion pour la belle fraülein.
Cet album porte très bien son nom, tant on sent l'envie d'en découdre et le plaisir non feint de distribuer les gnons.
AlonewithL - 20 Septembre 2010: Que dire de plus? Tout semble avoir été dit. Un "Doro" comme on les aime.
Bonne chronique.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire