Supremacy

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Hatebreed
Nom de l'album Supremacy
Type Album
Date de parution 29 Août 2006
Style MusicalHardcore
Membres possèdant cet album387

Tracklist

1. Defeatist 03:29
2. Horrors of Self 02:29
3. Mind Over All 01:59
4. To the Threshold 02:49
5. Give Wings to My Triumph 03:05
6. Destroy Everything 03:29
7. Divine Judgement 02:28
8. Immortal Enemies 02:29
9. The Most Truth 02:44
10. Never Let It Die 03:39
11. Spitting Venom 02:49
12. As Diehard As They Come 02:17
13. Supremacy of Self 02:47
Bonustrack (Itunes)
14. New Hate Rising 02:36
Bonustrack (Japanese Release)
14. Pollution of the Soul 02:56
Bonustrack (UK Release)
14. Severed 02:43
Total playing time 36:23

Chronique @ Julien

29 Août 2006
Je dois reconnaître que ma soif de gros riffs ravageurs commence à être étanchée. Il est vrai que Roadrunner nous sort coup sur coup des rouleaux compresseurs qui aurait pu abattre le mur de Berlin en deux temps trois mouvements. C’est encore le cas avec ce nouvel opus de Hatebreed qui n’est qu’un concentré de puissance. Miam Miam, il va encore y en avoir un qui va avoir mal à la nuque.

Du son quoi….. clair, il n’y en a pas. Du chant quoi….. clair, il n’y en a pas. Du riff quoi…. sirupeux et mélancolique, il n’y en a pas. De la quoi…. compassion, il n’y en pas. Mais que reste il a ce CD. Une rage et une efficacité à en faire pâlir plus d’un. Mis dans le même sac que les autres groupes de métalcore, Hatebreed arrive pourtant à sortir du lot avec, il faut le reconnaître, une bonne dose de vitamines. Si on peut accolé l’étiquette de métal à ce disque c’est bien grâce à une production très clean et un choix de sonorité propre au métal. Sans poussé jusqu’au néo, le son très moderne donne un cachet particulier au disque d’Hatebreed. Touche qui a été bien entendu conservé sur ce nouvel opus. Agressif mais propre, puissance et bien rond, typique du groupe mais pas stéréotypé. C’est une véritable merveille, un tsunami !!!!!
D’un point de vu purement musical, ça envoie méchamment. Grosse, très grosse rythmique hyper agressive qui ferait passer bon nombre de groupe pour des agneaux. Non pas qu’elles soient très originales mais elles sont efficaces et c’est bien la ce que recherche Hatebreed. Pourquoi essaye de faire quelque chose de tordu ou de compliqué quand on peut faire une musique qui ne peut que déclancher des pogos. Ce n’est pas un secret un concert du groupe peut à tout moment se transformer en pugilat et ça sera d’autant plus vrai avec cet album qui est probablement le plus violent et le plus intense du groupe.
Le chant est toujours aussi impeccable, toujours aussi extrême. Nous sommes perpétuellement sur le fil du rasoir et cette intensité de tout les instant est une preuve suffisante pour faire d’Hatebreed ce qu’il est : un cador de la discipline.
Allez je vais trouver un point négatif, la pochette qui est classique et finalement pas très original (j’ai cherché loin pour trouver un petit point défavorable mais c’est peanuts)

Dix torticolis plus loin je suis là pour vous dire que ce disque est dans la droite ligné de ses prédécesseur sauf que le groupe à réussi à placer la barre encore plus haut. Dur dur pour le prochain album, quoique rien n’est impossible pour Hatebreed !!!!!!!!!

4 Commentaires

14 J'aime

Partager
Kovalsky51 - 13 Mars 2009: en bagnole a fond au feu rouge a coté de jackys écoutant pakito a fond ca fait son petit effet... Un de mes albums préférés.. mention spéciale pour le son énorme!
thrasheavy - 03 Avril 2012: Je connais pas énormément de chansons de ce groupe, mais il est clair que je ne comprend pas comment certaines personnes peuvent qualifier leur style de metalcore, ça n'a quand même rien à voir avec ce que font Bullet For My Valentine, Trivium, Killswitch Engage et consorts. Hatebreed c'est plutôt du hardcore/metal, rien de plus !!
hadsonners - 05 Janvier 2013: Hatebreed c'est du HARDCORE, certainement pas du metalcore !
metaleciton - 13 Juillet 2014: Un album puissant et agressif doté d'un groove énorme. Ce "Supremacy" détruit tout sur son passage à l'image de "Destroy Everything" et "Defeatist".

Hatebreed mélange parfaitement la rage du Hardcore avec la puissance du Metal, avec notamment l'excellent "The Most Truth", véritable rouleau compresseur en live. La base purement Hardcore est toujours présente avec "Supremacy Of Self", alors que d'autres sont plus Thrash comme "To The Threshold"...

Un disque rageur et vraiment incontournable dans la discographie du groupe!

Note: 17/20
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire