Songs to Leave

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Forgotten Tomb
Nom de l'album Songs to Leave
Type Album
Date de parution 04 Août 2002
Style MusicalBlack Doom
Membres possèdant cet album107

Tracklist

1.
 Entombed by Winter
Ecouter10:57
2.
 Solitude Ways
Ecouter07:42
3.
 Steal My Corpse
Ecouter09:29
4.
 No Way Out
Ecouter06:46
5.
 Disheartenment
Ecouter12:42

Durée totale : 47:36

Acheter cet album

Forgotten Tomb



Chronique @ Antonin_Martin

28 Fevrier 2013

Songs to Leave... Voilà un titre d'album qui se veut dépressif et composé pour mettre un terme à notre existence, aussi pénible qu'elle puisse être pour ceux nés sous une mauvaise étoile... Je tiens à préciser que ce n'est absolument pas un disque réservé à un "large public" mais à une minorité comme se doit tout cd de DSBM (Depressive Suicidal Black Metal)qui se respecte, ce qui ne l'a pas empêché d'obtenir une certaine notoriété auprès des fans ou de néophytes amateurs de musique "profonde".

La première chose à laquelle je prête attention avant d'écouter un cd c'est la pochette, censée mettre en valeur la musique qu'elle représente. Et là,voir Herr Morbid mutilé au couteau de cuisine agonisant dans sa baignoire reflète bien la noirceur, la tristesse et mélancolie(son état psychologique quoi) dont il a fait preuve lors de la réalisation du skeud. Et puis le mélange médicaments/alcool ne fait pas bon ménage à part si mourir vous tient à coeur à l'écoute de cet opus.

Le premier morceau "Entombed by Winter" démarre lentement à la basse sans nous rentrer dans le lard, puis peu de temps après vient la guitare à la distorsion plus qu'abusée dirais-je; c'est le morceau le plus glauque avec en prime une atmosphère des plus pesantes. Il se démarque des autres titres par sa froideur hivernale comme son nom l'indique: enterré par l'hiver, c'est ce froid qui nous envahit et ne nous ménage point.

Herr Morbid voue un véritable culte à la négativité, palpable et propre à Forgotten Tomb avec des morceaux comme "Solitude Ways" ou encore "No Way Out" respirant le pessimisme à plein nez. Avec en moyenne trois, quatre riffs par morceau, Herr Morbid propose tout de même un jeu à la gratte varié et subtil qui ne laisse pas l'auditeur s'ennuyer car les riffs sont tranchants comme des lames de rasoir aiguisées pour mieux s'ouvrir les veines!La voix de Herr Morbid, torturée et puissante ne laisse pas indifférent car il y met ses tripes et exprime tout le mal-être qui lui ronge le coeur et nous fait ressentir la tristesse qui est sienne.

"Disheartenment",un morceau pour le moins lancinant, vient clôturer l'album dans un vent de désarroi et de folie qui nous achève lentement dans une profonde agonie. Surement le morceau le plus dépressif de la galette dont il est le roi.

En résumé,un très bon album que je recommande à tout fan de DSBM qui mérite bien un 18/20,en espérant que ma chronique vous soit utile.

11 Commentaires

8 J'aime

Partager

Antonin_Martin - 22 Juin 2015: Les références à l'hiver,le froid ou la tristesse sont ce à quoi je pense à l'écoute de cet album, et je trouve normal d'en parler vù que j'exprime ici mon ressenti. Après, pourquoi 18/20? Tout simplement parce que c'est un album qui m'a vraiment marqué et je trouve les deux suivants excellents également mais pas non plus supérieurs. Après dans le Black dépressif il y a du très bon comme du très mauvais et je trouve que Forgotten Tomb est un groupe à part qui a sa propre identité. Pour finir je ne déteste pas Harry Potter, simplement je réponds à ta véhémence par la mienne.
presheaf - 24 Juin 2015: Je maintiens tout ce que j'ai dis : tu ne parles quasiment pas de musique, et tout se que tu dis peut s'appliquer à la quasi-majorité des groupes.
Antonin_Martin - 24 Juin 2015: Le Black c'est un ressenti, là je parle de ce que m'évoque l'album. Il est vrai que ce que je dis peut s'appliquer à d'autres groupes sur certains points mais chaque album est différent et on peut trouver des similitudes sans pour autant faire la même description. C'est la toute première chronique que j'ai écrite donc forcément ça ne relève pas d'une oeuvre d'art , cependant je ne là trouve pas non plus mauvaise et je n'ai que foutre de ton jugement.
Solitudeofthemoon - 14 Août 2017: C'est donc celle-là ta première chronique? Elle remonte mais franchement c'est pas mauvais. Tu as bien décrit ton ressenti, mais c'est en effet la description de l'album qui aurait méritée d'être plus approfondie. En tout cas, un fossé avec celles que tu écris maintenant, et je vois qu'elle n'est pas au goût de tout le monde apparemment ;) Sinon, lâche pas l'affaire mec, t'es vraiment un passionné!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Svartolycka

03 Juin 2004
Forgotten Tomb, groupe italien de son état fait partie de ces groupes à suivre. Groupe d'une seule personne, Herr Morbid, Forgotten Tomb nous fait dans le black-metal dépressif et suicidaire pouvant à la fois rappeler du doom et du black mid-tempo à la Shining ou encore Khrom. « Songs to Leave » joue énormément sur les ambiances étirées, irritées et désespérées. Le tempo est très lourd, très lent, malgré quelques accélérations fugitives, la guitare est très râpeuse, elle me fait penser à un noeud coulant autour d'un cou dont on pourrait sentir les contractions. Le chant quand à lui est particulièrement monstrueux, le premier titre est absolument inhumain et moralement putride. La voix est tellement forte qu'elle en vrille les tympans et les arpèges déshonorants accompagne bien cette véritable marche au suicide. Le problème avec ce disque, c'est qu'une fois passé le premier titre, les quatre suivants ont bien du mal à lui arriver à la cheville. C'est fort dommage au vu de l'aptitude du musicien à créer des ambiances nauséabondes et parfois écourantes si ce n'est que les titres se répètent et ont la fâcheuse habitude de se ressembler. Et puis la voix de « Entombed By Winter » laisse place à un chant moins surprenant, tout en restant nauséeux. Cela dit les guitares sont assez intéressantes dans leur approche de la noirceur psychologique, mais l'intention n'est suffisamment pas forte et présente sur ce premier album. Bref, « Songs to Leave » est un premier album qui ne demande qu'à gagner en maturité musicale mais qui n'est pas moins dénué d'intérêt.

Svartolycka

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire