Born of the Flickering

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Old Man's Child
Nom de l'album Born of the Flickering
Type Album
Date de parution Mars 1995
Produit par Le Groupe
Style MusicalBlack Symphonique
Membres possèdant cet album123

Tracklist

Re-Issue in 1996 by Century Media at first as a digipack with a alternative cover.
1. Demons of the Thorncastle 04:47
2. Swallowed by a Buried One 04:51
3. Born of the Flickering 05:05
4. King of the Dark Ages 05:27
5. Wounds from the Night of Magic 03:28
6. On Through the Desert Storm 04:20
7. Christian Death 04:55
8. Funeral, Swords and Souls 04:56
9. The Last Chapter 04:42
10. ...Leads to Utopia / The Old Man's Dream 08:44
Total playing time 51:15

Chronique @ leatherface

09 Octobre 2008
Voici le 1er album de Galder et sa bande "Born of the Flickering" (1995). On est en face, à mon humble avis, du meilleur album de ce groupe, le plus inspiré. Le groupe a repris son style bien à lui là où il l'avait laissé sur la démo "In Shades of Life" en creusant plus loin dans les mélodies de guitares et les structures des morceaux.

Born of the Flickering délivre un black mélodique et épique dans la tradition du black norvégien 90's. Les phrasés de guitares ne sont pas rebutants, légèrement inspiré "heavy metal" dans les mélodies, sans oublier les passages plus furieux portés par les blasts de Tjodalv (batteur qu'on retrouve à la même époque chez Dimmu Borgir). Un peu d'acoustique de ci de là, entre autre sur "Demons of the Thorncastle".

Le titre Born of the Flickering réchauffe bien les bonnes vieilles rythmiques de guitares façon heavy 80's à la sauce black metal, avec des chants clairs en chœurs, ce qui rappelle par moment ce que faisait Ihshan dans Emperor.
On ne remarquera pas de folies aux claviers comme on en trouvera plus tard dans les albums de Galder et qui filent une touche "kitschisante" à la musique D'OMC. Non, ici juste un peu de grosses nappes de claviers façon Dimmu Borgir de la bonne époque milieu 90's et qui renforcent à point nommé la touche épique de l'album.

Les solos de guitares, il y 'en a, sont tout à fait maîtrisés, sans tomber dans l'excès de zèle, juste la pointe de feeling nécessaire pour rehausser le tout.
Je noterai également le jeu de basse du dénommé Gonde, ce mec ayant la présence d'esprit de rendre la basse intéressante dans un style où elle se trouve absente. Les ligne de basse se démarquent donc des guitares, elles montent dans les aigus de façon à se trouver leader à sa manière sur certains riffs (cf: Born of the Flickering) et surtout de façon à sonner limite fretless, style assez atypique dans le black et qui me plaît assez.

Quant à Galder, il tire son épingle du jeu sur "The Last Chapter", titre de black qui blast correctement dès les premières mesures mais tout en restant axé sur la mélodie, avec une bonne enfilade de solo sur le break, montrant ainsi les capacités du crâne chauve de la bande (quoique ils le sont tous maintenant...).

En bref, dans cet album, il y a à boire et à manger, le fil conducteur est respecté, c'est un album cohérent, sûrement le meilleur du groupe je le redis encore. Dommage qu'on en fasse plus des comme ça car ce style de Black est mort dans les années 94/97. La maîtrise, le feeling et la sincérité sans excès notoire étaient présent sur "Born of the Flickering"...

6 Commentaires

5 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 09 Octobre 2008: Qu'est-ce qu'il t'arrive Guillaume? En 1 semaine tu as chroniqué autant d'albums que depuis ton inscription sur SOM (...)

J'aime beaucoup Born Of The Flickering ,comme tous les Old Man'Child d'ailleurs, comme tu le soulignes fort justement il règne sur cet album une sincérité exemplaire.

Cependant Galder (ou Gullar selon les époques) et sa bande ont fait mieux, nottament sur Revelation 666 et le superbe In Defiance Of Existence qui battait quasiment Dimmu Borgir sur son propre terrain.

Je n'avais pas vu que ce truc n'était pas chroniqué sinon j'aurai peut-être commencé la série.

En tout cas ton analyse me convient à peu près.
Merci à toi pour cette rédaction d'un de ces vieux truc qui me met la larme à l'oeuil.
leatherface - 09 Octobre 2008: ouais , l'est beau ce disque , le revelation 666 est pas mal non plus , ilm arche pas mal sur les plates bandes de dimmu, ce que BOrn... évite plutôt bien à mon avis
leatherface - 14 Octobre 2008: @briguite:tant mieux!c'est fait pour ça une chro!! ;)
Vondur - 09 Décembre 2009: le meilleur album du groupe pour moi
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire