Troops of Tomorrow

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe The Exploited
Nom de l'album Troops of Tomorrow
Type Album
Date de parution 1982
Style MusicalHardcore
Membres possèdant cet album78

Tracklist

Re-issue in 2014 by Nuclear Blast with a bonusdisc
1. Jimmy Boyle 02:08
2. Daily News 02:58
3. Disorder 02:20
4. Alternative 02:06
5. Fuck the USA 03:22
6. Rapist 01:29
7. Troops of Tomorrow 04:52
8. UK 82 02:49
9. Sid Vicious Was Innocent 03:00
10. War 03:48
11. They Won't Stop 02:20
12. So Tragic 01:50
13. Germs 04:40
Total playing time 37:42
DISC 2 (Re-issue 2014)
1. Attack
2. Alternative (Single Version)
3. Y.O.P.
4. Troops of Tomorrow (12" Version)
5. Computers Don't Blunder
6. Addiction

Chronique @ wodulf

22 Fevrier 2013

Un disque dont l'importance sur la scène metal, notamment thrash, a été considérable.

Le premier album de The Exploited a été considéré dès sa sortie comme pratiquement l'instigateur d'un nouveau mouvement punk retrouvant l'esprit originel, celui de la rebellion. Le succès a été immédiat et le disque se classa premier pendant 44 semaines dans les Charts indépendants et atteignit la vingtième place dans les Charts nationaux. Enfin, le magazine Sounds l'élue comme étant le meilleur album de l'année 1981.
The Exploited est rapidement considéré comme le plus grand groupe de punk de cette nouvelle génération. Leur 45 tours Dead Cities de septembre 1981 connaît d'ailleurs un succès immense et se vend à plus de 150 000 copies. Le groupe est invité à la célèbre émission de la BBC, Top To The Pops. Il y joue le morceau Dead Cities. La représention est très violente pour l'époque et la BBC va recevoir des plaintes de toute l'Angleterre. Mais c'est surtout ce qui se passa après qui va choquer puisqu'ils vont aller perturber le show d'un groupe de pop new wave en pogotant sauvagement et allant même jusqu'à bousculer les musiciens. Suite à cet incident, la BBC décida de ne plus les inviter et le groupe reçu l'étiquette de "the most dangerous band in the world".
Mais peu importe, The Exploited est au sommet. Leur split avec Anti Pasti se place en première place dans les charts indépendants, le succès de leur album live On Stage est phénoménal et leur 45 tours Attack / Alternative est élevé par Sounds au rang de grand classique.
Juste avant ce 45 tours, leur batteur Dru Stix se fait arrêter par la police et se prend 7 ans de prison pour cambriolage à main armée. Il est tout de suite remplacée par Danny Heatley qui débutera avec le groupe sur Attack / Alternative, sorti en avril 1982.
Tout de suite après, The Exploited retourne en studio pour mettre en boîte leur second album, Troops of Tomorrow qui sort début de cette même année.
Le morceau titre de Troops of Tomorrow est une reprise de The Vibrators, ce qui montre à quel point Wattie Buchan vouait un culte aveugle à ce groupe.
Mais ce qui caractérise surtout cet album, c'est le son de guitare de Big John très lourd et résolumment metal. D'ailleurs l'influence de Troops of Tomorrow sur la scène metal, notamment thrash metal va être considérable et du moins au tout début, beaucoup plus importante que le premier Discharge. En 1983 /84, quel est le metalleux thrasheur qui n'avait pas au moins une copie de cet album dans sa collection ?
Alors oui, le son est metal mais la musique reste résolumment punk. Cette association entre punk et son metal va donner une musique d'une violence inoui pour l'époque. D'ailleurs, les vieux punk de la générations 1977 vont bouder ce disque, beaucoup trop brutal pour eux. Les vieux de la vieille refusaient absolumment toute trace de metal dans le punk.
The Exploited était vraiment un groupe très violent, bien plus que Discharge et GBH. Des morceaux comme "Jimmy Boyle", "Disorder", "U.S.A.", "UK 82" ou "Sid Vicious Was Innocent" vous donnent vraiment envie de tout casser et de vous bastonner. La musique de ce groupe dégage un esprit de rébellion active et on y perçoit parfaitement cette image de hordes de punks sortant des égoûts, armés de battes et de grosses chaines, pour tout dévaster.
Le chant de Wattie est très agressif et s'est d'ailleurs beaucoup inspiré du chanteur punk Johnny Moped, le premier à hurler comme ça.
Pour le titre "Germs", le groupe a invité leur potes de The Defects pour un final délire apocalyptique, le genre de délire qui sera repris par des groupes comme Venom ou Warfare. Comment ne pas penser à "Rose Petals Fall From Her Face" en écoutant ce final ?
Bien entendu le succès est phénoménal et le disque est propulsé immédiatement à la 17 ième place des charts nationaux.. Beaucoup d'ailleurs considèrent Troops of Tomorrow comme étant le meilleur album de The Exploited.
A la fin de l'été 1982, le groupe s'envole pour une tournée américaine de 6 semaines où ils vont leur jouer du "Fuck The U.S.A.".
En cette année 1982, groupe est au sommet.

8 Commentaires

13 J'aime

Partager

Hellsheimer - 22 Fevrier 2013: rien que le morceau Troops of Tomorrow est une tuerie.
Merci.
eclectic - 22 Fevrier 2013: Je pense que "Troops of Tomorrow" est non seulement le meilleur album d'Exploited, mais carrément une des pierres angulaires de la musique Punk...Pas moins.
Mes respects maitre Wodulf. C'est juste excellent.
swit35 - 23 Fevrier 2013: Quelle Bombe ce truc !!! c'est avec ce disque que jeune métalleux, j'ai commencer à prêter une oreille à la scène Punk... Merci pour la (bonne) chro.
choahardoc - 25 Fevrier 2013: Quelle époque pour le Punk et le Metal, encore ouverte à tant de possibilités... Merci pour cette chro qui donne envie de chausser ses vieilles "Doc".
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire