Die Ewigen Steine

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Menhir (GER)
Nom de l'album Die Ewigen Steine
Type Album
Date de parution 1997
Labels Ars Metalli
Style MusicalBlack Pagan
Membres possèdant cet album40

Tracklist

1. Menhir 05:30
2. Winter 05:18
3. Die Auserwählten 02:58
4. Warrior of the North 05:13
5. Schwertzeit 04:16
6. Barditus 08:06
7. Tag der Bergeltung 04:20
8. Paganlord 05:05
Total playing time 40:46

Commentaire @ Arawn

16 Juillet 2005
Ce premier album de Menhir qui reprend les quatres titres de leur première démo et en ajoute quatre nouveaux se classe dans le black metal plutôt folklorique voire même épique mais en tout cas clairement mélodique.

En effet, à travers les diverses influences de l'album, l'effort mélodique, sombre, mélancolique ou épique est une constante. Il est en cela aidé par de nombreux soli mélodiques mais également d'une forte présence du synthé sur l'ensemble des morceaux. Côté folklorique, c'est du côté du chant (en allemand) qu'il faut se tourner avec l'utilisation d'une voix claire grave et majestueuse alliée à la voix black.

A part "Die Auserwählten" qui contient des bons grind et se singularise par sa brutalité, Die Ewigen Steine est un album plutôt lancinant obéissant aux lois originels du black metal avec de bonnes ambiances et des tempo pas nécessairement extrêmes (sans pour autant taper forcément dans le mi tempo) dont la marche "Warriors of the North" est un excellent exemple.

Die Ewigen Steine oscille entre des morceaux plutôt épique avec des relents nostalgique comme "Paganlord" ou "Barditus" ou des chansons plus aériennes et mélodiques comme "Winter" ou "Tag Der Bergeltung" qui sont également plus rapides.

C'est en fait un album assez ensorcelant que ce soit par son côté mélodique et majestueux dans les passages les plus "doux" ou par son côté lancinant et sombre quant la voix black reprend ses droits et qui tape très fort pour un premier album. Les mélodies sont en effet très efficaces et les airs se retiennent directement, on est emporté sans effort dans leur univers musical.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire