Inception

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sanctuary (USA-1)
Nom de l'album Inception
Type Album
Date de parution 24 Fevrier 2017
Labels Century Media
Style MusicalHeavy Thrash
Membres possèdant cet album25

Tracklist

1.
 Dream of the Incubus
 04:26
2.
 Die for My Sins
 03:40
3.
 Soldiers of Steel
 06:39
4.
 Death Rider / Third War
 04:14
5.
 White Rabbit (Jefferson Airplane Cover)
 02:35
6.
 Ascension to Destiny
 05:06
7.
 Battle Angels
 05:19
8.
 I Am Insane
 04:02
9.
 Veil of Disguise
 06:23

Durée totale : 42:24

Acheter cet album

Sanctuary (USA-1)


Chronique @ LeMoustre

21 Fevrier 2017

The Lost Tapes

Le premier album de Sanctuary, sorti sous la houlette de Dave Mustaine, fut une belle réussite. Avec des compositions inspirées et porté par la voix hors du commun de Warrel Dane, Refuge Denied reste un album marquant trente ans après sa sortie chez Epic (accueilli pourtant tièdement par les chroniques d'époque en France). Foncièrement traditionnel dans son heavy/speedmetal, épique et lyrique, l'album enregistré et sorti en 1987 fut constitué de titres en fait composés et déjà mis en boîte bien avant pour la plupart, mais dont l'enregistrement d'origine fut égaré. Aujourd'hui exhumées de l'étage poussiéreux du grenier de Lenny Ruthledge (comme le souligne en images la bande annonce officielle), guitariste de la formation et principal compositeur avec Warrel Dane, ces bandes datant de 1986 sont exploitées par Sanctuary qui va promouvoir ce disque comme s'il s'agissait d'un vrai nouvel album. Inception voit ainsi le jour, trente et un ans après la mise en boîte de ses pistes longtemps égarées.

L'idée paraît saugrenue tant Refuge Denied (produit par Mustaine donc) se suffit à lui-même, bénéficiant d'un son chaud et croustillant à la fois, et d'une qualité homogène fort élevée, ne nécessitant guère de relecture. C'est donc avec circonspection que cette sortie pourra être analysée de prime abord. Imagine t-on Slayer sortir officiellement un "nouveau" Show No Mercy rebaptisé et issu de sessions antérieures ? La même question se pose pour n'importe quel groupe. Les bandes ont été retravaillées par Harris "Zeuss" Christopher (qui s'était occupé du dernier album du groupe The Year the Sun Died, mais aussi producteur chez Soulfly ou Hatebreed), sans que le quatuor réenregistre quoique ce soit pour éviter de dénaturer l'esprit d'origine.

Les fans du premier album découvriront avec plaisir néanmoins 2 titres non sortis à l'époque ("Dream Of The Incubus" pas mauvais mais assez éloigné des standards de qualité de l'album, et l'entraînant et lyrique "I Am Insane" bien plus abouti) et aussi des versions alternatives de titres bien connus. Ceux qui découvriraient Sanctuary par Inception apprécieront la qualité de composition du groupe déjà bien présente avant ses deux albums des eighties et la "transformation" en Nevermore qui suivra. Concernant les versions alternatives, disparaît bien sûr le fameux solo de Dave Mustaine au début de la reprise du "White Rabbit" de Jefferson Airplaine, les introductions de morceaux changent sensiblement également. Warrel Dane chantait déjà de manière aussi expressive, aucun risque de ce côté là, les fans seront aux anges. Evidemment le son est plus brut de manière générale et quelques Maideneries apparaissent par rapport à l'album d'origine, notamment au niveau de soli inspirés par le duo Smith/Murray. Quelques chœurs ("Veil Of Disguise", "Battle Angels") font leur apparition, ainsi que des arrangements légèrement différents et des idées non exploitées alors (la fin de "Soldiers Of Steel", la voix en fond au début du fabuleux "Veil Of Disguise") mais sans révolutionner la teneur globale de l'album de 1987, les titres gardant des structures assez similaires.

Dès lors l'idée de base et son résultat s'adresseront aux inconditionnels de Refuge Denied qui souhaiteraient en connaître la genèse ainsi que deux titres inédits dans une veine similaire de qualité variable. On pourra conseiller plutôt Refuge Denied (toujours accessible sous sa forme d'origine sans se ruiner) aux autres tant celui-ci ne souffre que peu de critiques en soi dans ce style, pour peu que les vocaux très haut perchés de Dane ne soient pas un frein. Loin d être indispensable au final, ce Inception est sans doute un bon moyen d'entendre live ces compositions pour les festivals d'été. Ça, au moins, c'est pas perdu pour tout le monde et toujours bon à prendre.

2 Commentaires

7 J'aime

Partager
MCGRE - 21 Fevrier 2017: ben alors la je lisais justement l'article sur les bandes retrouvé de ce premier album de Sanctuary dans Metallian et je me suis dis cool , et voila que Mr Jérôme en fait la chro , bref tu es trop fort mec .
King_Triton - 22 Fevrier 2017: Merci pour la chro jérôme, pour ma part je vais patiemment attendre la suite de The year the sun died, ce Inception n'ayant que très peu d'intérêt à mes yeux. Seulement deux titres inédits (pas mauvais, surtout I'am Insane) mais qu'ils auraient pu coller en bonus sur le prochain album...bref, je passe mon tour)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire