Ill-Natured Spiritual Invasion

Liste des groupes Black Symphonique Old Man's Child Ill-Natured Spiritual Invasion
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Old Man's Child
Nom de l'album Ill-Natured Spiritual Invasion
Type Album
Date de parution 04 Mai 1998
Labels Century Media
Style MusicalBlack Symphonique
Membres possèdant cet album157

Tracklist

1. Towards Eternity
2. The Dream Ghost
3. Demoniacal Possession
4. Fall of Man
5. Captives of Humanity
6. God of Impiety
7. My Evil Revelations
8. Thy Servant

Chronique @ BEERGRINDER

22 Novembre 2008

supérieur au trop irrégulier The Pagan Prosperity

Après The Pagan Prosperity montrant un aspect beaucoup moins Black Metal et tout simplement moins inspiré malgré quelques bons titres, Old Man’s Child semble revenir à quelque chose de plus solide avec Ill Natured Spiritual Invasion (1998). D’abord les Norvégiens ont trouvé un renfort de poids (je sais elle était facile) en la personne de Gene Hoglan à la batterie. Même l’artwork revêt un aspect plus agressif avec ce majestueux guerrier en armure qui n’est pas sans rappeler la pochette de l’excellent Enjoy The Violence de Massacra.

Comme sur The Pagan Prosperity on retrouve ce mélange Black Metal mélodique avec des passages carrément Thrash Metal, si on fait abstraction du chant Black, Demoniacal Possession pourrait presque passer pour un morceau made in Bay Area. En revanche Towards Eternity et Fall Of Man sonne bien plus Dark et on retrouve une partie de l’aura étrange de Born of the Flickering. Fall Of Man allie d’ailleurs parfaitement les passages atmosphériques et un clavier autrement inspiré que sur The Pagan Prosperity, avec les plans davantage axés sur les guitares avec des rythmiques bétons soutenues par un Gene Hoglan facile à la double pédale.

L’ensemble dégage une homogénéité supérieure au trop irrégulier The Pagan Prosperity, ne baissant ainsi pas le pied lors de la seconde partie du CD. Au contraire le prenant God Of Impiety est idéalement placé pour relancer la machine avec ses mélodies marquantes, l’énergie des guitares (le riff principal est vraiment tueur), et son solo central. Thy Servant clôt aussi le disque de façon assez marquante grâce à des guitares inoubliables judicieusement doublées de fines notes de synthé, prouvant le savoir-faire de Galder dans le domaine de la composition.

Sans atteindre l’intensité, l’aura et le succès d’un Enthrone Darkness Triumphant (Dimmu Borgir) Old Man’s Child se positionne en outsider du Black Metal à clavier avec ce Ill Natured Spiritual Invasion intéressant même si pas encore transcendant. Cependant ce troisième disque des norvégiens se laisse allègrement savourer et nous prépare tout doucement à l’ogive que sera le suivant.

BG

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire