Brand New Revolution

Liste des groupes Heavy Metal Gus G Brand New Revolution
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Gus G
Nom de l'album Brand New Revolution
Type Album
Date de parution 24 Juillet 2015
Labels Century Media
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album22

Tracklist

1. The Quest 04:27
2. Brand New Revolution (ft. Jacob Bunton) 03:21
3. Burn (ft. Jacob Bunton) 02:57
4. We Are One (ft. Jacob Bunton) 03:59
5. What Lies Below (ft. Elize Ryd) 03:59
6. Behind Those Eyes (ft. Jacob Bunton) 03:55
7. Gone to Stay (ft. Jeff Scott Soto) 03:21
8. One More Try (ft. Jacob Bunton) 03:46
9. Come Hell or High Water (ft. Mats Levén) 03:11
10. If It Ends Today (ft. Mats Levén) 03:01
11. Generation G (ft. Jeff Scott Soto) 03:08
12. The Demon Inside (ft. Mats Levén) 05:21
Total playing time 44:26

Chronique @ frozenheart

08 Septembre 2015

Ingéniosité ne rime pas forcément avec créativité...

Gus G, de son vrai nom Kostas Karamitroudis, fondateur du groupe Firewind et actuel guitariste d'Ozzy Osbourne, bat le fer pendant qu'il est encore chaud. Il nous propose en 2015 l'album "Brand New Revolution", qui s'inscrit dans la continuité et la même lignée que son prédécesseur "I Am the Fire", paru l'année dernière et doté de compositions assez convenues et manquant d'originalité, voire d'ingéniosité, et cela, dans la plupart de ses textes. Pour un mélange des genres, allant du Heavy Metal au Hard Rock, en passant par du gros Rock Us aux influences de groupes tels que Van Halen, voire Mötley Crüe, écoutez donc "Come Hell or High Water" pour vous en rendre compte.

Quant à la production, elle se trouve être sans défaut majeur, ou chaque instrument et chacune des lignes de chant se trouve à sa place et cela, pour un rendu saisissant de professionnalisme et de clarté. Sans doute est-ce dû au travail du maître des consoles, le bien-nommé Mike Fraser, réputé pour être à l'origine du mix d'albums de groupes aussi talentueux que connus tels que Metallica, AC/DC et Aerosmith, entre autres.

Partons, sans plus attendre, à la découverte de ce "Brand New Revolution". Le guitariste reprendra la même recette et quasiment les mêmes vocalistes que sur l'opus précédent "I Am the Fire", c'est-à-dire les talentueux Mats Leven et Jeff Scott Soto, sans oublier le jeune Jacob Bunton, chanteur du groupe Adler (fondé en 2012 par l'ex Guns 'N' Roses, Steven Adler) et au timbre de voix assez proche de celui de Paul Stanley (Kiss), voire Matt Barlow (ex: Iced Earth) pour le côté Heavy. Ce dernier témoigne de bien plus d'aisance que par le passé et abat à lui seul un travail remarquable, et ce, sur pas moins de cinq titres de l'album.

Maintenant, revenons au sujet qui nous intéresse. La musique, elle, se veut toujours aussi énergique. En témoigne le titre d'ouverture : l'instrumental "The Quest", nous montrant encore le talent du guitariste au jeu tantôt agressif, tantôt moderne ou mélodique et sans doute le plus doué de sa génération.

Continuons avec les titres les plus intéressants. Nous avons "Brand New Revolution" et "We Are One", titres en mid tempo et assez Rock dans l'ensemble. A signaler du côté des titres punchy et réussis "Come Hell Or High Water", où Mat Levens s'en donne à coeur joie, ou le très réussi "If it Ends Today". Sur cette rondelle, je retiendrai aussi le superbe "Generation G " dans un style Heavy et moderne, chanté par Jeff Scott Soto totalement à l'aise dans cet exercice.

Bien entendu, comme je le signalais en début de chronique, les autres titres ne sont pas mauvais, mais manquent de ce petit quelque chose qui fait la différence. Comme "What Lies Below" aux relents Symphoniques, avec la chanteuse du groupe Amaranthe, Elize Ryd, éblouissante sur ce morceau, mais trop convenu et téléphoné à mon goût. C'est pour cela que je ferai l'impasse sur les titres restants, sauf peut-être les deux ballades "Behind Those Eyes" et surtout "One More try" que je qualifierais d'assez originale est réussie au niveau vocal et avec sa mélodie qui fait mouche dès la première écoute. Ajoutez à cela quelques touches de Mélotron ici et là dont John Paul John, bassiste de Led Zeppelin, était si friand et pour un résultat plus que réussi !

J'ouvrirais une courte parenthèse sur l'artwork de la pochette, réalisé par le designer Gustavo Sazes, connu pour les pochettes de groupes telles que celles du dernier album du groupe Kamelot et surtout d'Arch Enemy. Celle-ci se trouve être très réussie sur le plan esthétique, avec ses touches bleu acier et son logo rappelant beaucoup l'album " The Premonition " de Firewind, groupe de coeur du guitariste.

Au final, cet album s'écoute agréablement sur sa longueur, mais sans plus, avec des morceaux aux compositions fourre-tout et au large panel d'influences mille fois entendues. Cependant, si vous êtes fan et féru de belles guitares au jeu fluide, rageur et inspiré, alors cet album est pour vous.


20 Commentaires

8 J'aime

Partager

WorkOfArt - 09 Septembre 2015: Merci pour ta chronique! Effectivement, l'album s'écoute sans trop de soucis. Le problème, c'est qu'on ne retient pas grand chose au final... Dommage, je suis certain que Gus G peut faire mieux! Peut être devrait-il également travailler avec un seul chanteur, comme l'a fait Slash?
Sonadenn - 09 Septembre 2015: Merci pour ta chronique! J'aime bien l'album précédent mais il est vrai qu'il n'est pas de ceux que l'on écoute en boucle sans lassitude. Si celui ci est du même acabit je m'en passerai peut être, bien que j'aime beaucoup le titre en écoute. J'attends de pouvoir l'écouter en entier avant de me décider.
frozenheart - 09 Septembre 2015: @WorkOfArt: ça n'est pas faux la formule à un seul chanteur a réussi pour Slash, alors pourquoi pas pour Gus G.
@ Sonadenn: cet album reste tout de même intéressant sur plus de sa moitié et puis côté guitares ça fait le boulot.
eclectic - 04 Octobre 2015: Gus g avait la possibilité technique d'enregistrer un album de "branlette de manche" de plus...A mon avis, il a fait le bon choix en proposant des titres simples bien interprétés ou son jeu fait merveille, sans nous saouler. Merci bien frozen.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire