River of Tuoni

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Amberian Dawn
Nom de l'album River of Tuoni
Type Album
Date de parution 30 Janvier 2008
Style MusicalHeavy Symphonique
Membres possèdant cet album138

Tracklist

1. River of Tuoni 03:01
2. Wings Are My Eyes 03:14
3. Lullaby 03:41
4. Valkyries 03:28
5. Fate of Maiden 02:50
6. My Only Star 04:23
7. Curse 04:05
8. Passing Bells 04:02
9. Sunrise 03:30
10. Evil Inside Me 03:50
Bonustrack (Japanese Release)
11. Dreamchaser 04:02
Total playing time 40:06

Acheter cet album

 $21.81  21,63 €  24,99 €  £11.38  $55.64  53,48 €  29,28 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Amberian Dawn


Chronique @ metalpsychokiller

10 Décembre 2008
Pas de détours, pas de faux-semblants. Si vous étiez adeptes de Tarja Turunen avant qu’elle ne se soit faite remercier, vous allez adorer ce nouveau combo finlandais originaire d’Helsinki. Formé en 2005 et composé de six membres, le line-up d’Amberian Dawn s’est stabilisé à l’automne 2006 autour de Kasperi Heikkinen (guitare, ex Guardians of mankind, Iconofear), Tuomas Seppala (claviers, guitare, ex Atheme One), Tommi Kuri (basse, Atheme One), Joonas Pykala-aho (batterie, ex Thaurorod & Lathspell), Tom Sagar (claviers, Atheme One) et surtout de la divine chanteuse classique soprano Heidi Parviainen (ex Iconofear, Agonia, Guardians Of Mankind. Présentant ce « River of Tuoni » comme influencé par Edenbridge, Visions Of Atlantis et autres Sonata Arctica, cette première offrande, pour faire concis et ne pas vous faire perdre de temps, est tout simplement « A tribute to Nightwish ».

Du metal symphonique (heavy/power) très joliment ficelé et même souvent carrément ciselé sur des compositions classiques et mélodiques nous est proposé. Les zykos ont de la bouteille, du talent, et cela se ressent par une certaine maturité à tous les étages. Les tempos oscillent entre middle, speed ou chaloupés; les soli guitaristiques et les breaks sont de bonne facture, la rythmique assure et les riffs incisifs cartonnent.

Tout ce travail très pro est, de plus, hautement valorisé par les vocalises de la rousse Heidi. Pour ceux qui ne la connaissaient pas (et dont je fais partie !!!), la beauté de son timbre cristallin, limpide, est tout simplement envoutant, magistral. Même si son chant fleure souvent le registre de la devancière d’Anette Olzon, ses envolées lyriques (Lullaby…) n’en restent pas moins du grand art. Jugez-en donc sur les trois perles « River of Tuoni, Valkyries, Passing bells » qu’elle magnifie de toute son excellence.
Quel dommage que Marco ne puisse lui donner la répartie, ou que Tuomas ne soit aux claviers. Car, même si on a un petit essai de voix gutturale sur Lullaby, et quelques tentatives de volutes organiques par-ci par-là, la belle Heidi nous apparaît un peu trop seule... Nightwish était un trident (Holopainen, Turunen, Hietala) quand, dans le même temps, Amberian Dawn n’a qu’une pointe, aussi acérée soit-elle : La voix de sa chanteuse exceptionnelle dont le combo n’est que le support.

Ce premier opus est néanmoins résolument agréable, appréciable, démontrant un potentiel certain et ne demandant qu’à s’affirmer. Et même si, en attendant, il nous manque deux tiers de satisfaction par rapport à leurs mentors inspirateurs, le metal symphonique proposé est déjà une pure réussite.

Nb : Ayant vu le groupe en concert depuis la rédaction de cette chronique, je me dois de rajouter que la prestation scénique est vraiment légère, Heidi n’ayant que peu de prestance, sa voix mise à part. Cependant, pour avoir discuté avec elle autour d’un verre, elle s'est avérée d’une douceur et d'une gentillesse remarquables…

18/20 METALPSYCHOKILLER

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
isitscary - 13 Avril 2011: J'adore ce groupe, j'adore leur musique... Mais je ne comprend pas du tout ta comparaison avec Nightwish. Les compos sont loin de ressembler à ce que Tuomas fait et la voix n'est pas aussi puissante que celle de Tarja. Heidi a une voix beaucoup plus calme et positivement "mielleuse".
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Christian

03 Juillet 2008
Pour le fan de musique metal que je suis depuis plus de 30 ans, être muté temporairement en Finlande présentait certains avantages. Je me suis donc tout naturellement intéressé aux groupes finlandais, disons pas encore sur le devant de la seine internationale. J'ai fait quelques découvertes intéressantes mais rien de réellement nouveau jusqu'au jour où une de mes amies sur Myspace m'a fait découvrir un nouveau groupe de metal gothique / symphonique.

Le metal gothique / symphonique est une musique que je trouve très plaisante et très cool, spécialement lorsqu'il y a une chanteuse avec une belle voix.

Ce nouveau groupe finlandais se nomme Amberian Dawn. La première chanson que j'ai écoutée, « River of Tuoni », (seule chanson en écoute sur Myspace au début) m'a beaucoup intéressé, à la fois très mélodique et très metal. Il y avait dans cette chanson quelque chose de spécial. Je me suis donc intéressé au groupe. Le premier album du groupe était prévu pour la fin Janvier 2008. Je l'ai commandé dès que j'en ai eu la possibilité et, depuis quelques jours, j'écoute « River of Tuoni ». Après quelques écoutes, j'ai pu me faire une opinion assez claire sur l'album.

Ce qui m'a le plus surpris, tout au long de l'album, c'est la qualité de jeu, le talent et le professionnalisme de l'ensemble des musiciens composant la formation. La chanteuse Heidi est une très belle jeune femme, elle a une voix féérique dans le répertoire mezzo-soprano, ses vocalises accompagnent magnifiquement une musique très puissante, avec un excellent son très metal. Je ne saurais expliquer ce que je ressens à l'écoute de ce CD. L'album se compose de dix chansons. Ce qui m'a également surpris, c'est que les dix morceaux sont tous excellents. Chose assez rare, j'ai eu quelques difficultés à sélectionner mes trois chansons préférées :

04 – Walkyries

07 – The Curse

07 – Sunrise

Encore un point positif sur cet album : la qualité de production et d'enregistrement. Tous les instruments ont été traités avec une égale attention, aucun ne « sonne plat ».

Un petit point négatif ou plutôt, un regret : le nombre de titres sur l'album, limité à dix.

Pour résumer, je pense que cet album pourrait bien être un des meilleurs albums de metal symphonique / gothique pour 2008. Il me reste à découvrir la qualité des prestations du groupe sur scène (ce sera chose faite dans les prochaines semaines). Mais, je pense qu'Amberian Dawn a le potentiel pour une brillante carrière internationale.



Ma note sur l'album : 9.5 / 10

3 Commentaires

9 J'aime

Partager
NerZhul - 05 Avril 2010: Je suis d'accord avec ta chronique, tous les morceaux sont bons et les instruments sont sur un pied d'égalité.

Je les ai vus au MFVF l'année dernière et je peux dire qu'ils sont vraiment bons ^^
TheTenth - 20 Janvier 2011: ma révélation de ces dernières années, fini Nightwish pour moi depuis Once déjà, le renouveau Finlandais est là ... d'ailleurs une chanteuse dans les tons de roux et un claviériste nommé Tuomas ...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Within_Hysteria

01 Juin 2009
Je me demandais s’il y avait encore moyen de trouver un groupe de Metal symphonique possédant une voix féminine du même genre que Tarja Turunen car, l'égaler me semble difficile. Et voici Amberian Dawn ! La voix d’Heidi Parviainen est à la fois puissante et capable de bercer doucement. Une voix angélique ! Un régal pour les oreilles !

Dans ce groupe, aucun élément ne domine réellement mais le tout est très harmonieux. Mêlant les riffs speeds et les mélodies originales, ce groupe a tout pour plaire aux amateurs de Within Temptation, Nightwish et autres. Notamment par le clavier qui apporte une touche féerique aux mélodies déjà envoûtantes.
Il faut ajouter à cela les guitaristes dont les riffs speeds et peu communs sont un des points forts de ce groupe. Mais, le plus beau, avec ces guitares, reste encore les brèves envolées aériennes, rappelant quelquefois le grand Yngwie Malmsteen !

Ils ouvrent le bal par « River of Tuoni », la plage titulaire, où riffs speedés et harmonies sont en parfait accord. C’est surtout sur le refrain qu’Heidi Parviainen nous montre ses capacités vocales !
Enchaînement avec « Wings Are My Eyes », courte intro à l’orgue avec, une fois de plus, alternance de riffs speed et de ralentissements de la batterie dont on ne se lasse pas.
On arrive très vite à « Valkyries » avec sa rythmique originale puis à « Face of the Maiden » avec une batterie plus battante que jamais, accompagnée à la fois du clavier, nous octroyant un petit solo sur ce morceau, et d'un joli petit solo de guitare.
« The curse » est assez calme, on se laisse très facilement bercer…

Bref, un groupe de metal symphonique aux sonorités vocales teintées de Tarja Turunen. Mais, surtout, un groupe prometteur! A suivre de près dans les années à venir…

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire