Shattered Existence

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Xentrix
Nom de l'album Shattered Existence
Type Album
Date de parution Septembre 1989
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album83

Tracklist

1. No Compromise 03:03
2. Balance of Power 05:13
3. Crimes 05:35
4. Back in the Real World 03:58
5. Dark Enemy 04:06
6. Bad Blood 05:03
7. Reasons for Destruction 05:28
8. Position of Security 05:05
9. Heaven Cent 05:06
Total playing time 42:37

Chronique @ Fabien

17 Janvier 2008
Fondé à Preston en 1986 autour du guitariste chanteur Chris Astley, Xentrix débute sa carrière par des reprises, avant de se lancer dans la composition d’un speed thrash directement inspiré par l’école Bay Area de Metallica & Testament, tout comme ses compatriotes de Slammer ou DAM. Encore intéressée par le thrash à cette époque, et séduite par les deux démos du groupe, l’écurie Roadrunner lui offre alors un contrat début 1989, débouchant sur le premier LP Shattered Existence. L’album est relativement bien accueilli à sa sortie, et particulièrement sur le territoire britannique, qui possède enfin son leader tant attendu, capable de rivaliser avec les formations heavy thrash californiennes, d’une suprématie insolente.

D’entrée, Shattered Existence frappe fort avec les mémorables No Compromise et Balance Of Power, sur leurs rythmiques entraînantes et leurs riffs mélodiques, soutenant le chant nerveux de Chris Astley, rappelant incroyablement les intonations de James Hetfield et de Chuck Billy. Mais, bien que l’album réserve encore d’agréables surprises, à l’image des inspirés Crimes et Heaven Cent, il développe en revanche des structures trop similaires, pour conserver la force de ses deux premiers morceaux.

Heureusement, grâce à la qualité de ses harmonies et de ses nombreux soli, tout en restant brillamment hargneux, Shattered Existence s’écoute ainsi très facilement, dégageant une fraîcheur en tout point appréciable. L’album bénéficie en outre d’un enregistrement soigné de John Cuniberti, dotant l’ensemble d’un son à la fois mordant, profond et chaleureux, qui illumine admirablement les compositions.

Aux colorations Master Of Puppets et The Legacy évidentes, Shattered Existence trouve ainsi immédiatement son public, citant Xentrix comme la relève assurée de Metallica et de Testament, qui s’écartent progressivement du thrash fougueux de leurs débuts. Ces comparaisons flatteuses sous-entendent toutefois le manque flagrant d’identité du quatuor britannique, dont la pérennité doit impérativement passer par un thrash plus personnel, qui lui permettrait de dépasser le simple stade des bons albums.

Fabien.

5 Commentaires

7 J'aime

Partager

sargeist - 18 Janvier 2008: Merci pour cette chronique d'un album, et d'un groupe, trop méconnus. "Shattered Existence" et "For Whose Advantage" sont pour moi des classiques du Thrash. Et puis, du Thrash Anglais, ca n'est pas si courant. J'avais découvert ce groupe avec la compil' "Thrash The Wall" de Roadrunner, 1990, comme beaucoup de monde d'ailleurs. "Balance Of Power" m'avait bien marquée. Malheureusement, Xentrix restera dans un certain anonymat, saturation de la scène sûrement, un certain manque de personnalité aussi, comme tu dis. Mais putain, comme ecs titres sont bien joués! Un bon 16/20, désolé, avec le Thrash, je suis peut être pas assez difficile.
Lamikawet - 06 Août 2011: J'ai récemment écouté leur discographie...
Si ce groupe est resté dans l'anonymat, ça n'est pas étonnant.
La chronique le mentionne très bien, ce groupe n'avait aucune personnalité et il en faut pour pouvoir s'extraire de la masse...surtout quand on débarque 2 à 3 ans après des bombes comme Master of Puppets ou The Legacy
LeMoustre - 03 Avril 2014: Un album sympa, plusieurs tons en dessous de ses influences premières, citées dans la chronique. Un effort palpable sur le chant, plutôt bien placé. Du thrash de bonne facture, qui jouit d'une côte soutenue de l'autre côté de la Manche (classé 48ème meilleur album thrash de tous les temps par Kerrang ! On croit rêver). Néanmoins, si ce n'est pas extraordianire, on passe un bon moment !
grogwy - 12 Novembre 2016:

Sorti la même année (1989) que "Practice What You Preach" de Testament, ce très bon "Shattered Existence" de Xentrix lui est supérieur.
Je n'irais pas jusqu'à affirmer que l'élève allait surpasser le maître (par la suite Testament reprendra du poil de la bête, alors que Xentrix splittera), mais comme le dit Fabien, à cette période Testament et Metallica commençaient à s'éloigner du Speed/Thrash Metal pour interpréter un style moins virulent.
D'ailleurs on peut rajouter dans la même catégorie que Xentrix (car évoluant dans le même registre) les américains d'Atrophy, dont le très bon "Socialized Hate" était sorti l'année précédente (1988).

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire