Amanethes

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Tiamat
Nom de l'album Amanethes
Type Album
Date de parution 18 Avril 2008
Labels Nuclear Blast
Style MusicalMetal Gothique
Membres possèdant cet album119

Tracklist

1.
 The Temple of the Crescent Moon
 05:33
2.
 Equinox of the Gods
 04:35
3.
 Until the Hellhounds Sleep Again
 04:07
4.
 Will They Come?
 05:13
5.
 Lucienne
 04:41
6.
 Summertime Is Gone
 03:53
7.
 Katarraktis Apo Aima
 02:43
8.
 Raining Dead Angels
 04:18
9.
 Misantropolis
 04:13
10.
 Amanitis
 03:21
11.
 Meliae
 06:11
12.
 Via Dolorosa
 04:06
13.
 Circles
 03:48
14.
 Amanes
 05:29

Bonus
15.
 Third Snake
 

Durée totale : 01:02:11


Chronique @ Ebrithil

22 Novembre 2009
Tiamat. Un nom qui m'était totalement inconnu avant la sortie de cet Amanethes.

Après lecture de chroniques faisant l'éloge de cet album, j'ai suivi mon instinct en achetant le CD chez mon disquaire, charmé par la pochette qui m'évoquait un univers romantique, gothique et macabre.

Et que c'était bien vu ! Comme il est étrange de constater que bien souvent, une pochette peut augurer du contenu d'un album.
Car romantique, Amanethes l'est assurément, comme le prouve cet instant de grâce qu'est Circles, mais aussi cette déclaration un peu glauque, Lucienne, doom si il en est.
Gothique, il l'est dès le premier titre, The Temple of the Crescent Moon, qui nous annonce un retour fracassant ("It's been a long time but we are here again", chante Johan Edlund) et dont le chant frôle le black/death, mais qui reste gothique avec ses choeurs en arrière-plan.
Et macabre enfin, lorsque Tiamat se laisse aller à ses pulsions blasphématoires et nous offre un sautillant et quasi-joyeux (!!!) Equinox of the Gods, très black dans l'esprit, et qui s'avère être un des meilleurs titres de l'album. Sans oublier que lorsque Tiamat fait du doom, il le fait bien, comme le prouvent Until the Hellhounds Sleep Again et Amanes (mon coup de coeur, quelle émotion, quelle douleur !), crépusculaires au possible.

Mais ce qui frappe dans cet Amanethes, ce sont ces mélodies.
Des mélodies qui ont fait s'exclamer mon père : "c'est du Pink Floyd tout craché ça !". Et il est vrai que Meliae s'approche de cette magnificence, tout comme l'enchaînement parfait Misantropolis/Amanitis. De même, sur l'étrange Katarraktis Apo Aima, on sent un relent de Beatles.
Mais aussi des mélodies au service d'une noirceur omniprésente, comme sur le déchirant Via Dolorosa, où Johan Edlund hurle à la mort tel un loup blessé ("I die alone on Via Dolorosa", nous dit-il), de sa plus belle voix black. Une noirceur qui amène, malgré un apparent manque de cohésion, une unité qui fait la force d'Amanethes.

Tiamat signe donc ici un album quelque peu déroutant, car nous emmenant dans un voyage musical dans des contrées pourtant fort différentes les unes des autres (quel grand écart entre les 2 premiers et les 2 derniers titres...).

Mais indéniablement, un bel album, parfait pour découvrir ce groupe atypique, et véritable synthèse de tout ce que celui-ci a réalisé dans sa carrière.

10 Commentaires

9 J'aime

Partager

NICOS - 23 Fevrier 2011: Meilleur album de TIAMAT à ce jour.....Moi qui écoute TIAMAT depuis bientot 20 ans, celà me fait faire des bons aux plafond.
Clouds est de très loin leur meilleur album, l'avant est intéressant, la suite c'est de la soupe, meme si certains morceaux sont de qualité, mais dans un ensemble d'ennui . Peut etre auraient ils du changer de nom à cette époque !
Silent_Flight - 17 Mars 2011: Et Wildhoney, alors ?! :/
choahardoc - 18 Mars 2011: Comme le souligne S_F, Tiamat a fait un long voyage par étape. Wildhoney, c'est l'étape de l'exposition à un public plus large avec un travail pointu et particulièrement ambitieux. Amanethes utilise (avec adresse) toutes les recettes qui ont fait le succès de Tiamat mais il y a quelque chose à prendre dans chaque période des Suédois.
ZazPanzer - 03 Août 2014: NICOS dit : "Clouds est de très loin leur meilleur album".
Johan Edlund dit : "I consider Clouds our worst album" (liner notes de la réédition Century Media de "Clouds")...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire