Under Saturn Retrograde

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Forgotten Tomb
Nom de l'album Under Saturn Retrograde
Type Album
Date de parution 22 Avril 2011
Style MusicalBlack Doom
Membres possèdant cet album33

Tracklist

1.
 Reject Existence
Ecouter06:47
2.
 Shutter
Ecouter06:53
3.
 Downlift
Ecouter05:40
4.
 I Wanna Be Your Dog (The Stooges Cover)
Ecouter03:13
5.
 Joyless
Ecouter04:48
6.
 Under Saturn Retrograde Part I
Ecouter03:40
7.
 Under Saturn Retrograde Part II
Ecouter04:22
8.
 You Can't Kill Whos Already Dead
Ecouter08:24
9.
 Spectres Over Venice
Ecouter06:58

Durée totale : 50:45

Acheter cet album

Forgotten Tomb



Chronique @ Kairos

27 Décembre 2011

Passant du Black Doom Dépressif au Black'n Roll, les italiens en décevront certains

Aujourd'hui tout blackeux connaît Forgotten Tomb, de nom au moins. La formation évolue depuis 1999, menée par Herr Morbid, et s'est rapidement imposée en fer de lance du Black Doom Dépressif aux côtés de Totalselfhatred. Nombre de groupes sont influencés par le combo italien, d'Heretoir à An Autumn For Crippled Children en passant par Trist et Svart. Mais un changement de style est fait sur cet album. On l'avait pressenti sur "No Rehab" du bon Negative Megalomania, avec ses voix claires et son feeling un peu rock'n roll. Mais ici le virement est définitivement amorcé. Cela se voit dès la tracklist. On était habitués avec ce groupe des albums de peu de morceaux très longs. Eh bien là pas moins de 9 morceaux d'une durée moyenne de 4-5 minutes sont présents. Le style dépressif est réellement parti, disons que le groupe a perdu en Doom ce qu'il a gagné en 'N Roll. Eh oui, le quartet de Plaisance est devenu un groupe de Black'n'Roll conservant quelques réminiscences Doom, notamment par le biais de passages Doom Joyless comme dans Downlift ou You Can't Kill Who's Already Dead. Ce changement de style nous saute à la gueule dès les premières notes de Reject Existence. Un riff à la croisée de The Stooges (dont une bonne cover de I Wanna Be Your Dog est présente sur ce Under Saturn Retrograde) et de Mayhem, assez typé Venom en fait, une batterie très clairement Rock, et toujours la très bonne voix de Herr Morbid. Cela est dit, on est plutôt surpris dans le bon sens du terme, parce que la sauce prend bien. Forgotten Tomb garde des marques de son style précédent, particulièrement audible sur Shutter. On notera une structure presque pop, avec couplets/refrain, mais ce n'est finalement pas plus gênant que ça. Ce sentiment se renforcera tout le long de l'album : le groupe a changé de style, mais ce Black'n'Roll fonctionne plutôt bien. On retiendra les noms de Celtic Frost et de Venom à l'écoute de cette galette, ainsi que les grands noms des scènes Rock et Black Metal sans finalement que l'essence d'un de ces groupes soit vraiment audible. Forgotten Tomb a une personnalité bien établie malgré ce virement, et une certaine maturité dans la composition.

La production est excellente, mélangeant le crade du Black Metal au groove du Rock. Chaque instrument est à sa place, la voix est parfaitement en place, chaque musicien sait ce qu'il doit faire, même s'il n'y a aucun déballage technique dans ce Under Saturn Retrograde. En revanche les thèmes restent les mêmes. Cet énigmatique titre d'album signifie que Herr Morbid est né sous une mauvaise étoile et qu'il ne peut rien y faire, sinon se battre. Les paroles suivent, il n'y a qu'à prendre le premier titre "Reject Existence". On retiendra l'excellent You Can't Kill Who's Already Dead, ainsi que notamment Shutter, Joyless et le titre éponyme. Le principal défaut de cet album est son côté linéaire. Pas de réels changement dans la musique, et un certain penchant à la répétitivité. Cela prouve que ce changement de style est à moitié contrôlé, car même si la galette est bonne, même très bonne en son genre, on est déçus de perdre le Forgotten Tomb d'avant, malgré les restes qui en ont été conservés.

Kairos

6 Commentaires

2 J'aime

Partager

Kairos - 27 Décembre 2011: Il tourne bien aussi, c'est un bon album.
Après je reproche un peu le fait d'avoir voulu devenir plus accessible.
Razort - 28 Décembre 2011: Plus accessible en effet, c'est le mot. Je ne me suis qu'à moitié penché dessus, par moments comme ça. Je reste plus sur la période "Springtime Depression" et "Songs to Leave".

En tout cas ça fait plaisir de voir mentionnés Svart, Heretoir, et Totalselfhatred en début de chronique, des groupes exceptionnels qui restent malheureusement trop dans l'ombre (sauf pour le dernier qui a gagné en popularité semble t-il) !
thedeath666 - 06 Janvier 2012: Et surtout AAFCC, que je vénère. Mais les groupes cités ressemblent plutôt aux premiers skeuds qu'à celui-ci si j'ai bien compris, puisque les extraits de l'album que j'ai pu écouter sont, comme tu le dis si bien, fort accessibles.
Efamone - 20 Avril 2012: Pour ma part la sauce prend pas, ce qui me plaisait chez Forgotten Tomb c'était justement le coté dépressif et là... bin, rien, néant, nada, que dalle, au contraire, limite il file la pêche. Ce qui en fin de compte, pour moi, en fait l'album le plus déprimant de Forgotten Tomb.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire