Fairytales

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Skylark (ITA)
Nom de l'album Fairytales
Type Album
Date de parution 2005
Style MusicalPower Symphonique
Membres possèdant cet album16

Tracklist

1. Music
2. First Night
3. A Rose in Her Hand
4. Lions Are the World
5. I'm the Evil
6. Moonlight Shadow
7. Little Red Riding Hood
8. Love
Bonustrack (Japanese Release)
9. Mt. Fuji

Commentaire @ MetalAngel

18 Octobre 2005
Voici un autre groupe du label italien Scarlet Records, qui évolue dans un métal épico-symphonique situé à mi-chemin entre les premiers Nightwish, 'Angels Fall First' et 'Oceanborn' principalement, et les albums de Lita Ford : le premier groupe à cause des parties de claviers, caractéristiques du son Holopainen, et Lita Ford du fait des parties de chant féminin assez proches de ceux de la vocaliste américaine. Le mélange n'est pas indigeste, mais, plutôt étrange : il faut un peu de temps pour s'y habituer, peut-être à cause du son, qui, il faut être honnête, n'est pas digne d'un album...Scarlet nous a habitué à beaucoup mieux en terme de production (le dernier Thy Majestie, par exemple). C'est d'autant plus dommage que c'est, la plupart du temps, la production qui met en valeur les morceaux. Peut-être que le label ne s'est pas beaucoup impliqué dans ce qui est, pourtant, le 7éme album des italiens de Skylark, ce qui expliquerait, alors, ce son "crade" et peu puissant.
Ceci dit, l'album se révéle être bon, trés professionnellement interprété par le groupe dans sa globalité, bien que les compositions ne soient pas trés originales dans l'absolu, traduisant, parfois, un manque d'inspiration, qui est, heureusement, peu fréquent. Néanmoins, j'ai un grand faible pour ce disque : il respire la fraîcheur et l'innocence, la sincérité, la persévérance et le talent, tous les musiciens, y compris les deux vocalistes, se donnent à fond. Et c'est ce que je recherche en priorité chez un groupe : l'honnêteté dans le jeu et la démarche, pour la musique et non pas pour le côté matériel de cet art magnifique. Skylark est un groupe que j'appelle à soutenir vivement!
Pour en revenir à la substance de l'album, celui-ci contient 8 chansons, dont une reprise du "Moonlight Shadows" de Mike Oldfield, pratiquement fidéle à l'original, bien que jouée à la double-pédale, ce qui lui donne une autre dimension. Le disque débute par un titre vraiment bien nommé, "Music", dont la mélodie principale est jouée au clavecin, ce qui apporte une sensation agréable, s'enchaînent ensuite "First Night" et le single de l'album, le romantique mais heavy "A Rose In Her Hand", qui fait la part belle aux claviers et aux guitares. Nous en venons, alors, au plus gros morceau de l'album, le fabuleux "Lions Are The World", LA composition épique de 'Fairytales' : Kiara y chante splendidement et les parties de guitares en harmonies illuminent cette chanson. Juste aprés ce passage éclairé, nous revoici dans les ténébres avec le sombre "I'm The Evil", toujours interprété par la jolie blonde. Ce morceau n'est pas spécial bien qu'il tranche l'album en 2, annoncant de ce fait, le côté plus dark du groupe avec, exception faite de "Moonlight Shadow" dont j'ai déjà parlé plus haut, "Little Red Riding Hood" et "Love", chantés non plus par Kiara, mais, par Fabio Dozzo, ce qui change vraiment. Ces deux derniers morceaux peuvent un peu déstabiliser l'auditeur, dont l'oreille s'est habituée à la voix cristalline de la vocaliste, par l'arrivée de vocaux graves, mais, néanmoins, doux. "Little Red..." est une chanson relativement longue et heavy, ayant un caractére littéraire : on y reconnaît une certaine touche épique, comme sur "Lions...". "Love", quant à lui, est une chanson basée sur les claviers. D'ailleurs, la structure de l'intro est typique d'une tarantelle italienne, d'habitude jouée par une guitare, un accordéon et un violon, ici interprétée au piano. Idée géniale de la part d'Eddy Antonini, leader, claviériste et principal compositeur du combo.
'Fairytale' est un bon album qui ravira les fans de Nightwish, Iron Maiden, Rhapsody, Heavenly et Lita Ford, de par ses compositions agréables, son interprétation sans faille et les nombreux solos de guitares qui viennent émailler l'album de par leur présence et accompagner de façon efficace le joli brin de voix de Kiara et de Fabio, trés professionnels. La pochette, réalisée par Luis Royo, est elle aussi un véritable régal pour les yeux. Le seul véritable point noir de cet album est le son, mais, cela ne suffit pas à nous détourner du plaisir que peut procurer 'Fairytale'. Un groupe sincére qui mérite vraiment que l'on s'y intéresse de prés.

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire