Ziuwari

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Menhir (GER)
Nom de l'album Ziuwari
Type Album
Date de parution 2001
Style MusicalBlack Pagan
Membres possèdant cet album47

Tracklist

1. Wotans Runenlied 07:20
2. Die Letzte Schlacht 06:36
3. Herminafrieds Klage 00:55
4. Das Verborgene Reich 05:56
5. Valhalla 06:28
6. Steinsburg 06:09
7. Ziuwari 04:49
Total playing time 38:13

Acheter cet album

Menhir (GER)


Commentaire @ Arawn

18 Octobre 2005
Pour ce troisième album, Menhir ne vire pas de bord, bien au contraire et renforce son côté épique et folklorique en accentuant largement la présence de la voix claire grave et en accroissant également l’importance des claviers comme on peut s’en rendre compte dès le début de "Wotans Runenlied" avec son orchestration mêlant cordes et timbales suivit par un chant grave lyrique qui accompagne l'arrivée des guitares.

Tout l'album possède un côté très mélodique parfois majestueux et puissant lorsque la voix lyrique prend le dessus, parfois plus éthéré quand la harpe ou les nappes de synthé prennent le relais comme dans l'introduction de "Das Verborgene Reich" et parfois bien plus sombre quand guitare et voix black jaillissent comme dans "Valhalla". Car si Menhir a pris le partie d'accroître le côté lyrique du chant, c'est pour le placer au même niveau que le chant black, jouant ainsi des atouts de chacun sans laisser l'un supplanter totalement l'autre.

Avec la brève "Herminafrieds Klage", c'est guitare claire et douce et apaisante mélodie au rythme posé, avec "Valhalla", c'est du grind et une mélodie plus noire, les ambiances s'enchaînent, se complètent et s'opposent, faisant naître une multitudes d'images et de sensations. Rythmiquement, l'album va d'assez calme, mais sans jamais être lourd (car la voix lyrique reste entraînante sur les mi tempos instrumentaux) au grind en passant par des rythmes plutôt speed et accrocheur comme dans "Wotans Runenlied". Ziuwari n'a toutefois pas d'aspect réellement brutal grâce au mélodies toujours présentes, les changements de rythme ont plus tendances à obscurcir l'atmosphère qui reste dans tout l'album plutôt nostalgique.

Ziuwari réussi à mêler avec merveille un esprit mélodique folk à un esprit sombre vraiment black en sonnant toujours extrêmement juste dans un esprit très viking. Encore une fois, Menhir nous offre un opus de très haut niveau que je ne peux que désespéremment recommander.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Icare - 19 Septembre 2011: Une bonne chronique! Mais tu ne confondrais pas le terme "grind" (qui est un style de musique ultra rapide et extrême)avec le "blast", qui est un rythme de batterie ultra rapide et continu, justement initié par Napalm Death, cultissime groupe de grind?

Car ça fait plusieurs fois que je tombe sur tes chroniques où le terme "grind" me semble mal employé, je voulais donc juste savoir ce que tu pensais par là...

Merci d'avance pour tes précisions, et bonne continuation! ;-)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire