Hallucinating Anxiety

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Cadaver (NOR)
Nom de l'album Hallucinating Anxiety
Type Album
Date de parution Novembre 1990
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album27

Tracklist

1. Intro / Tuba
2. Ignominious Eczema
3. Corrosive Delirium
4. Hallucinating Anxiety
5. Cannibalistic Dissection
6. Petrifyed Faces
7. Innominate
8. Twisted Collapse
9. Abnormal Deformity
10. Maelstrom
11. Mental Abherrance
12. Bodily Trauma

Chronique @ Fabien

31 Mars 2007
A la fin des eighties, Bill Steer & Jeff Walker de Carcass fondent le petit label Necrosis, distribué par Earache, destiné à promouvoir quelques groupes qui leur tiennent particulièrement à coeur. Les quatre seules formations signées sur ce label sont Electro Hippies (l’ancien groupe de Jeff Walker), Repulsion (pour la première édition LP/CD d'Horrified), Carnage (le groupe de leur pote Michael Amott) et Cadaver, le jeune groupe d’Anders Odden, impliqué par la suite dans de nombreuses formations norvégiennes.

Hallucinating Anxiety sort fin 90 en LP, et sous forme de split CD avec Carnage (la pochette de Cadaver se trouvant à l’intérieur). Ce disque présente la particularité d’être le premier album deathmetal issu de Norvège, bénéficiant d’une distribution internationale, ou du moins européenne.

La pochette immonde (une serviette remplie de mets dégoutants), ne rivalisant pas avec les superbes illustrations de Dan Seagrave de l’époque, ne donne déjà pas une bonne impression. Ce fâcheux sentiment se confirme dès l'écoute de l'intro au tuba, particulièrement disharmonique et insoutenable, suivie d'une déflagration death metallique à la production brouillon, qui étouffe relativement les morceaux d'Hallucinating Anxiety.

Bien que la poursuite de l'écoute devienne difficile dans ces conditions, le deathster averit découvre finalement des compositions plutôt techniques et bien ficelées. Sans posséder encore un style affirmé, Cadaver possède en effet déjà un potentiel certain, ayant la capacité d'écrire des titres variés et structurés, à l'image du bon Ignominious Eczema.

Disque pionnier du deathmetal norvégien, Hallucinating Anxiety ne constitue certes pas l'album indispensable de la bande d'Anders Odden (qui se métamorphosera dès l'année suivante) mais, malgré sa production étouffante, cache pourtant un deathmetal de bonne qualité, à défaut d'une pleine personnalité.

Fabien.

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
Fabien - 23 Avril 2009: Non, pas seulement. Cadaver était encore un groupe très jeune, en quête d'une véritable identité. A ce titre, In Pains constitue un pas de géant, Cadaver réalisant alors un disque de deathmetal particulièrement prenant, ne ressemblant décidément à aucun autre album de ses homonymes. In Pains reste à mon sens l'une des réalisations les plus mesestimées de son époque, à l'image de Solstice, Decameron ou Treasures Within passés eux aussi relativement inaperçus.

Fabien.
JeromeG - 27 Mai 2018:

N'ayant plus leur album "... In pains" depuis longtemps, je vais pour l'écouter sur leur Bandcamp, je ne connaissais pas leur discographie jusqu'à aujourd'hui et punaise, je découvre leur premier album dont j'avais une copie K7 à l'époque, je l'avais énormément écouté sans savoir d'où ça venait ni de quel groupe avec l'idée que ça venait des USA. En tout cas plaisir nostalgie à cet instant ^^ Me reste à découvrir le troisième...

Quand au son de cet album, à l'époque je l'appréciais et il contribuait à l'attrait de l'ensemble, j'écoute aujourd'hui et c'est resté intact face à mes souvenirs, l'ensemble est bien compacte mais très compréhensible.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire