Heaven's Venom

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kataklysm
Nom de l'album Heaven's Venom
Type Album
Date de parution 13 Août 2010
Labels Nuclear Blast
Enregistré à JFDstudio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album175

Tracklist

1.
 A Soulless God
 05:43
2.
 Determined (Vows of Vengeance)
 04:48
3.
 Faith Made of Shrapnel
 05:38
4.
 Push the Venom
 03:28
5.
 Hail the Renegade
 05:27
6.
 As the Wall Collapses
 04:51
7.
 Numb and Intoxicated
 03:26
8.
 At the Edge of the World
 03:59
9.
 Suicide River
 04:02
10.
 Blind Saviour
 05:19

Bonus
11.
 Das Feuer Lebt
 03:27

Durée totale : 50:08


Commentaire @ Kairos

07 Octobre 2011

Un skeud particulièrement épique écrasant en tout point Prevail

Kataklysm est un nom que tout deathster connaît. Voilà déjà 20 ans que les québécois nous assènent un Death Metal avec une bonne dose de mélodie sous la gouverne du label Nuclear Blast. On connaît tous la remarquable triplette Epic (The Poetry of War) - Shadows & Dust - Serenity in Fire qui avait marqué au fer rouge nos oreilles. Après cette trilogie myhtique, on avait eu le très bon In the Arms of Devastation qui nous laissait présager que la bande de Maurizio Iacono avait encore de l'énergie à revendre. C'est après que sortit l'échec de Prevail, qui était un album plat, mou du genou et sans inspiration. En même temps 4 des 5 membres de Kataklysm fondaient Ex Deo et sortaient en 2009 le très bon Romulus. Kataklysm était-il délaissé ? La réponse est personnifiée sous cet album, nombre de fans attendant le combo au tournant. La pochette présente la créature qui était déjà dans l'artwork de Prevail et In the Arms of Devastation. Une façon de nous dire qu'il n'y a pas de renouvellement peut-être ?

Dès le premier morceau, 'A Soulless God', on sent bien une chose : la patte caractéristique de Kataklysm est bien présente. Après un sampler de voix radio, on démarre de façon brutale. Un passage particulièrement épique se fait place pendant une minute du morceau, la voix de Iacono est surpuissante, bref : ce morceau est un bon Kataklysm. Au fur et à mesure de l'album, on est de plus en plus réconfortés. Kataklysm a bien retrouvé une inspiration digne de leur rang. La production est en béton armé, vraiment surpuissante, mettant chaque instrument en valeur et sublimant la voix de notre growleur frisé (et amateur de serpents). On remarque avec intérêt un côté vraiment épique rappelant parfois Epic (The Poetry of War). L'album est varié, on a pas l'occasion de s'ennuyer. La basse sonne comme une pièce d'artillerie tirant 50 obus à la seconde, chaque riff de guitare sonnant comme un coup de M14 tiré à bout portant. On s'étonnera simplement du choix du single, pas forcément représentatif de l'album, misant plus sur la brutalité et la simplicité (certes au profit de l'efficacité). As the Wall Collapses, Suicide River ou Determined (Vows Og Vengeance) m'aurait semblé plus indiqué.

En résumé, Heaven's Venom incarne le renouveau de Kataklysm, qui parvient encore et toujours à pondre de bons albums sans tomber dans l'auto-plagiat ou s'adonner à la vénération de Marilyn Manson et Rob Zombie. Ce skeud particulièrement épique écrase en tout point Prevail. Fans de Kataklysm de la première et la dernière heure, courez acheter cette galette vous ne serez pas déçu, même si elle n'égale pas la qualité de la triade que j'ai évoquée.

Kairos

10 Commentaires

0 J'aime

Partager

FBD5367 - 07 Octobre 2011: Sorcery ; The Mystical Gate Of Reincarnation ; Temple Of Knowledge ; voilà la trilogie KataKlysm ! Après ça, ils n'ont gardé que le nom, et perdu tout le côté cataclysmique de leur musique ainsi que le déluge guttural.
BEASTtoCUT - 30 Janvier 2013: C'est sûr que c'est plus le même groupe ils ont beaucoup changé. Pour moi c'est leur meilleur album et je m'y attendais pas. Ils ont enfin réussi à me combler. Plus de melodies et chant plus à mon goût. Le meilleur cadeau qu'ils m'ont fait aprés Romulus (Ex Deo).
NICOS - 12 Janvier 2014: Je considère quand à moi que c'est un excellent album, supérieur à son prédécesseur. Je ne suis pas du tout d'accord avec BG concernant les albums the prophecy/epic/Shadows and dust. Ces trois albums sont certes beaucoup plus mélodiques et différents de Temple, mais c'est 3 bombes de death, qui reste Brutal. La suite , c'est sur qu'ils se sont bien calmés.
Bolverkrheathenlord - 08 Avril 2014: Bah ouais le Death Metal c'est "relativement" brutal, pour des non-connaisseurs, parce que il y a des growls et tout, et bref ça fait toujours plus musique de gros méchant que le son de fillette style Bullet for my Valentine...
Mais bon pour Kataklysm, ne possédant que "Shadows and Dust" je trouve pas que ce soit du Brutal Death, loin de là, certes il y a des gros riffs et des rythmiques écrasantes mais c'est surtout bourré de breaks, solos et passage très mélodiques... Après ça envoie du patté pour les non-initiés, mais moi franchement je me lasse assez vite à l'écoute de ce genre de galette.. Et c'est loin d'être du Death Brutal donc bien d'accord avec BG...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire