Savior Sorrow

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Mushroomhead
Nom de l'album Savior Sorrow
Type Album
Date de parution 19 Septembre 2006
Style MusicalMetal Expérimental
Membres possèdant cet album112

Tracklist

1.
 12 Hundred
 03:21
2.
 Simple Survival
 03:15
3.
 Damage Done
 03:40
4.
 Save Us
 03:46
5.
 Tattoo
 04:07
6.
 Erase the Doubt
 04:16
7.
 Burn
 02:53
8.
 Just Pretending
 04:12
9.
 The Need
 04:56
10.
 Cut Me
 05:24
11.
 The Fallen
 04:22
12.
 Embrace the Ending
 04:23

Bonus
13.
 Burn (Demo Version)
 03:03
14.
 Embrace the Ending (Demo Version)
 02:07
15.
 The Fallen (Demo Version)
 04:26

Durée totale : 58:11

Acheter cet album

 $18.35  22,97 €  11,76 €  £10.90  $23.76  16,33 €  15,24 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Mushroomhead


Commentaire @ joKeR

04 Septembre 2007
Mushroomhead a toujours représenté quelque chose de particulier pour moi, tant il a à mon sens apporté à ma culture musicale. "Savior Sorrow", sorti trois ans après son prédécesseur, était donc attendu par un tas de fanatiques des champignons masqués, dont moi. Et le résultat est à la hauteur des espérances, avec une galette dans la plus pure lignée Mushroomhead...

La première énorme surprise revient au line-up du groupe. En effet, un membre a été remplacé, et ce membre n'est autre que J.Mann, personnage charismatique s'il en est. Rappelons que Mushroomhead dispose classiquement de deux chanteurs, ou plutôt d'un chanteur et d'un grizzly, et que ce dernier rôle revenait auparavant à J.Mann. Il a été remplacé sur cet album par un dénommé Waylon, qui n'arrivera jamais à nous faire oublier l'homme au maquillage "Kiss-like". Il a quitté le groupe pour raisons personnelles, son père étant décédé quelques temps avant le début de l'enregistrement, et il nous manquera... La deuxième surprise est le départ, non remplacé cette fois, de Bronson, le deuxième guitariste.

Bref. Le disque commence avec "1200", brûlot incontrôlable, reprenant la recette classique d'un morceau qui tape : riff basique, structure basique, énergie à vous en décrocher les oreilles. Mushroomhead est de retour, et ça fait plaisir à entendre. Et lorsqu'une fois passées les 2'30 la puissance se mêle à l'émotion, on retrouve ce qui nous a tant plu dans le passé.

D'ailleurs, on retrouve tous les ingrédients d'un grand 'Mushroom', avec des titres sombres et lents ("Save Us", "The Need" et surtout "Pretend(ing)", véritable petite perle), des morceaux qui tapent dur ("Tatoo", "Burn", "The Fallen") et des curiosités géniales. Je vais m'attarder sur celles-ci...

"The Doubt" commence de manière assez spéciale, mushroomesque, mais une fois l'envolée de Waylon lancée, c'est du pur sucre, du régal. C'est peut-être le meilleur titre de l'album pour moi, à vous de vous faire une idée.

"Simple Survival" joue le rôle d'un "Sun Doesn't Rise" sur XIII : titre phare, flirtant avec le Néo Métal, plus accessible donc, mais toujours dans les cordes des barbares de l'Ohio.

"Stoned" nous fait salement penser à Nine Inch Nails, la personnalité de Trent Reznor en moins. L'idée est là : électroniquement crade, sourd et lourd, violent et sombre.

"Cut Me" est haché, martelé, obscur, inquiétant, complètement barré. Rien d'étonnant lorsque l'on connaît bien le groupe, et pourtant...

On conclut avec "Embrace the Ending", morceau acoustique planant sur lequel Waylon nous fait part de son étendue vocale, sans doute plus variée que celle de J.Mann, mais moins performante dans le rôle de celui qu'il a remplacé...



Il faut déjà conclure ? Alors allons-y. "Savior Sorrow" fera à mon avis taire tous ceux qui auraient assimilé "XIII" à du Néo, reprenant tout ce qui a fait la force du Mushroomhead au sommet de leur art. Il ne sera en revanche pas plus à la hauteur de "XX", mais il vaut vraiment le détour. Pour ma part, j'ai été agréablement surpris par cet album, qui doit absolument faire partie de la discothèque de tout amateur du genre.

A vos casques...

3 Commentaires

9 J'aime

Partager
Krying - 20 Juin 2009: Cette Album degage quelque chose de plus sombre et plus malsain que les albums precedent franchement j'ai quand même une legere preference pour Waylon il degage un autre timbre de voix assez rare chez la plus part des chanteurs enfin je me comprend lol j'ai adorer ta chronique ;) vive Mushroomhead :D a oui j'oublier pour moi c'est l'album que je prefere d'eux ^^
Celldweller55 - 30 Septembre 2010: Je ne sais pas si ma copie est mauvaise mais les titres de cet album ont un mixage très désagréable à l'oreille je trouve. C'est dommage parce que quelques titres m'ont bien plu, notamment "Damage Done"
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire