Lego

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sadist (ITA)
Nom de l'album Lego
Type Album
Date de parution 2000
Labels System Shock
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album15

Tracklist

1. * 00:47
2. A Tender Fable 03:59
3. It's Not Good 04:30
4. Meat 03:34
5. Flies on Me 02:57
6. Fog 04:02
7. Plastic Star 06:31
8. Flowing Out Red 03:12
9. I Want It 03:28
10. Welcome to My Zoo 04:05
11. Small Great Child 07:04
12. Dodgy Fuckin Cow 03:19
13. Deline 04:32
14. Dogs Sledge Man 06:17
15. Cappuccetto Grosso 11:02
Total playing time 1:09:19

Chronique @ Gorbak

04 Juillet 2011

Changement de cap, mais pas si mauvaise destination ...

Sadist est un groupe atypique. Leur premier disque, "Above the Light", à sa sortie, fût un véritable succès, et leur seconde production "Tribe" réussit à obtenir le même résultat. Alliant sonorités de l'Est, avec un clavier astucieux, le groupe mené par Tommy Talamanca annonçait une très grande carrière devant lui.

Mais en 1997, le groupe change d'horizon avec "...Crust", et continue sa lancée en 2000 avec "Lego". De Death Progressif original, ils passent à un mathcore sombre et excentrique. Nous arrivons donc en 2000, "Lego" sort, et le public le rechigne ... Cet album marquera le groupe, puisqu'ils se sépareront juste après, pour se reformer en 2005 et sortir 2 ans plus tard l'album éponyme, qui reviendra aux sources.

Mais cet album est-il si mauvais que ça ? Certes il est totalement différent de ce qu'ils faisaient auparavant, mais cela ne veut pas forcement dire qu'il est mauvais...
Eh bien non, il n'est pas mauvais, il est même très bon, mais l'ouverture d'esprit s'impose, car c'est un album extrêmement étrange.

Nous attaquons avec l'introduction "1", qui nous avertit de la suite ... Quelque chose de totalement décalé, des vaches meuglent, le clavier fait un drôle de bruit, et un cri "so" allemand retentit. Nous enchaînons donc sur "A Tender Fable", les guitares se lancent, pour ensuite avoir un clavier qui fait tout de suite penser à "snowman". La voix de Trevor se fait à son tour entendre, elle est extrêmement étrange, ce qui apporte encore plus de singularité à l'album. Mais étrange ne veut pas dire mauvaise, elle nous embarque totalement dans l'ambiance générale, et si vous n'aimez pas sa voix claire, passez l'album ... Car aucuns scream/growls ne sont présent.

Les titres sont assez lents et mettent en avant le clavier, c'est bien sur voulu, lorsque l'on connait les qualités techniques de chacun. Donc ici, très peu de solo (Deux dans tout l'album), pas de riffs à toute vitesse, pour nous donner le temps d'aller acheter tout plein de Legos.

"Meat" approche, timidement, mais efficacement. La basse est très présente, et elle joue à merveille son rôle ! Puis le refrain se fait entendre ... Le clavier en fond, la batterie accélère, et Trevor s'excite ! Un très bon refrain donc, c'est ce que l'on retient principalement de "meat", que l'on a littéralement dévoré !

L'une des richesses de cet album sont ces intros totalement groovy, à la manière de "Flies On Me", "Plastic Star", ou encore "Dodgy Fuckin' cow" (Et d'autres..). A la fois amusantes et entrainantes, c'est un véritable point fort pour l'album.

Puis vient "Small Great Child". Sûrement une des meilleures pistes de l'album, 7 minutes de pur plaisir. Le morceau se veut être "doux", la voix de Trevor se révèle être magnifique, le clavier reste en soutien, tandis que la batterie remplie parfaitement son job et que la basse a champ libre. Les paroles sont simples, le refrain accrocheur, et la musique rentre très facilement dans la tête. Puis un solo conclue la piste de merveilleuse manière.

Pour résumer, c'est un très bon album, où la guitare se fait discrète (Dans le sens technique), et où le chant et le clavier règnent en maître. (Tommy joue clavier / guitare) Les introductions et les refrains sont à chaque fois très bons, et surtout très originaux. Peu accessible, et énormément sous-estimé dû au fait du changement de "style", "Lego" partage les opinions. Mais un groupe innovant est toujours mieux qu'un groupe stagnant, non ?
Album inhabituel, dans les noms des titres, de l'album, dans le chant, dans la pochette, comme dans le reste, qui ne plaira pas à tout le monde, pour certains, cet album sera le plus réussit de Sadist, et pour d'autres, il sera le plus mauvais ... A vous d'écouter pour vous forger votre propre avis !

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
ImYourEden - 05 Juillet 2011: Merci pour la chro d'un album pas mal sous-estimé, voire même incompris par certains. Comme tu l'as dit, c'est totalement différent des albums précédents, on adhère ou pas ... Personnellement, j'aime.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire