...Twice Shy

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Great White
Nom de l'album ...Twice Shy
Type Album
Date de parution 12 Avril 1989
Enregistré à Total Access Recording
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album118

Tracklist

1.
 Move It
 05:35
2.
 Heart the Hunter
 04:50
3.
 Hiway Nights
 06:00
4.
 The Angel Song
 04:51
5.
 Mista Bone
 05:10
6.
 Baby's on Fire
 06:11
7.
 House of Broken Love
 05:58
8.
 She Only
 05:23
9.
 Once Bitten Twice Shy
 05:22

Durée totale : 49:20



German Version - Album
1.
 Move It
 05:35
2.
 Heart the Hunter
 04:50
3.
 Hiway Nights
 06:00
4.
 The Angel Song
 04:51
5.
 Bitches and Other Women
 04:46
6.
 Mista Bone
 05:10
7.
 Baby's on Fire
 06:11
8.
 House of Broken Love
 05:58
9.
 She Only
 05:23
10.
 Once Bitten Twice Shy
 05:22
11.
 Wasted Rock Ranger
 03:03

Durée totale : 57:09



German Version - Live at The Marquee 18/12/1987
1.
 Shot in the Dark
 
2.
 What Do You Do
 
3.
 Gonna Getcha
 
4.
 Money (That's What I Want)
 
5.
 All Over Now
 
6.
 Is Anybody There?
 
7.
 Face the Day
 
8.
 Rock Me
 

Chronique @ chukbery

08 Décembre 2010
Chroniquer un skeud , c'est vouloir faire partager aux autres ce qu'on a pu ressentir à son écoute. Quand le disque tient une place importante dans son parcours de headbanger, on a plutôt tendance à vouloir chopper son dico des synonymes et ouvrir le feu à grand coup de 'chef-d'œuvre', génial, et autre douceurs...
Pour cet album - cassette à l'époque - le seul mot qui me vient c'est : subtil. Bon OK, ça fait pas vraiment Metal tout ça et je me rends compte que je vais devoir sortir les rames pour remonter le courant, mais j'assume : quand tout est en place de cette manière-ci, sans fioriture, avec cette espèce de "cool" bluesy, pas moyen d'y déroger : on est devant un grand album plein de classe.

Rames en pognes, j'étaye la démonstration.

Great White est aujourd'hui connu comme un cover band de LED ZEP, qui écume les petits clubs à la recherche de sa gloire passée, et comme le groupe dont un des concerts s'est terminé par la mort de 100 personnes - dont leur guitariste - à Rhode Island en 2003 (en résumé : trop de monde, règles élémentaires de sécurité pas respectées, utilisation de pyrotechnie sous 2 mètres de plafond, et un bâtiment construit en ''allumettes'' ! Forcément...).

C'est aussi des line-up à géométrie variable, avec des zikos qui se tirent dans les pattes et qui parcourent les States sous leur propre formation de 'Great White'.

Avant cela ils faisaient partie de la vague hair metal qui a explosé aux States aux milieu des 80's, et avaient eu un certain succès avec son album précédent 'Once Bitten..' avec notamment le titre 'Rock Me'.
Cet album lui succède et vient boucler la boucle puisque son titre ''...Twice Shy'' est directement inspiré de la chanson de Ian Hunter 'Once Bitten Twice Shy' ; chanson écrite par ce brave Ian après son départ de Mott The Hoople. Ce titre clôture l'album et a même reçu le Grammy du meilleur titre dans la catégorie Hard Rock. Hard Rock 'n' Roll si on veut être un peu pointilleux. Parce que ce qui distingue nos amis de la meute Hair Metal, c'est leur goût pour incorporer du blues, des brins de country, et du rock 'n roll dans leur hard rock ...alors que le timbre de voix de Jack Russell aurait pu les enterrer dans le cimetière des Led Clones (référence au titre de Gary Moore dénonçant les pompeurs du Dirigeable!)...mais bon à trop vouloir éviter les choses elles finissent par arriver...

Mixer des influences, ils sont un paquet à l'avoir fait... le réussir déjà moins... le réussir avec brio pas des kilos. La subtilité est ici : chaque morceau prend le temps qu'il faut pour s'installer et le talent de Mark Kendall, le guitariste, fait le reste. Joe Bonnamassa vous connaissez ? Kendall aurait pu être son Maitre Jedi...un toucher pas si éloigné que ça de celui de Mark Knopfler : pas de surenchère ; pas de démonstration technique masturbatoire ; du feeling et de la mélodie... subtil je vous dis !

