By Fire, Power Shall Be...

Liste des groupes Black Metal Seth (FRA) By Fire, Power Shall Be...
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Seth (FRA)
Nom de l'album By Fire, Power Shall Be...
Type MCD
Date de parution 1997
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album14

Tracklist

1. Until the End 09:01
2. The Forest of the Damned (Forever Lost) 09:32
3. The Chimerical Quest 10:34
Total playing time 29:07

Acheter cet album

Seth (FRA)


Commentaire @ Nattskog

11 Octobre 2004
En me promenant tranquillement je suis tombé par hasard sur ce mini CD de Seth que je ne connaissais pas du tout. Intrigué, je l'acquiers et je file chez moi pour vérifier un peu ce que c’est que cette petite merveille que j’ai dégotté dans une obscure échoppe parisienne…
Eh bien miam ! J’ai bien fait de sacrifier les quelques euros que m’a coûté ce mini CD qui n’est autre que le second enregistrement de ce groupe culte !
Alors n’ayant pas réécouté la compilation « Nastivity » qui regroupe ces titres ainsi que la démo K7 du groupe, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. La surprise fut de taille ! La qualité musicale de cet opus dépasse toutes mes espérances… les morceaux, d’une longueur honorable (le plus court dure neuf minutes) sont vraiment beaux, mélodiques, très bien réalisés et bien produits. On entend bien la guitare, le son de la batterie est tout juste réglé pour qu’elle ne prenne pas une trop grande part du gâteau, le chant black rend parfaitement avec la sonorité de l’album, et les passages à la guitare sèche sont de véritables bénédictions pour nos oreilles ! Les claviers atmosphériques accentuent l’aspect mélodique de cet album en agrémentant d’une petite teinte cosmique la complainte des maîtres. Les morceaux ne sont ni répétitifs, ni chiants à écouter, et même si ce mini CD ne réinvente pas le black metal, il tient une part indispensable de l’œuvre de Seth.
L’artwork est superbe, les paroles traitent de leur vision de la fin du monde, où prennent part des hordes de loups et des créatures païennes de tous genres. Les textes, contrairement aux mélodies, sont plutôt répétitifs et suivent la même idée d’anéantissement de l’espèce humaine. Mais il suffit de ne pas lire les paroles pour ne pas s’en rendre compte : l’avantage du chant black, c’est qu’on comprend rarement ce qu’il dit.
Bon, comme cet album est très difficile à trouver et pourtant très bon, Seth a eu une bonne idée : le rééditer couplé avec la démo (c’est le « Nastivity » que j’évoquais plus haut). Indispensable pour les fans !

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Matou - 14 Novembre 2010: Bonjour et merci pour ta chronique qui résume bien ce que je pense de cet opus, que je recherche toujours. J'ai Nastivity donc je recherche By fire, power shall surtout pour sa pochette. Bien que ce soit difficile, je conseille à tous, d'acheter toute leur discographie.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire