Scourge

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Xentrix
Nom de l'album Scourge
Type Album
Date de parution 1996
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album28

Tracklist

1. 13 Years 06:01
2. Scourge 05:21
3. Incite 03:22
4. Caught You Living 03:41
5. Strength of Persuasion 06:07
6. Never Be 04:26
7. The Hand That Feeds Itself 05:06
8. Blood Nation 06:59
9. Creed 04:45
10. Breathe 06:46
Total playing time 52:34

Chronique @ grogwy

11 Mars 2018

Xentrix est devenu méconnaissable !

Alors qu'à la sortie du percutant "Shattered Existence" en 1989 certains avaient vu en Xentrix le successeur de Testament (qui, à l'instar de Metallica, avait délaissé le Speed/Thrash Metal pour un Heavy/Thrash Metal moins intense), ceux-là durent rapidement revoir leur prédiction.

Car si "For Whose Advantage ?" (1990) permit à Xentrix de s'imposer (aux cotés de Sabbat) comme l'un des leaders de la scène Thrash Metal Anglaise, avec "Kin" (1992) le groupe perdit une grande partie de ses fans en proposant comme Metallica avec "Metallica" (surnommé le "Black Album") (1991) un Heavy/Thrash Metal plus accessible.
Or si la bande à James Hetfield a complètement réussit sa mue en délivrant d'excellents morceaux (et en réussissant à toucher un public plus large), ce n'est pas le cas de Xentrix qui propose neuf titres (dont une ballade) qui sans être mauvais manquent de mordant (et de personnalité, mais ça c'était déjà le cas sur ses deux précédents disques).

Suite à l'échec commercial de "Kin" le label Roadracer Records (filiale américaine de Roadrunner Records) arrête sa collaboration avec le groupe, qui se retrouve à la rue.

Un malheur n'arrivant jamais seul, en 1995 le guitariste-chanteur Chris Astley annonce son départ de Xentrix.

Or contre toute attente Kristian Havard (guitare), Paul MacKenzie (basse), et Dennis Gasser (batterie) décident de poursuivre l'aventure en recrutant Simon Gordon (chant) et Andy Rudd (guitare).
Le groupe décroche peu après un contrat avec Heavy Metal Records (Cloven Hoof, Slammer), qui édite en 1996 l'album "Scourge".

Dès les premières notes de "13 Years" il est plus qu'évident que le temps de "Shattered Existence" et "For Those Advantage ?" est révolu (le registre très heavy volontairement adopté par le nouveau line-up n'ayant plus rien en commun avec celui de ces deux disques).
En effet comme la plupart des formations de Speed/Thrash Metal ayant refusé de jeter l'éponge au début des années 90 Xentrix a dû s'adapter aux nouvelles tendances Metalliques, et a opté pour un rugueux Heavy/Groove Metal.
Une orientation complètement assumée sur les puissants "Scourge", "Incite", et "Strenght Of Persuasion" à l'abrasivité accentuée par le timbre sec et hargneux de Simon Gordon qui, sans parvenir à faire oublier Chris Astley, délivre une très bonne prestation.
Sa parfaite intégration ne l'empêche pourtant pas de commettre une faute de goût sur "Caught You Living", où en adoptant un phrasé Rap le nouveau chanteur rend l'écoute de ce morceau assez difficile.
Une fausse note vite rattrapée avec "Never Be" et surtout le superbe (et meilleur titre de l'album) "The Hand That Feeds Itself", qui voit le groupe renouer (partiellement) avec l'intensité de ses débuts.
Si avec "Blood Nation" et "Creed" Xentrix poursuit son périple en délivrant un imposant Heavy/Groove Metal, le groupe clôture "Scourge" avec la sympathique semi-ballade "Breathe".

Ne bénéficiant d'aucune promotion de la part de Heavy Metal Records l'album sort dans l'indifférence générale, et (comme "Kin") se vend peu.

Ce nouvel échec a raison de Xentrix qui se sépare au début de l'année 1997.

Reformé avec le line-up originel en 2006 puis en 2013, le groupe a dû à nouveau faire face au départ de Chris Astley en 2015.



1 Commentaire

6 J'aime

Partager
SebThrash - 13 Mars 2018:

L'année dernière, j'ai réussi à trouver "Shattered Existence" et "For Whose Advantage ?" à un prix à peu près raisonnable (mine de rien, c'est très côté, Xentrix). Du thrash américanisé, qui manque de personnalité, mais c'est tellement bien fait ! Le vendeur m'avait joint un bootleg de ce "Scourge"... je n'ai pas encore trouvé la motivation pour y jeter une oreille, vu le changement de style qui n'a pas vraiment été une réussite pour eux. Il va falloir que j'écoute ça tout de même.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire