Beat the Bastards

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe The Exploited
Nom de l'album Beat the Bastards
Type Album
Date de parution Juillet 1996
Produit par Colin Richardson
Style MusicalHardcore
Membres possèdant cet album98

Tracklist

Re-issue in 2014 by Nuclear Blast with a bonus DVD
1. Beat the Bastards 04:21
2. Affected by Them 03:04
3. Don't Blame Me 05:00
4. Law for the Rich 03:20
5. System Fucked Up 02:48
6. They Lie 02:45
7. If You're Sad 05:20
8. Fightback 03:25
9. Massacre of Innocents 04:00
10. Police TV 03:44
11. Sea of Blood 03:57
12. 15 Years 03:05
13. Serial Killer 06:45
Total playing time 51:38
DVD - OFFICIAL LIVE BOOTLEG DVD (Re-issue 2014)
1. Let's Start a War
2. The Massacre
3. Dogs of War
4. Noize Annoys
5. UK '82
6. Lie to Me
7. Dead Cities
8. Chaos Is My Life
9. Alternative
10. Troops of Tomorrow
11. Never Sell Out
12. Drug Squad Man
13. Rival Leaders
14. You're a Fucking Bastard
15. I Believe in Anarchy
16. Holiday in the Sun
17. Fuck the USA
18. Porno Slut
19. Beat the Bastards
20. Fuck the System
21. Daily News
22. Army Life
23. Sex and Violence
24. Punk's Not Dead
25. Was It Me
26. Why Are You Doing This to Me
27. Fightback

Chronique @ corpsebunder50

01 Août 2010
Six ans. Six ans que The Exploited n'avait rien sorti depuis The Massacre en 1990. Si le groupe a petit à petit développé son penchant pour les bonnes rythmiques bien speedées, The Massacre était néanmoins le symbole de cette évolution. Six ans durant, la scène punk/ hardcore a attendu la suite de cette offrande pour savoir à quelle sauce elle allait être mangée.

Groupe culte de la scène punk anglaise, The Exploited ne semble pas prêt de se ranger. Malgré de graves soucis de line-up, le groupe sonne ici la fin de la période old-school et un peu has-been pour montrer qu'il est bel et bien vivant et ne veut être relégué en seconde catégorie.

Dès les premières notes du titre éponyme Beat The Bastard, on comprend que plus rien ne sera comme avant. Fini le vieux son punk old-school, The Exploited s'affiche désormais avec un gros son hardcore/ metal, digne d'un Agnostic Front. Le groupe semble d'ailleurs, à l'écoute de ce premier morceau, se rapprocher de ce style. En effet, c'est le gros hardcore- metal qui tache qui fait son apparition. Dès le second titre, la révolution est en marche et les rythmiques s'emballent. C'est vers une cavalcade ininterrompue que nous emmène le groupe britannique.

Au programme, grosses rythmiques, guitares grasses à souhait, et la voix rocailleuse de Sir Wattie Buchan, qui a laissé tombé la crête pour de longues tresses rose fluo. Une nouvelle ère est née. Don't Blame me, Law for the rich, les thèmes majeurs du groupe sont là, mais balancés à un tempo apocalyptique. S'ensuit le très metal "Systems Fucked up", plus lourd, avant que la cavalcade ne reparte à plus vive allure avec "They Lie". Après un titre à nouveau plus lourd et lent, le groupe nous assène une série de titres hallucinants sur, une fois de plus, des rythmiques survoltées dignes des plus grands groupes de thrash-metal. En témoignent les bombes "Fightback", le titre le plus violent de l'album, "Massacre of the Innocents" ou "Sea of Blood".

Le plus impressionnant dans cette reconversion sonore d'une bête que l'on croyait morte est le niveau technique du nouveau line-up. En effet, les gros soli metal sont désormais de la partie, et si l'on n'a pas à faire à du Slayer non plus, le niveau est suffisamment élevé (souvenez-vous des premiers albums...) pour être relevé.

Cette mutation, si elle est aussi surprenante qu'agréable pour le fan de hardcore ou de thrash, laisse néanmoins une question en suspens : le groupe n'a t-il pas laissé une part de son identité au passage ? En effet, l'album a été très mal accueilli par le public punk (les vrais punks !) qui accuse le groupe de faire du «metal». Et les fans de la première heure ont raison. Il y a bel et bien un avant et un après Beat the Bastard. Si sur le fond le groupe semble fidèle à ses racines (les titres des chansons en témoignent...), sur la forme, il a bel et bien abandonné ce qui en faisait le leader incontesté de la scène punk anglaise.

Pour ma part, fan de thrash et de hardcore, cet album est un vrai régal. L'énergie et la rage qui s'en dégagent font des différents titres des hymnes à la révolte et à l'insoumission. Mais le groupe a quelque peu renié son style, notamment par sa production, sa rythmique et sa technique instrumentale.

A déconseiller aux punks purs et durs, mais à consommer sans modération pour les fans hardcore de ce groupe qui restera en haut du panier quoiqu'il arrive. En live, le groupe met le feu, notamment grâce aux performances de son charismatique frontman. Il reste un groupe mythique de la scène punk qui envoie méchamment la purée ! A ne rater sous aucun prétexte !

8 Commentaires

7 J'aime

Partager

aronchien - 26 Mars 2013: j'avais acheté l'album à l'époque de ça sortie.
je l'ai réécouté il y a peu.....et là,la re-claque !!!!c'est un Putain de bon album.pas trop Punk à mon avis mais plus METAL.à conseillé !!!!
VENOM59 - 10 Mai 2019:

J'adore cet album, hyper violent. 

Par contre pour moi le titre le plus violent de l'album ( Dans la voix ) est Sea Of Blood .

mechant - 29 Avril 2020:

Wattie est fan de metal (et a servit qlq années dans la british army)...et après avoir influencé Slayer, Exploited s'est "abreuvé" des groupes qu'il a lui même influencé.

Solide album de Hardcore/thrash punk ...qui sur cette scene prend toute sa dimension.

Lors de la tournée pour cette album, ce fut la seule fois de memoire ou je vis le bikini "AG" pogoter de la scene au bar de manière aussi violente.

1 coccyx et 1 paire de rangers plus tard , je garde 1 souvenir emerveillé du groupe sur scene.

Thrashers punks skins skaters....toute la fange des amateurs de musiques extrêmes etait presente ce soir là.

Les morceaux de cet opus s'accordent à merveille avec les plus anciens...et l'album s'inscrit parfaitement dans 1 logique de radicalisation musicale. Exploited a conquis de nouveaux fans...

 
Madness77 - 07 Juillet 2020:

Dans le genre punk metal avec une pointe de trash je ne sais pas si on peut faire mieux un album que j'écoute très souvent c'est une tuerie. Un 18 /20 bien mérité. 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire