The Witchhunt

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Master (USA)
Nom de l'album The Witchhunt
Type Album
Date de parution 27 Septembre 2013
Labels FDA Rekotz
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album25

Tracklist

1. The Witchhunt 04:16
2. Plans of Hate 03:11
3. Another Suicide 04:34
4. Waiting to Die 05:40
5. The Parable 03:37
6. God of Thunder 04:49
7. Remove the Clowns 05:42
8. Raise Your Sword 05:40
9. Wipe Out the Aggressor 04:41
10. Manipulated to Exterminate 06:05
11. The American Dream 03:32
Total playing time 51:47

Chronique @ BEERGRINDER

02 Novembre 2013

Masters of Death

Si à la fin il ne devait rester qu’un type qui n’a jamais lâché le morceau dans le milieu du Metal extrême, ce serait bien Paul Speckmann. Actif dans la scène depuis 1983 et précurseur du Death Metal au même titre que Death, Repulsion ou Possessed, le leader de Master hante le milieu inlassablement au travers ses multiples projets depuis 30 ans. Relocalisé en République Tchèque depuis la participation de Paul à Krabathor, l’entité Master est désormais composé depuis 10 ans de son illustre fondateur (basse et chant) et des deux autochtones Zdenek Pradlovský (batterie) et Alex Nejezchleba (guitare).
Si l’ensemble de la discographie des « américano-tchèques » n’est pas forcément irréprochable, les deux dernières productions The New Elite et surtout le redoutable The Human Machine montraient un trio en grande forme. Avec un Nième changement de label, Master atterrit chez les spécialistes allemands du revival old school FDA Rekotz pour proposer The Witch Hunt (2013) à peine un an après son dernier full lenght.

Dès la chanson titre qui ouvre la galette, on constate que plus les années passent et plus le père Paul semble composer de la musique brutale, The Witch Hunt bastonne d’entrée avec une série de blast beat suivie d’un enchaînement avec rythmiques destructrices et millimétrées façon Slayer. Amusant aussi de constater la similitude entre le premier riff de Plans of Hate, et celui qui débute Heathen tiré de On the Seventh Day God Created… Master et plus vieux de 22 ans : preuve que les racines sont toujours présentes.
Partagé entre morceaux furieux et d’autres plus mid tempos, certains combinent les deux avec brio, tel Waiting to Die avec des rythmiques pesantes et entêtantes les deux tiers du morceau et un final hystérique façon Reign in Blood (et le solo approprié) à partir de 4 : 06. C’est un véritable plaisir de voir un ancien du gaz de 50 balais développer une telle hargne, et ceux qui ont vu Master récemment sur scène savent que ce n’est pas valable qu’en studio. Toutefois ses deux acolytes ne sont pas en reste, les plans batterie de Zdenek sont percutants et intenses, et Alex fait mouche à chaque riff, faisant de chaque composition une pièce importante de The Witch Hunt.

La voix particulière et hargneuse de Speckmann joue bien sûr un rôle important dans la personnalité du produit, qui aura toujours un temps d’avance sur les jeunes copieurs aussi bons soient ils. Magie du monde musical moderne : il n’est plus nécessaire de faire appel à un ingénieur du son célèbre à la Scott Burns ni d’enregistrer dans un studio de renom comme le Sunlight pour obtenir une production digne de ce nom. C’est pourquoi le trio est comme sur les deux disques précédents, retourné enregistrer au Shaark studio de Petr Nejezchleba (visiblement frère du guitariste) pour un résultat tout bonnement parfait et qui respecte le son authentique que mérite ce groupe, mais sans verser dans la caricature de reproduire celui de 1990.
Master se hasarde même à de (très) légères innovations, notamment sur le réussi Another Suicide où les guitares hypnotiques de Alex côtoient la basse pulsante de Paul. L’enlevé Wipe out the Aggressor, le surpuissant Waiting to Die, l’intense The Witch Hunt ou encore le brillant The American Dream final démonteront sans vergogne vos pauvres cervicales dès que vous lancerez ce disque sur votre platine.

A part un train en pleine gueule (et encore), on se demande ce qui pourrait empêcher Paul Speckmann de sortir des bons disques et tourner encore et encore avec le plus vieux groupe de Death Metal du monde. The Witch Hunt est une preuve supplémentaire de l’excellente santé des groupes d’antan (même si le décevant Reanimated Homonculus de Protector sorti cette même année est hélas l’exception qui confirme la règle). Buy or die.

BG

9 Commentaires

19 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Tyrcrash - 03 Novembre 2013: Peut-être le bon moment de m'essayer à Master... Merci pour la chro du coup ;)
CaitiffChoir - 03 Novembre 2013: J'ai découvert Master pour préparer une Tournée en compagnie de Grave qui a cependant dut être annulé.

L'oreille jeté sur les 2 premières production l'avait fait plutôt bonne impression,cependant,j'avoue ne pas avoir plongé d'avantage dans la discographie de ces routiers du Death Metal.

Visiblement,c'est pas bien grave,mais je tacherai tout de même d'écouter ce nouveau méfait,car c'est grâce à une chronique similaire que j'ai découvert Blood Red Throne héhé.

Merci pour la chronique en tout cas:)
MCGRE - 04 Novembre 2013: J'ai commender cet album et je l'attend avec impatience hé hé.Bonne chronique au passage Laurent , sinon je vais passer plus d'un mois sur Clermont donc si il y des dattes Nephren Ka pendant cette periode n'hésite pas à me le dire , et je suis pas non plus contre une bonne mousse un de ces quatre non plus si l'envie te dis .
JimiH - 24 Novembre 2014: merci pour cette chronique qui m'a convaincu un peu plus d'acheter l'album, MONSIEUR Paul Speckmann est un grand nom du metal pas seulement du death, même dans une petite salle en concert ils assurent, c'est Paul s'occupe aussi du merch, vus à Nantes suite à la sortie de "The New Elite", énorme prestation, devant quoi, 100 pelos, 200 à tout casser, quelle énergie ! Avec les excellents Hexecutor en ouverture de surcroît, super souvenir gravé dans ma mémoire.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Master (USA)


Autres albums populaires en Death Metal