La place est faite au groove rock sur le titre MistaBone ,et sur Baby's On Fire on navigue en eau rolling stoniennes. Quelle intro ! tout en crescendo style 'tient une goutte au plafond, puis deux, puis six et tout d'un coup vous prenez 10 mètres cube de flotte sur la gueule avec le plafond et la baignoire fonte de la voisine du dessus !'.

La sensibilité blues du quintet se fait jour sur House of Broken Love, titre que pourrait reprendre sans problème Gov'T Mule aujourd'hui. On a forcément droit à la pause tendresse avec She Only et The Angel Song (la seconde étant un cran au dessus de la première...les ballades c'est comme le sirop d'érable, il ne faut pas en rajouter sinon ça devient écœurant!). Sur les bonus de l'édition UK on trouve même un titre country western - Hi ha ! - et un medley de 3 titres : Bitch et It's Only Rock'N Roll des Stones et Women de Foreigner ; une réussite de blues-rock'n'roll !

Vient LA raison qui justifie l'achat de cet album : comme la trilogie de ''l'homme sans nom de Sergio Leone'', la chose se décline en 3 actes. Les big trucks US ont remplacé les chevaux, mais l'atmosphère demeure. Move It, Heart the Hunter et Hiway Nights, des histoires de mecs perdus en quête de rédemption, de verres levés pour oublier la fatalité,
de route qu'il faut reprendre malgré l'acharnement du sort... les intros de ces titres sont des pièces d'orfèvrerie : punchy pour Heart... ; Cool pour Move It et entêtante Hiway Nights... c'est juste parfait. Les solos de l'ami Kendall sont monstrueux. Sur celui de Hiway Nights il est même 'atmos-féérique' : complètement planant alors que la rythmique est totalement déchainée ; le Surfer d'Argent versus Galactus en stéréo ! Gasp !
Atmosphère blues, puissance rock : 4 mots pour résumer '...Twice Shy'' !

Cet album a assis leur style... ; ils l'ont même perfectionné en y incorporant un peu plus de folk sur les CD suivants... je ne peux m'empêcher de conseiller d'écouter à ceux qui veulent en savoir davantage, sur Hooked, le titre Congo Square... ; à vous filer la chaire de poule tellement c'est bon !

8 Commentaires

7 J'aime

Partager

samolice - 10 Mars 2021:

Merci pour la chro.

Un album juste indémodable à la production encore impeccable aujourd'hui. Bonheur. Et ce House of broken love qui me fout la larme à chaque fois. Je ne suis pourtant pas un immense fan des ballades. Mais là c'est magique.

Monsieur ZazPanzer écrit ci-dessus que Great White n'a jamais réussi à sortir un chef d'oeuvre. Ah bon, et ce disque c'est quoi? Et les 2 suivants?

Pfffff

ZazPanzer - 10 Mars 2021:

Je persiste et signe... Les six premiers Great White sont pour moi des albums vraiment, vraiment excellents, mais pas des chefs d'oeuvre dans le sens où ils contiennent tous des fillers... "Angel Song" et "She Only" en l'occurence ici... Oui je fais mon difficile, ok... Le premier se rapproche quand même de la perfection, j'avoue. Réécouté il y a quelques semaines. Tu sembles préférer les 87/89/91, les meilleurs pour moi sont les trois premiers de loin. Ils deviennent plus Rock et moins Hard au fil du temps... J'aime aussi énormément le "Can't get there From Here" de 1999 dans ce style beaucoup plus calme, ainsi que le projet de Mark Kendall, TRAIN STATION, CD autoproduit sorti en 2000 très chaud à trouver que je recommande vivement, avec un super chanteur. Et n'oublions pas la citation mythique d'Hexecutor : " I spend my wage at the counter - By tapping my foot with « Great White » as background - Tonight Tiffany will be my Queen - No time for candlelight dinner - Eat fast eat liquid" : Jey doit être d'accord avec toi, on en reparlera ;-)))

ZazPanzer - 10 Mars 2021:

Je relis la chro de Chukbery, EXCELLENTE, dommage qu'il se soit barré ce mec, c'était une perle et il aurait fait un bon Goule, j'en suis certain.

samolice - 10 Mars 2021:

Oui c'est vrai, ça devient moins hard à partir de Twice Shy (et surtout Hooked) mais que c'est bien fichu putain!

Pour le "Can't Get from Here", je te fais gentiment remarquer que c'est moi, ton mentor (comme les Bogdanov), qui t'ait fait piger que ce disque n'était pas mauvais, vu que tu le snobais gentiment. Merci qui? :-)

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire