A Map of All Our Failures

Liste des groupes Doom Death My Dying Bride A Map of All Our Failures
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe My Dying Bride
Nom de l'album A Map of All Our Failures
Type Album
Date de parution 15 Octobre 2012
Produit par Robert Magoolagan
Style MusicalDoom Death
Membres possèdant cet album116

Tracklist

1. Kneel Till Doomsday 07:52
2. The Poorest Waltz 05:08
3. A Tapestry Scorned 08:00
4. Like a Perpetual Funeral 08:32
5. A Map of All Our Failures 07:52
6. Hail Odysseus 08:54
7. Within the Presence of Absence 08:50
8. Abandoned As Christ 08:36
Bonustrack (Mediabook Edition)
9. My Faults Are Your Reward 05:28
Total playing time 1:02:24

Chronique @ NoctiferioN

13 Décembre 2012

Les maitres du Doom/Death reviennent en force!

En 2009, sortait "For Lies I Sire", 10ème Opus des Anglais de My Dying Bride et suite logique du précédant, montrant un groupe peu inspiré et usé par le temps. Non pas que ces derniers soient mauvais mais le remplissage et la facilité semblaient atteindre le groupe. Le gros défaut de ces albums était le manque de cohérence et entre autres le fait que peu de titres parvenaient à convaincre et se trouvaient souvent noyés au milieu d'autres très moyens pour un groupe de cette envergure. La flamme des débuts semblait s'éteindre petit à petit, sorties après sorties au profit d'une certaine routine.

Nous les retrouvons en 2012 pour la sortie de leur nouvel album, "A Map of All Our Failures", au titre quelque peu énigmatique. Qu'allaient-ils bien pouvoir sortir, serais-je déçu ou pas? Et bien que fut ma surprise lorsque je démarrais l'écoute de ce nouvel opus des sombres Anglais. Ils ont retrouvé le droit chemin en proposant un album riche et sombre dans la veine des premiers mais surtout très inspiré et cohérent.

C'est comme si le groupe avait tenu compte de ses erreurs passées pour retrouver la passion d’antan. Rien n'a été laissé au hasard et ça se sent, l'expérience du groupe se fait sentir.

Mais parlons de la musique en elle même qui se rapproche plus de ce que proposait un classique comme "The Angel and the Dark River", en plus actuel néanmoins. L'aspect monolithique et ce romantisme noir et torturé se retrouvent à leur place pour le plaisir des fans de la première heure. Le violon ayant déjà fait un retour en demi-teinte sur l'opus précédent revient cette fois-ci avec une place de choix. Utilisé judicieusement, il se fond à merveille aux travers des compositions et les enrichit grandement. Il reste tout de même assez en retrait par rapport aux lignes de guitares. Celles-ci sont à la fois pesantes et sombres mais savent apporter une touche de mélodie lorsqu'il le faut.

Le chant d'Aaron Stainthorpe, élément caractéristique du groupe est à saluer également. Son timbre particulier qui ne peut laisser indifférent est à l'honneur sur ce disque et Aaron délivre une prestation remarquable. Il n'avait d'ailleurs plus chanté aussi bien depuis Like Gods of the Sun en 1996, c'est dire. Il y met vraiment toute son âme et insère des passages de growl aussi convaincant qu'à la grande époque, ça fait plaisir à entendre.

Au niveau des morceaux, ils sont en parfaite harmonie mais sont suffisamment variés pour être retenu à l'image de l'épique "Hail Odysseus", la sublime "Within The Presence of Absence" ou encore la très Doom et percutante "Kneel Till Doomsday". Ce ne sont que quelques exemples mais tous les morceaux se valent et contiennent leurs passages mémorable. C'est ce qui fait la force des grands disques.

Un dernier point pour l'Artwork qui bien qu'il n'ait jamais été le point fort du groupe, il se montre ici très convaincant et illustre bien l'atmosphère générale de l’œuvre.

2012 fut certes une grande année musicale riche en sorties de qualité et ce dernier My Dying Bride en fait incontestablement partie. On ne les attendait plus mais ils ont prouvé qu’ils étaient encore aptes à nous surprendre après tant d'années.

11 Commentaires

15 J'aime

Partager

mickael69 - 17 Décembre 2012: Je n'arrive pas à me plonger dans ce nouveau skeud!!! je le trouve pas assez mélancolique
Throatbreaker - 16 Juin 2013: J'ai adoré ce disque. C'est le premier album de My Dying Bride que j'achète et il m'a fait une excellente impression. L'atmosphère est prenante et les compos sont mélancoliques à souhait.
NoctiferioN - 17 Juin 2013: Throatbreaker,je ne peut que te conseiller de poursuivre davantage ta découverte du groupe avec Turn Loose The Swans et The Angel And The dark River,tu verras tu ne sera pas décu,ils sont vraiment sublimes et melancoliques ;)
Balze - 19 Octobre 2013: Et merde. Une Rochefort 10 et j'ai les doigts qui tremblent : j'ai cliqué sur le "thumbs up" pour le premier commentaire (hereticphil) alors que je voulais faire l'inverse. Pour moi, l'Artwork a ÉNORMÉMENT d'importance, surtout s'il entre en résonance avec la musique proprement dite. C'est un tout - et c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles on continue à acheter les albums physiques (souvent, les couleurs et les contrastes sont altérés en numérique et on n'a pas toujours accès à la totalité du booklet). Perso, j'avais trouvé mon compte sur les albums précédents. Sinon, je viens d'enfourner le bidule et je découvre/savoure (pas le groupe, que j'avais découvert au temps de The Angel and the Dark River). Merci pour la chro ! ; )
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire