Fall from Grace

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Death Angel
Nom de l'album Fall from Grace
Type Live
Date de parution 01 Janvier 1990
Produit par Edward Ka-Spel
Enregistré à Paradiso
Style MusicalThrash Bay Area
Membres possèdant cet album73

Tracklist

Recorded live at Paradiso, Amsterdam, Netherlands, 09/07/1988
1. Evil Priest 05:46
2. Why You Do This 06:06
3. Mistress of Pain 04:27
4. Road Mutants 04:01
5. Voracious Souls 06:28
6. Confused 07:01
7. Bored 03:28
8. Kill as One 06:28
9. Guilty of Innocence 04:37
10. Shores of Sin 05:12
11. Final Death 07:01
Total playing time 1:00:35

Chronique @ da_sway

30 Octobre 2009

Ce "Fall from Grace" conserve un réalisme séduisant

1990 est à jamais une année intimement liée à l’histoire de Death Angel, à la fois année de gloire grâce à la sortie d’un des albums les plus originaux et accomplis de la scène thrash, j’ai nommé "Act III", mais aussi année à frapper du signe du malheur, référence à l’accident tragique du bus du groupe dans le désert de l’Arizona qui blessa sérieusement le batteur Andy Galeon.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, s’en suivit une très longue disparition du groupe, notamment suite au départ du chanteur Mark Osegueda, de près de quatorze ans. Durant ce laps de temps, les anciens membres réalisèrent divers projets dont le plus connu doit être connu sous le nom de The Organisation.

Pourtant, derrière ces gros événements durant cette fameuse année se cache une autre surprise : une surprise sans le logo du groupe, une surprise à la pochette sublime digne d’une œuvre de Michelangelo, qui en inspira d’ailleurs le nom, œuvre datant du début du XVIème siècle que vous pouvez admirer à la fameuse Chapelle Sixtine.

Cette surprise, c’est le premier album live de la carrière du groupe, pour qui les cultivés (ou les audacieux qui ont eu la maline idée de regarder au dos de leur cd ou vinyle !) ont su retrouver le titre : "Fall from Grace". Il est vrai qu’un peu de culture ou de recherche est nécessaire pour expliquer cette étrange manœuvre que de ne rien indiquer sur l’artwork. Heureusement, tout s’explique !

Ce live a été enregistré le 9 juillet 1988 au Parasido d’Amsterdam, le groupe étant alors sous le label Enigma Records. Or, avant la sortie de ce live, le groupe signa sous un autre label, à savoir Gerffen en 1989. Pour des raisons évidentes de droits, Enigma sortit cet album alors sans afficher haut et fort les couleurs du groupe. Mais là n’est pas la seule conséquence de cette chaise musicale de labels.

En effet, la sortie de cet album se fit sans contribution supplémentaire des californiens. Vous l’aurez donc compris, ce live est du 100% brut ! Retraçant en quasi-parfaite alternance les principales lignes des deux albums alors sortis par ces jeunes de San Francisco, à savoir les très bon "The Ultra Violence" et "Frolic Through the Park", ce live dispose dès le départ d’un background d’une exceptionnelle qualité. La seule question dont je me propose d’y apporter une réponse subjective est la qualité de son exploitation.

Du fait de ce manque de retouche, ce "Fall from Grace" conserve un réalisme séduisant. On a l’impression d’arriver en retard au concert, le groupe est déjà sur scène, un speech vite fait face à un public qui ne parait pas très imposant et on lance les hostilités avec "Evil Priest". Tout est réuni pour conserver le charme de l’instant et ses imperfections : un chant parfois presque inaudible, envahi par la déferlante thrash, tout comme les quelques reprises par le public, une batterie surexposée ou encore quelques sonorités étranges éparpillées tout au long de l’enregistrement.

Cette ambiance quelque peu « underground » colle parfaitement au thrash à la sauce Bay Aera et aux compositions pêchus de Death Angel, pourtant plus techniques que la moyenne. Les rendus live de classiques tels que "Bored", "Mistress Of Pain" ou encore "Voracious Souls" conserve avec une impressionnante similitude les ressentis progressistes mais parfois immatures des enregistrements studios.

Des circonstances un peu houleuses de la sortie de ce "Fall from Grace" a donc accouché une prestation live très intéressante, épurée, sans fioritures, traduisant avec fidélité l’énergie du concert avec ses qualités et ses défauts, ni plus ni moins. Toutefois, cela ne rend pas cet opus tout à fait indispensable, tant sur le plan musical on colle de très (trop) près aux titres originaux. Un manque de recul qui ne permet pourtant pas de bouder notre plaisir d’écouter un live pour une fois honnête avec nous.

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
 
GLADIATOR - 30 Octobre 2009: Effectivement , ce live n'est pas très populaire . Il faut souligner que le Thrash de Death-Angel n'était pas à la porté de tout le monde à cette époque ( l'album "Frolic..." est assez particulier ) , et le groupe n'avait bénéficié que de peu de soutient .

Je te rejoins complètement sur le son , qui est brut , parfois même rude , mais authentique pour une fois .

Bonne analyse . Merci . Glad.
MONVMAINA - 02 Novembre 2009: Content de voir que je ne suis pas le seul à trouver Act III vraiment énorme pour son époque :)
Putain que de bons souvenirs avec ce live, je l'avais trouvé en vinyle à l'époque et tout à fait par hasard en plus, comme quoi la curiosité a parfois du bon.

Bonne chro da_sway
bojart - 06 Novembre 2009: Je n'ai découvert Death Angel qu'il y a 2 mois en m'offrant "Killing Season"

J'ai adoré et je vais vite voir où me procurer ce live car Death Angel reste mon coup de coeur de cette fin d'année.

belle chronique Da_Sway
 
GLADIATOR - 06 Novembre 2009: "The Art of Dying" est excellent aussi , au même niveau que "Killing Season" , voire même meilleur...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire