Negative Megalomania

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Forgotten Tomb
Nom de l'album Negative Megalomania
Type Album
Date de parution 24 Janvier 2007
Enregistré à Elfo Recording Studio
Style MusicalBlack Doom
Membres possèdant cet album78

Tracklist

Re-Issue in 2011 by Obscure Abhorrence Productions on LP Version.
1. A Dish Best Served Cold 11:39
2. No Rehab (Final Exit) 14:06
3. Negative Megalomania 07:49
4. The Scapegoat 11:40
5. Blood and Concrete 11:47
Total playing time 57:01

Chronique @ Herr_Morbid

14 Mars 2007
Voici donc le quatrième album de Forgotten Tomb, les leaders de la scène black dépressive, dont le titre évoque bien le culte de la négativité dont Forgotten Tomb a fait son thème central. Cet album marque l'arrivée du groupe sur le label italien Avantgarde Music.

Étant adepte des productions du groupe, j'étais assez curieux d'écouter cet album surtout après un récent concert où j'ai pu entendre le morceau "Negative Megalomania". Je soulignerai donc les points négatifs, malgré une fidélité du groupe à sa musique qu'on reconnaît d'emblée et à sa thématique. On notera une petite évolution vers la rock'n'roll attitude, un peu comme Shining l'a fait aussi, comme si les mouvances intéressantes éclosent et se fanent plus rapidement aujourd'hui, car si on regarde bien la pochette, elle trahit bien une certaine légèreté puisqu'elle n'est rien moins que le négatif d'une photo promotionnelle assez cool du groupe où un membre pose en faisant le gros doigt (ça veut peut-être dire, " fuck je vais me suicider " ?!?) ajouté certes à une image plus sombre, mais on est bien loin des photos de Herr Morbid se scarifiant dans une baignoire...

Musicalement, Forgotten Tomb officie toujours dans son style de prédilection : le black doom dépressif, toujours dans une sorte de croisement entre les vieux Katatonia et Dolorian, en version black métal, mais là aussi on sent une simplification, moins d'intensité peut-être ? Apparemment, la collaboration indus/ambiant avec Nordvagr débutée avec " Love's Burial Ground " est finie, ce n'était pas forcément les meilleurs travaux de Nordvagr évidemment, mais ça aurait pu donner quelque chose de bien, de même que le côté saturé de la voix qui est moins mis en avant. On dirait que Forgotten Tomb se recentre avec cet album sur son style ; on retrouve bien sûr les excellentes mélodies types de Forgotten Tomb fortement appréciables dans la lignée des morceaux cultes comme " Alone " mais sans renouvellement et parfois en moins bien.

Par contre, le groupe s'essaie à des choses vraiment pas terribles dont le morceau un peu à la old Dolorian "No rehab" est une piètre illustration : l'apparition de voix claires censées exprimer le délire peut-être mais qui sonne affreusement rock'n'roll ou heavy metal/hard rock, et à la limite de l'insupportable. Certes, Forgotten Tomb est un groupe inégal capables de morceaux excellentissimes et d'autres moins bons, mais l'album est d'une manière générale comme toujours un bon album, peut-être moins intense, qui musicalement est sans surprise à part cette abominable voix rock'n'roll par moments dont on se serait bien passé, mais l'album dans son ensemble ravira comme toujours les adeptes de black dépressif et du mélange black et doom.

2 Commentaires

5 J'aime

Partager
Gamaliel - 28 Juillet 2008: T'as raison les voix claires ça gache un album de black, surtout si c'est des voix heavy metal conventionelles et sans personnalité. Le black, c'est plus qu'une musique, c'est aussi une mentalité, bien loin des conformismes que le commerce veut nous faire avaler.
widomar - 12 Décembre 2011: beaucoup de peine avec les voix claires... sinon musicalement c'est sympa, mais sans plus...

Nette préférence pour Springtime Depression, même si je pense qu'on est dans un autre registre que celui ci...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire