Burzum (Demo II)

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Burzum
Nom de l'album Burzum (Demo II)
Type Demo
Date de parution 1991
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album41

Tracklist

1. Lost Wisdom 04:16
2. Depressive Visions of the Cursed Warrior 03:16
3. Lord of the Depths 04:39
4. Spell of Destruction 04:29
5. A Lost Forgotten Sad Spirit 07:27
6. Lost Wisdom 04:39
7. Spell of Destruction 04:45
8. Channelling the Power of Souls into a New God 03:46
9. Feeble Screams from Forests Unknown 06:32
10. My Key to the Purgatory 05:16
11. Rite of Cleansure 06:17
12. A Lost Forgotten Sad Spirit 09:27
Total playing time 1:04:49

Acheter cet album

Burzum


Commentaire @ Allecannibal

14 Décembre 2007
Après nous avoir gratifié d’une première démo cassette bien dépressive à souhait, ce sacré Varg en ressort une deuxième, mais sous le label Metal Blade Records cette fois !

Bon que personne ne saute au plafond avant l’heure, car on se demande bien s’il y a réellement eu un label pour cette démo car le son a beau être différent de la précédente, il reste bien gras, très très gras ! En fait les producteurs ont dû partir en courant lors de l’enregistrement ce qui explique que leur présence soit plus qu’impossible (le son coupe parfois, on entend un poil trop la batterie dans certains morceaux, bref on dirait du fait maison). Mais bon, ça donne un petit charme rustique à l’œuvre ce qui n’est pas pour déplaire.

Passons au contenu. Cet enregistrement présente douze titres dont certains sont tirés de la démo précédente, et d’autres en sont des rééditions. Bien entendu, la plupart des autres morceaux sont inédits, et toujours aussi dépressifs ma fois ! Cependant, c’est du bien fait, même s’il n’y a toujours pas de paroles. Certains sont un peu plus rapides que d’autres (A Lost Forgotten Sad Spirit par exemple, eh oui, il y a même de la double pédale). Enfin, ils ont beaux êtres plus rapides, ils ne suintent pas la gaîté non plus. Et puis l’absence de paroles à quelque chose de stressant à la longue, c’est assez... sympathique. A conseiller qu’aux amateurs toujours.

Personnellement, je trouve ça assez marrant d’écouter ces vielles démo « Underground », ça nous rappelle un peu ce qu’est le vrai Black Metal, les origines du genre... Un peu d’histoire, ça fait jamais de mal. C’est sûr qu’après, chacun voit midi à sa porte.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire