Siren Charms

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe In Flames
Nom de l'album Siren Charms
Type Album
Date de parution 05 Septembre 2014
Style MusicalMetal Alternatif
Membres possèdant cet album159

Tracklist

1.
 In Plain View
 04:05
2.
 Everything’s Gone
 03:23
3.
 Paralyzed
 04:15
4.
 Through Oblivion
 03:37
5.
 With Eyes Wide Open
 03:57
6.
 Siren Charms
 03:04
7.
 When the World Explode
 04:38
8.
 Rusted Nail
 04:53
9.
 Dead Eyes
 05:23
10.
 Monsters in the Ballroom
 03:53
11.
 Filtered Truth
 03:30

Durée totale : 44:38


Chronique @ WorkOfArt

09 Septembre 2014

Siren Charms est un très bon album... de metal alternatif et moderne.

Il est évident que ce nouvel album d’In Flames va diviser - peut être plus profondément que jamais – les fans regrettant le son « made in Göteborg » des premiers albums et ceux arrivés en cours de route. Si « Sounds of a Playground Fading », sorti en 2011, gardait encore quelques infimes traces de death, principalement par le riffing de certains titres, il en est tout autrement pour « Siren Charms », qui affirme complètement le changement stylistique du groupe.

Car contrairement à ce que Björn Gelotte essaye de nous faire croire (Cf interview Rock Hard Magazine du 09/14), de death mélo il n’est plus du tout question ici. Et avant d’attaquer la chronique de cet album, il a fallu se mettre en tête qu’In Flames fait maintenant un metal « moderne » et plus accessible, reposant énormément sur la voix d’Anders Friden. Pour réaliser ce nouvel opus, la bande s’est volontairement mise sous pression, en s’imposant des délais de composition très courts, pour prendre le contre-pied complet de ce qui avait été réalisé sur l’album précédent.

« In Plain View » et « Everything’s Gone », s’ils restent deux titres assez énergiques, montrent déjà ce changement de style : couplets calmes, refrains qui explosent avec quelques encablures heavy, sur lequel s’ajoute la voix criée d’Anders Friden, qui sera d’ailleurs très rarement utilisée, ce dernier se concentrant surtout sur son chant clair (« Through Oblivion »). Des titres comme « Paralysed », « With Eyes Wide Open » et « Dead Eyes » représentent quant à eux parfaitement cet In Flames version 2014 : plutôt mid-tempo, avec un couplet reposant sur la voix d’Anders, des guitares mélodiques, et un refrain qui reste gravé dans votre tête pour un moment (vrai point fort du disque !).

Les 11 chansons composant l’album défilent très rapidement, et le défaut apparaissant le plus nettement est certainement un manque de variation des tempi. « When The World Explodes » et les deux derniers morceaux gardent des riffs assez durs, mais globalement, Siren Charms aurait gagné à se faire un peu plus violent. Le morceau-titre, par exemple, nous laisse sur notre faim, et c’est encore plus dommage lorsque Friden avoue en interview que sa version démo était beaucoup plus énervée. On sent que le groupe n’a pas su exploiter tout le potentiel de cette chanson. Cela aurait certainement permis de relancer l’album et d’éviter une certaine monotonie dans le rythme.

Il n’y a pas sur Siren Charms de titres comme « The Puzzle », « Darker Times » ou « Take This Life » (encore moins de l’époque Clayman, mais ça, tout le monde l’a compris !) : c’est plutôt une ambiance sombre, mélancolique, que l’on viendra chercher ici. Le groupe continue d’expérimenter, avec notamment le refrain de « When the World Explodes » très planant, grâce à ce duo de voix masculin-féminin, qui tranche complètement avec des couplets heavy, presque metalcore. Ces petites touches sont intelligemment disséminées tout au long de l’album afin de maintenir l’intérêt de l’auditeur.

Moins puissant que "Sounds of a Playground Fading", plus travaillé que "A Sense of Purpose", "Siren Charms" est un autre album unique à mettre à l'actif du groupe, qui ne cesse de se renouveler.
Chacun choisira alors son camp… Pour moi, le choix est fait : longue vie à In Flames ! Bonne écoute !

18 Commentaires

20 J'aime

Partager

Wulfgar - 13 Octobre 2014: Après avoir fait plusieurs écoutes, cet album ne passe pas. C'est mou et sans âme.
Et après le concert d'hier soir au Bataclan c'est pas mieux en live.
Je ne me suis pas senti à ma place au milieu des ados qui dansaient et qui faisaient des selfies.
Effectivement ils touchent un nouveau public et je n'en fais clairement pas parti.
Que ce soit à la maison, dans les transports en commun ou en live, les titres de cet album et le style de ce nouvel In Flames est lisse, sans intérêt, un groupe parmis tant d'autres, un groupe de teenagers américains.
Je suis dur car ce groupe c'est pas n'importe quoi à la base, c'est In Flames les precurseurs du Death Melo made in Sweden, c'est pas Linkin Park.
Wulfgar - 13 Octobre 2014: Après avoir fait plusieurs écoutes, cet album ne passe pas. C'est mou et sans âme. Et après le concert d'hier soir au Bataclan c'est pas mieux en live. Je ne me suis pas senti à ma place au milieu des ados qui dansaient et qui faisaient des selfies. Effectivement ils touchent un nouveau public et je n'en fais clairement pas parti. Que ce soit à la maison, dans les transports en commun ou en live, les titres de cet album et le style de ce nouvel In Flames est lisse, sans intérêt, un groupe parmis tant d'autres, un groupe de teenagers américains. Je suis dur car ce groupe c'est pas n'importe quoi à la base, c'est In Flames les precurseurs du Death Melo made in Sweden, c'est pas Linkin Park.
kiss33 - 13 Octobre 2014: putain moi je les ai vus aussi (vendredi, à cenon) et franchement c'était énorme, j'ai adoré, et je suis fan de TOUTES les périodes, certes t'entends pas de morceaux de Whoracle ou avant, mais t'entends de tous les albums à partir de Clayman, et franchement j'ai adoré, j'en ai pris plein les yeux, et je suis pas un teenager américain :p d'autant plus qu'y avait des personnes plus âgées qui ont bien pris leur pied!
TheTenth - 19 Octobre 2014: je n'avais écouté que les 3 premiers albums, et là, j'entends du pop rock avec tendances musique de djeuns (machin core) pour les rythmiques, donc je passe mon chemin
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire