The Berzerker

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe The Berzerker
Nom de l'album The Berzerker
Type Album
Date de parution 10 Avril 2000
Style MusicalDeath Industriel
Membres possèdant cet album49

Tracklist

DISC 1
1. Reality 01:20
2. Forever 02:43
3. Burnt 02:55
4. Pain 02:17
5. Cannibal Rights 02:10
6. Massacre 03:29
7. Chronological Order of Putrefaction 02:50
8. Deform 02:46
9. Slit Down 01:40
10. February 04:09
11. Mono Grind 01:03
12. Ignorance 02:03
13. Humanity 01:45
Bonustracks
14. Ninety Five 03:54
15. Ode to Nash 05:44
DISC 2 - LIMITED EDITION
1. Incarnated Solvent Abuse (Live) 04:43
2. Cannibal Rights (Live) 02:06
3. Deform (Live) 02:45
4. Intro Commentary 00:57
5. Isolated Vocal Tracks (from Massacre) 01:16
6. Forever Commentary 01:00
7. Isolated Guitar Tracks (from Forever) 02:42
8. Cannibal Rights Commentary 00:31
9. Isolated Drum and Sample Tracks (from Cannibal Rights) 02:12
10. February Commentary 00:32
11. Isolated Vocal and Keyboard Tracks (from February) 02:02
12. Burnt Commentary 00:51
13. Isolated Bass Tracks (from Burnt) 03:00
14. Deform Commentary 00:42
15. Deform (Demo) 02:45
16. Untitled (Demo) 01:11
Total playing time 1:10:10

Commentaire @ joKeR

18 Avril 2005
Essayez de trouver une traduction de "The Berzerker", vous trouverez certainement un truc du genre "Les fous furieux". Mais cela ne suffira pas pour décrire la musique des 4 Australiens... Ils pratiquent un viol auditif extrême, qui leur vaut parfois le titre de "Groupe le plus extrême du monde", titre qui je l'avoue est parfois mérité. Mêlant un son de gratte ultra saturé, gras et lourd à souhait, une batterie qui sonne électronique, à la manière des batteries Hardtech (mais il y a un véritable batteur derrière, pas une boîte à rythmes...), et deux voix hors du commun (dont une est réalisée par le guitariste) qui suffiraient à elles seules à faire sauter la charpente de votre maison. Dès la première écoute, cet album éponyme fracasse les tympans, arrache le carrelage et défonce les enceintes. Plus besoin de faire la poussière sur vos boomers, mettez donc "The Berzerker" dans votre platine et écoutez.
Mais l'agression soNore n'est pas dépourvue de mélodies, et un titre comme "Forever" est là pour Nous le prouver : c'est un véritable petit bijou qui pour moi suffit à lui tout seul à justifier l'achat de cet album. Riffs simples mais efficaces et ultra accrocheurs, structure à la tronçonneuse, voix démesurément brutales, ce morceau dévoile toute la puissance et le talent d'un groupe qui secouera les nerfs des amateurs de Grind les plus avertis. On retrouve d'ailleurs à travers "MoNo Grind" ou encore "IgNorance" des accents Grindcore, le BPM affole le compteur, et l'impression finale est celle qu'un renard qui vient de traverser une autoroute pourrait avoir.
Mais cette brutalité ne plaît pas à tous, et Notamment à cause du son électronique de la batterie. En somme, un album à réserver aux amateurs d'extrême, du vrai, ou aux curieux qui ont le coeur bien accroché. The Berzerker, on adore ou on déteste...

4 Commentaires

6 J'aime

Partager
nahald - 29 Octobre 2007: "elles seules à faire sauter la charpente de votre maison."

a c'etait ca alors a la premiere ecouter

:s:s


loooool
ChazyMetal - 03 Novembre 2007: Écouté du berzerker c'est voir du sang giglé de partout :)
nahald - 03 Novembre 2007: tout a fait d'accord gentille p'tit monsieur

XD
 
S4v3_Us - 04 Juillet 2010: J'appelle ça une boucherie.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire