If Not Now, When?

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
12/20
Nom du groupe Incubus (USA-1)
Nom de l'album If Not Now, When?
Type Album
Date de parution 12 Juillet 2011
Labels Epic Records
Produit par
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album21

Tracklist

1.
 If Not Now, When ?
 05:05
2.
 Promises, Promises
 04:26
3.
 Friends and Lovers
 04:07
4.
 Thieves
 04:17
5.
 Isadore
 04:35
6.
 The Original
 05:05
7.
 Defiance
 02:19
8.
 In the Company of Wolves
 07:35
9.
 Switchblade
 03:28
10.
 Adolescents
 04:49
11.
 Tomorrow's Food
 04:19

Durée totale : 50:05


Chronique @ NeoBaBa

24 Octobre 2011

Déclin assuré...

Nan, mais naaaaaaan là, faut arrêter les conneries…

Avant Incubus, c'était frais, c'était bien. Ca te mettait une pêche d'enfer, tout en te redonnant le sourire. Ca t'ensoleillait la journée, même lorsque ces dites journées étaient aussi grises que la gueule de ma vieille tante en plein mois de Janvier. C'était énergique mais subtil, diversifié sans être égaré, c'était funky, rock, hip-hop, metal, pop, c'était tout ça a la fois, et ça rendait bien, tellement bien… C'était à l'époque de S.C.I.E.N.C.E et de Make Yourself. C'était à l'époque ou Incubus était LE groupe de fusion qui enterrait tout le monde, même ses propres maîtres ( Faith No More, RATM… ). Mais en 2011, avec " If Not Now, When ? ", Incubus n'a enterré personne a part lui-même…

" If Not Now, When ? ", c'est ce qui s'appelle " scier la branche sur laquelle on est assis ", ou comment se tirer une balle dans le pied quand on a déjà du mal a marcher. Incubus était en déclin certes, mais conservait toujours cet instinct de survie propres aux grands groupes qui, même mourants, feront toujours des albums meilleurs que les meilleurs albums des groupes médiocres. Enfin, c'est ce que je croyais. " Lights Grenades ", bien que nettement en dessous des précédents albums, restait malgré tout un album très correct... Mais le nouveau Incubus, c'est la preuve vivante ( et récente ), comme le " I'm With You " des Red Hot qui allait sortir le mois d'après, que même les grands groupes peuvent toucher le fond du fond.

Dans le nouveau Incubus, c'est bien simple, on ne trouve rien. Les musiciens sont transparents, Brandon Boyd chante d'une voix lisse et blanche, et les compos respirent le néant. Un peu comme à l'arrière-plan de sa pochette de CD, " If Not Now, When ? " est vide, tristement vide, comme à l'intérieur du crâne de Nicholson à la fin de " Vol au Dessus d'un Nid de Coucous ". C'est le désert spirituel, la panne d'inspiration. Où est l'ingéniosité virtuose d'un " Deep Inside ", l'énergie euphorisante d'un " Nowhere Fast ", ou même, juste le sens de la mélodie simple mais catchy d'un " Anna Molly " ? Disparus tout ça, place à des ballades plates et fadasses comme c'est pas permis. " If Not Now, When ? ", c'est un peu comme mon annuaire PagesJaunes, on parcoure un peu, puis on décroche...

Ce qui manque surtout à ce nouvel opus quand on le compare aux anciens albums, c'est le manque total et flagrant de dynamisme. Incubus est devenu aussi mou du bide qu'un petit vieux cloué dans un fauteuil roulant. " Isadore ", " Thieves ", " Friends and Lovers ", autant de vaines et pitoyables tentatives d'essayer de faire une espèce d'Harvest des années 2010. Mais n'est pas Neil Young qui veut ! " Promises, promises " ressemble vaguement à la reprise de " Easy " des Faith No More, la virtuosité en moins. Le titre éponyme est affligeant de niaiserie ( raaaah ces envolées lyriques à la con !!!! ). Et l'unique tentative d'envoyer la sauce ( " Switchblade " ) est un échec cuisant, qui retombe à plat aussi vite qu'il a décollé. Seule " Defiance ", jolie ballade un peu folk pas prise de tête, relève ( un peu ) le niveau.

" If Not Now, When ? " ? Et ben, maintenant. Ouais, ouais maintenant, ce serait le mieux... Le mieux de quoi ? Mais d'arrêter les conneries bien sûr ! De s'arrêter là et de prendre sa retraite, avant de ternir pour de bon une image encore positive. Incubus signe là un disque gris et plat comme une pierre tombale, eux qui pourtant pouvaient ensoleiller les journées les plus ténébreuses, les voilà qui appâtent le chaland avec du creusement triste, et du tristement creux. De cette masse insipide de bluettes ennuyeuses, pourtant, un titre se dégage très, très nettement. " Adolescents ", premier titre dévoilé et premier single de cet album aux airs de chant de cygne, est littéralement somptueux, et laissait présager, avant la sortie de l'album, un disque majestueux. Mais il n'en est rien, et il est temps à présent de faire le deuil d'un groupe qui fut grand, mais qui se repose ( ou plutôt s'écroule ) sur des lauriers fanés, même si Adolescents est peut-être le plus beau titre jamais composé par le groupe depuis ses débuts. " If Not Now, When ? ", un champ de purin où a pu pousser, on ne sait trop comment, une magnifique rose.

5 Commentaires

6 J'aime

Partager

Silent_Flight - 24 Octobre 2011: Pour moi, ce sera jusque Morning View, plus rock mais toujours accrocheur.

Cet album est en effet très ennuyeux, encore plus que Light Grenades. La comparaison avec le dernier Red Hot est très juste, la prédominance de cette pop mielleuse ne laisse plus aucun charme à leur musique. Complètement dénué d'intérêt...
NeoBaBa - 25 Octobre 2011: Oui, les deux groupes se sont méchamment cassés la gueule, et de la meme façon. C'est bete parce que c'étaient quand même 2 sacrés bons groupes.
rambo53 - 25 Octobre 2011: Fais chier quand même... Science est une bombe, une tueries! Morning view est excellent dans un autre genre, meilleur que le make yourself pour ma part, déjà avec A crow ils avaient baissé de niveau mais il s'en sortait bien, le light grenades, les singles m'ont suffit, du coup je n'en attendais pas grand chose de ce dernier et c'est vraiment dommage car lorsque l'on se replonge dans leurs début, dieu que c'est bon!
Pour les red hot, j'ai décroché après le californication...
Lesterial - 18 Avril 2014: je suis entrain de l'écouter à l'instant, j'ai l'impression que c'est une bonne grosse blague ce que j'entends, c'est pas possible d'être tombé aussi bats c'est fou, on est à des milliards d'années lumières de S.C.I.E.N.C.E et de morning view, absolument plus rien à voir avec ce qu'ils faisaient fin années 90 début 2000.. à oublier..
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire