To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth

Liste des groupes Death'n'Roll Entombed To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Entombed
Nom de l'album To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth
Type Album
Date de parution 28 Octobre 1997
Enregistré à Sunlight Studio
Style MusicalDeath'n'Roll
Membres possèdant cet album154

Tracklist

1.
 To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth
 03:12
2.
 Like This with the Devil
 02:12
3.
 Lights Out
 03:35
4.
 Wound
 02:43
5.
 They
 04:05
6.
 Somewhat Peculiar
 03:20
7.
 DCLXVI
 01:42
8.
 Parasight
 02:50
9.
 Damn Deal Done
 03:26
10.
 Put Me Out
 02:23
11.
 Just as Sad
 01:51
12.
 Boats
 03:07
13.
 Uffe's Horrorshow
 01:18
14.
 Wreckage
 04:01

Durée totale : 39:45


Chronique @ nyhilist

22 Juin 2012

Du lourd...

Après avoir quitté le label Earache avec pertes et fracas, Entombed rejoint Threeman Recordings pour la sortie de To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth en 1997, successeur tant attendu de Wolverine Blues paru en 1993.

Comme pour les 3 précédents opus, cet album a été enregistré aux Sunlight Studios de Thomas Skogskerg à Stockholm. Il s'agit d'ailleurs du dernier disque d'Entombed enregistré dans ce mythique studio mais également le dernier avec Nicke Andersson à la batterie, qui apportait beaucoup au groupe, autant par son jeu de batterie efficace que par ses talents de composition.

La production, donc, est un des gros points forts de cet album : les guitares sont tranchantes, la basse agressive et baveuse et la batterie pèse 4 tonnes sans oublier la voie rauque de LG Petrov, qui a certes une voix moins orientée death growl mais terriblement efficace et collant parfaitement à l'atmosphère générale des morceaux.
Entombed nous livre ici un disque sortant des clichés typiques du metal, tout en gardant cette patte que le groupe travaille depuis le début de sa carrière : un gros son, des riffs malsains qui sont mêlés avec un esprit Stoner et Hardcore très prononcé, souvent qualifié de Death'n'Roll par les zines de l'époque. On peut d'ailleurs remarquer que s'il est le descendant naturel de Wolverine Blues, To Ride comporte peu de riffs qui suivent les schémas habituels du metal, alors que cette méthode d'écriture était très familière à Entombed sur Left Hand Path ou Clandestine.

Même si ce disque est beaucoup moins orienté Death Metal que ses prédecesseurs, il reste très agressif, passant de rythmes lourds à des tempos rapides proches du Hardcore. Les titres rageurs se succèdent (Like This with the Devil, They, Put Me Out), le seul moment de répit étant la petite interlude macabre au piano DCLXVI, seul morceau écrit par LG Petrov.

Bref vous l'aurez compris cet album est une des meilleures réalisations d'Entombed, il possède une cohésion générale et les morceaux sont parfaitement exécutés. Il en ressort un côté un peu unique et personnel que peu de groupes arrivent à dégager aujourd'hui.
La suite de la carrière d'Entombed verra leur style osciller entre des disques dans la même veine que To Ride (Uprising) et des disques plus metal (Morning Star).

Pour information, l'album existe en version Digipack comprenant un deuxième cd de reprises de bonne qualité (Black Sabbath, Venom, ...). On peut également trouver le EP Wreckage (titre issu de cet album) comprenant d'autres reprises issues de la même session (The Dwarves, Jerry's Kids, ...).

Nyhilist

9 Commentaires

8 J'aime

Partager

parick - 26 Juin 2012: personnellement, je trouve moi aussi qu'il s'agit de l'un des tout meilleurs albums sortis par ce groupe hors du commun; à recommander à ceux qui voudraient découvrir ENTOMBED
Lesterial - 14 Août 2012: Pour ma part, Clandestine est, et sera le meilleur album d'Entombed je l'écoute toujours avec la même ferveur qu'à sa sortie, en sachant que c'est le seul album où ce n'est pas LG petrov au chant, partit fâché après Left and Path et revenu après Clandestine... "to ride..." n'est pas mauvais et la suite non plus d'ailleurs, mais Clandestine reste le best (pour moi)
NOORS - 26 Septembre 2014: Tout pareil mon cher Lestrial. Une reconversion plus molle, et moins technique. C'est mieux que Metacacallica, mais c'est une reconversion quand même, et un niveau en dessous (et non pas 20 comme certains), on ne va pas tourner autour du pot. Cela dit ils restent très bons dans ce qu'ils font.
mechant - 10 Mars 2019:

J ai beaucoup ecouté à sa sortie cet album!  Je lai réecouté il y a peu et il passe toujours aussi bien "comme 1 bonne biere".

Ils ouvraient pour machine head  lors de la Tournee "Ten ton hammer" au "pied" à l'isle jourdain (32)...on avait l'impression qu' Entombed avait 1 peu volé la vedette à MH...

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire