The Michael Schenker Group

Liste des groupes Hard Rock MSG The Michael Schenker Group
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe MSG
Nom de l'album The Michael Schenker Group
Type Album
Date de parution 1980
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album139

Tracklist

1.
 Armed and Ready
 04:09
2.
 Cry for the Nations
 05:12
3.
 Victim of Illusion
 04:45
4.
 Bijou Pleasurette
 02:19
5.
 Feels Like a Good Thing
 03:47
6.
 Into the Arena
 04:14
7.
 Looking Out from Nowhere
 04:32
8.
 Tales of Mystery
 03:20
9.
 Lost Horizons
 07:08

Durée totale : 39:26


Chronique @ frozenheart

10 Mai 2020

Premier album et premier sans-faute pour le guitariste allemand.

1978, après une tournée mondiale, qui donnera naissance à un album Live (le mémorable Strangers in the Night), le guitariste Michael Schenker suite à différentes tensions avec le chanteur Phil Mogg finit par quitter le vaisseau anglais UFO. C'est donc après un court passage au sein du groupe Scorpions, suivi d'une proposition de Steven Tyler (Aerosmith) pour remplacer Joe Perry parti voler de ses propres ailes, que le blond germain décide de se lancer en solo, sous le nom de Michael Schenker Group.

Afin de mener à bien ce nouveau projet, le guitariste fera appel à des musiciens du circuit Rock et Hard Rock américain tels que le batteur, Denny Carmassi (ex- Montrose, Sammy Hagar) et Billy Sheehan (ex-Talas) à la basse, quant au chant il sera assuré par un illustre inconnu nommé Gary Barden. Malheureusement après une semaine de répétitions, Schenker (sans doute sous l'emprise de substances illicites) disparaît et laisse en plan Carmassi et Sheehan, qui à son retour décident de ne pas continuer l'aventure, ne restant plus de cette formation le chanteur Gary Barden.

L'album sera finalement enregistré dans les studios Wessex de Londres par des musiciens de studio dont certains à la notoriété montante tels que : Simon Phillips (Nazareth, Judas Priest, Gary Moore, Jeff Beck) à la batterie, Mo Foster (Jeff Beck, Roger Glover And Guests, Bonnie Tyler) à la basse et Don Airey (ex-Gary Moore, Black Sabbath, Rainbow, futur Deep Purple, etc.) aux claviers. Le tout produit et supervisé par Roger Glover le bassiste de Deep Purple, réputé à l'époque pour avoir mis en son plusieurs albums de groupes tels que Nazareth, Elf, Rainbow et Judas Priest entre autres. Autant dire que Glover dotera l'album d'un son plutôt équilibré et claire et en corrélation avec son époque.

Ce premier opus intitulé simplement The Michael Schenker Group, fait d'un Hard Rock d'obédience Heavy, où les guitares sont reines ne manque pas de moments forts, à l'instar de la doublette "Armed and Ready", "Cry for the Nations" qui ouvre les hostilités avec dynamisme et vigueur, mais également un sens de la mélodie extrêmement développé et dans un registre au tempo plus mesuré avec "Victim of Illusion". Le classique "Looking Out from Nowhere" quant à lui sera à ranger parmi les titres les plus évidents et donc moins surprenants de l'opus.

Pour en revenir au jeu de guitare incisif de l'ange blond d'Hanovre n'omettons pas le petit interlude "Bijou Pleasurette", mais aussi et surtout l'incontournable instrumental "Into the Arena", qui à elle seule résume tout le talent du guitariste, qui mine de rien abat un travail colossal tant au niveau des rythmiques que des solos. Into The Arena, qui 30 ans après est toujours joué par le guitariste en concert.
Hormis l'énorme travail accompli par Michael Schenker au niveau des guitares, on saluera la prestation exemplaire de Gary Barden dont le timbre vocal à la fois puissant et mélodieux s'accorde à merveille a l'ensemble des morceaux de l'opus, le séduisant et conclusif "Lost Horizons" ainsi que la ballade "Tales of Mystery" en seront les meilleurs exemples.

À l'exception de la très américanisée "Feels Like a Good Thing" et ses notes FM, l'ange d'Hanovre signe une œuvre exceptionnelle (intemporelle) et entière composée de musiciens professionnels jouant une musique alternant savamment des morceaux puissants, directs et racés avec d'autres plus mélodieux où les guitares sont reines.
En 1980, le Michael Schenker Group, semble être le seul groupe capable de faire de l'ombre aux ténors de la scène Hard Rock européenne et britannique que sont les groupes UFO (qu'il a quitté deux ans plus tôt), Scorpions, Rainbow et Thin Lizzy.

To be continued...

PS : pour les curieux et collectionneurs qui seraient intéressés par les démos issues de la courte période Carmassi, Sheehan, elles figurent sur la version 2009 de cet album.

0 Commentaire

13 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire