Into the Abyss

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Hypocrisy
Nom de l'album Into the Abyss
Type Album
Date de parution 22 Août 2000
Enregistré à Abyss Studio
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album188

Tracklist

1. Legions Descend 03:53
2. Blinded 04:18
3. Resurrected 05:36
4. Unleash the Beast 03:29
5. Digital Prophecy 03:08
6. Fire in the Sky 04:58
7. Total Eclipse 03:09
8. Unfold the Sorrow 04:28
9. Sodomized 03:19
10. Deathrow (No Regrets) 05:46
Bonustrack (Japanese Release)
11. Roswell 47 (Demo) 04:47
Total playing time 46:51

Chronique @ cile

19 Juillet 2009
L’année 1999 marqua le retour de Tägtren et sa bande qui ne purent résister à la demande d’un public séduit depuis belle lurette par leur brillante formation. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont su trouver la recette pour que celui-ci soit réussi. Tout d’abord, en nous servant une entrée légère et raffinée sous forme d’un album éponyme et pour le moins accompli qui nous laissa l’eau à la bouche en attendant le plat de résistance.
Ce dernier ne se fît pas attendre longtemps -et l’on retrouve là une qualité majeure des suédois, ils ne sont jamais à cours de créativité- une année plus tard, Into the Abyss voit le jour et se veut beaucoup plus consistant et pimenté que son prédécesseur.

Déjà, le premier morceau, "Legions Descend", annonce la couleur : une entrée ultra rythmée, aux riffs bien lourds et aux guitares torturées, une voix déroutante oscillant habilement entre une tonalité death puis soudainement black. Oubliée la douceur de l’éponyme Hypocrisy, on assiste là à un quasi retour aux sources, spontané et agressif mais toujours réfléchi et cohérent.
Le second titre Blinded, très nettement orienté Thrash, vient confirmer que c’est avant tout une ambiance fracassante qui émane de cet opus. Mais pas uniquement.
Le trio évolue désormais dans un Death mélodique aux allures soignées et Into the Abyss n’échappera pas à cette règle : d’une part, en nous proposant quatre compositions plus calmes, où une attention toute particulière a été apportée aux parties mélodiques et qui, pour certaines, auraient pu trouvé place au sein de l’album précédent bien qu'un peu moins façonnées, je pense notamment à "Resurrected" et "Fire in the Sky" où l'on retrouve ces mêmes sons de guitare heavy.
D’autre part, en intégrant quelques subtilités sur des morceaux plus brutaux comme "Unleash the Beast" par exemple. Au premier abord, celui-ci donne envie de tout péter avec sa rythmique punk ravageuse, mais il fait preuve d'une certaine finesse quand on creuse un peu : en effet, sa mélodie harmonieuse vous imprègne dès la première écoute et lors du refrain, une voix claire se positionne toute en légèreté sur la voix Thrash. C’est dire, combien Hypocrisy sait surprendre et ne laisse jamais rien au hasard...
Et en terme de surprise, on est définitivement servis avec les 2 morceaux aux styles antagonistes concluant cet album. Dans un premier temps, le dévastateur "Sodomized" vous aliénera l'esprit avec son ambiance malsaine et pesante semblant sortir tout droit de l'enfer mais très vite le lugubre et envoûtant "Deathrow (No Regret)" viendra vous apaiser et achever Into the Abyss sur une note aussi délicate que poignante.

Un album qui au final, a su réunir de façon perspicace et bien menée les influences originelles et le dernier virage artistique entrepris par les suédois.

11 Commentaires

7 J'aime

Partager

cile - 20 Juillet 2009: merci pour vos commentaires encourageants, et ravie d'avoir donné envie à certains ;-)
leatherface - 20 Juillet 2009: j'ai laché un peu tout ce qui est death mélo , mais à l'occaz j'y reviendrai , hypocrisy a un bon potentiel , et ta chro me laisse deviner un album simplet efficace, tu vas à l'essentiel .C'est un style efficace qui me plait
BEERGRINDER - 21 Juillet 2009: Peter Tägtgren tente ici un retour aux sources après une très bonne série d'albums plus atmosphériques notamment le superbe éponyme de 1999.

Problème : malgré quelques bons titres Into the Abyss est très loin d'atteindre l'efficacité et la noirceur de Osculum Obscenum et dans le même temps les titres mélodiques ne valent pas ceux de Abducted ou The Final Chapter...

Hypocrisy a selon moi toujours alterné le bon voire le très bon (Hypocrisy, Osculum Obscenum,...) et le moins bon (The 4th Dimension, Catch 22,...).

J'aime cependant me repasser de temps en temps des titres comme Legion Descent ou Sodomized, plutôt efficaces, toutefois ce Into the Abyss ressemble trop à un espèce de fourre tout ou le trio à rangé toutes les face B des différentes époques.

Mieux vaut à mon avis se rabattre sur le bon dernier album en date Virus sur lequel l'intégration du batteur Horgh (Immortal) à métamorphosé les suédois.

Sinon bonne chronique Cécile, je suis juste un peu moins enthousiaste que toi sur ce disque...

BG
cile - 21 Juillet 2009: Je ne peux me prononcer sur Virus étant donné que c'est ma pièce manquante de la disco de Hypocrisy, il va falloir que je me le procure. Concernant ta remarque sur l'album fourre tout je comprends ton ressenti, chaque titre donnant l'impression d'être une chute des albums précédents. Cependant ce côté m'a séduit, car il réunit les différentes facettes qu'a su prendre le groupe pour lesquelles je n'ai pas de préférence, et donne à cet opus un aspect pour le moins surprenant, véritable antidote contre l'ennui.
Comme on dit les goûts et les couleurs... ;-)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire