Animosity

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe The Berzerker
Nom de l'album Animosity
Type Album
Date de parution 12 Fevrier 2007
Style MusicalDeath Industriel
Membres possèdant cet album52

Tracklist

DISC 1
1. Eye for an Eye
2. Purgatory
3. False Hope
4. Evolution
5. No More Reasons
6. Retribution
7. The Cancer
8. Weapons of War
9. Heavily Medicated
10. Lonely World
DISC 2 (Limited Edition)
"Live in London"
1. Intro
2. Forever
3. Compromise
4. The Principles and Practices of Embalming
5. “Y”
6. Never Hated More
7. World of Tomorrow
8. Disregard
9. All About You
10. Cannibal Rites
11. Heavily Medicated
12. Burnt
13. Afterlife
14. Chapel of Ghouls (Morbid Angel Cover)
15. Pure Hatred
16. Deform
17. No One Wins
18. Death Reveals
19. Reality
20. Committed to Nothing
21. Corporal Jigsore Quandary (Carcass Cover)

Chronique @ tonio

21 Fevrier 2007
TONIO


The Berzerker est un groupe que je découvre avec cet album, bien qu'il n'en soit pas à son coup d'essai. Animosity est son quatrième album et, d'après ce que j'ai pu en lire, cet envoi est plus violent et plus orienté grind que ces précédentes réalisations. Pour tout vous dire, j'ai été bien surpris des chroniques et des commentaires fort élogieux des albums passés...

Soit c'est moi qui n'accroche pas du tout au style du groupe, soit ce dernier connaît une grosse baisse de forme, car, comment dire... heu... la musique de The Berzerker est assez, heu... enfin disons que le son et les riffs ne... heu...
Bon, pas la peine que je perde du temps avec des formules, je me suis fait chier, voila tout !
Pour vous planter le décor, vous avez à faire ici à du death/grind des cavernes, pas inventif pour un sou, avec un son hyper compact et abrasif, voir même carrément grésillant. En soi, ça ne fait pas un mauvais album, seulement la musique est très rébarbative, les riffs tournent en rond d'un bout à l'autre de l'album sans feeling, sans aucun groove, aucunes surprises ne vous guettent durant toute l'écoute. En gros, si vous aimez le premier titre, vous aimerez cette galette jusqu'au bout, siNon laissez tomber tout de suite, c'est quasiment le même morceau qui tourne en boucle jusqu'à la fin. Pour moi, dans ce style de métal extrêmement violent, l'originalité et la puissance des riffs sont deux conditions indispensables pour avoir des titres accrocheurs, aucun de ses éléments n'est ici présent. Alors oui, bien sur, ça bastonne sévère, ça change de riff toutes les dix secondes et le chanteur à un débit de commentateur de course hippique, mais à moins de n'être absolument pas regardant sur la qualité, l'ennui pointe son nez très rapidement.
Un autre détail m'a franchement refroidi : ici, point de batteur, mais une batterie programmée avec bien évidemment un son très synthétique et le manque de feeeling qui va avec. Je ne suis pas forcément contre les boites à rythmes, mais à condition qu'elles apportent un plus aux morceaux et pas qu'elles cherchent à tout prix à ressembler à une vraie batterie. C'est le cas ici, et je n'en vois vraiment pas l'intérêt !

Pas la peine d'en écrire plus long sur un disque qui ne m'a absolument pas passionné. Apparemment ce groupe plait à pas mal de monde, alors le mieux est encore de vous faire votre propre avis, cette chronique ne reflète bien sur que ma propre opinion et je ne voudrai pas vous priver d'un disque qui vous éclaterait vos p'tites z'oreilles ! En tout cas, j'attends vos commentaires avec impatience...

2 Commentaires

4 J'aime

Partager
clochard - 10 Septembre 2008: Sauf qu'il y a effectivement un batteur, la betterie est juste samplée.
NICOS - 30 Octobre 2012: Ah ah 5 ans pour avoir un commentaire. J'espère que tu n'as pas trop attendu!!!
En plus pour te dire que je ne suis pas d'accord avec l’analyse de cet album, et du groupe par ailleurs.
Je le trouve certes moins bien que son prédécesseur, mais il demeure de très bonne qualité. Le premier morceau est une turie!!!
Enfin il reste de nombreux passage de très bonne facture, et les 29 minutes passent en ce qui me concerne sans ennui

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ FkAy

14 Mars 2008
Aie ! Que s'est-il passé ? Après trois albums destructeurs et trois ans "d'absence", Nos australiens reviennent avec "Animosity". Le titre en lui-même donne faim de violence. Et quand on connait la réputation de ce groupe, on se dit que ça ne peut être que du bon. Et pourtant... Le titre de conclusion Farewell de leur album précedent, World of Lies, était-il prémonitoire ?

Evidemment, lorsqu'on pratique un métal aussi extrême, la principale difficulté est de ne pas tomber dans la redondance. Le pari a été gagné pour les trois albums précédents. On ne se lassait pas, et ils regorgeaient d'originalité et de surprises. Hélas, sur ce point, Animosity est un peu décevant. Peut-être ont-ils tout donné dans le passé (vraiment excellent, ceci dit) et qu'il semble difficile maintenant d'inNover.
Cette galette ne comporte que 10 morceaux. C'est peu, comparé a ce dont on était habitué jusque là. Le niveau de violence n'a heureusement pas changé. Mais a la première écoute, cet album sent cruellement le déjà-vu, a tel point qu'on s'ennuie vite, tout du moins aprés avoir écouté "Never Hated More", "No One Wins" et autres titres cultes de ce groupe. Et justement, aucun titre de cet album n'a particulièrement attiré mon attention.

Voilà, il est inutile que j'en dise plus. Si cet album avait été le premier de la série, j'aurais sans doute mis une Note meilleure que celle-là. C'est dommage. A l'heure actuelle, il est un peu difficile de prévoir ce que The Berzerker Nous réserve par la suite des événements, mais on peut espérer que cette galette ne soit qu'une fausse Note !

Si vous voulez découvrir ce groupe et que vous ne savez pas par quel album commencer, je vous conseille plutôt Dissimulate.

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
tonio - 15 Mars 2008: En gros, on en pense la même chose, sauf que je ne suis pas fan comme toi des albums passés du groupe. Je n'arrive pas à rentrer dans leur univers...
tonio - 15 Mars 2008: Par contre j'ai adoré le projet solo du bassiste, "The Senseless". Un album original, violent et rafraîchissant à la fois.
echaosis - 03 Juin 2011: je vais me faire des ennemies, mais j'ai cet album de the berzerker, et je le trouve inaudible,^^ sincèrement. pourtant j'en écouté de la musique barrée ( strapping young lad ), mais là : ah ! ça me casse la cervelle.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire