Difficult to Cure

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Rainbow
Nom de l'album Difficult to Cure
Type Album
Date de parution 19 Janvier 1981
Labels Polydor
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album220

Tracklist

1.
 I Surrender
 03:55
2.
 Spotlight Kid
 04:50
3.
 No Release
 05:26
4.
 Magic
 04:04
5.
 Vielleicht das Naechste Zeit (Maybe Next Time)
 03:13
6.
 Can't Happen Here
 04:52
7.
 Freedom Fighter
 04:11
8.
 Midtown Tunnel Vision
 05:00
9.
 Difficult to Cure (Beethoven's Ninth)
 05:54

Durée totale : 41:25


Chronique @ kiss33

27 Mai 2011

Un remplaçant idéal au micro !

Nouvel album, nouveau chanteur, nouveau batteur !! Eh oui, Ritchie le perfectionniste ne cessera jamais de nous surprendre ! Même s'il garde son ami Glover à la Basse et Don Airey aux claviers, le changement est radical !(encore une fois)

Il vire Graham Bonnet pour sa coupe jugée incompatible avec son statut de chanteur d'un groupe de hard rock (coupe courte en brosse) et recrute Joe Lynn Turner, de Fandango. Cozy Powell s'en est allé et joue désormais au Michael Schenker Group, que Graham Bonnet rejoindra en 1982 pour l'album Assault Attack. Le nouveau batteur est Bobby Rondinelli, connu pour avoir rejoint des groupes comme Rainbow, Quiet Riot, Blue Öyster Cult, Black Sabbath...

Une pochette plus sobre que les précédents albums, sans arc-en-ciel et signée Hypgnosis, qui a fait de nombreuses pochettes de groupes tels que Pink Floyd, Scorpions, Status Quo... et qui réalisera également celle du prochain album de Rainbow, soit Straight Between the Eyes. Elle nous montre des chirurgiens en habits mais ce ne sont pas les membres de Rainbow, car cette pochette avait été faite au départ pour le Never Say Die! de Black Sabbath en 1978. Mais bon, revenons au plus important, l'album en lui-même.

Je n'ai pas été déçu par cet album, non loin de là. Bien sûr, c'est une voix nouvelle mais Rainbow nous y habitue désormais après le passage non du moins éclair mais remarqué de Graham Bonnet, qui était pourtant un super chanteur à mon humble avis, mais on ne va pas refaire l'histoire.

Cet album démarre par LE meilleur morceau de l'album soit I Surrender. Départ tonitruant car ce morceau est génial !! C'est exactement ce qu'on attend de Rainbow, un refrain qui accroche (malgré le piano ou synthétiseur présent) et un ritchie blackmore impérial à la guitare (est-ce nécessaire de le dire ?).
C'est le cas également pour la plupart des morceaux, Joe Lynn Turner se montre être l'homme de la situation, très bon derrière le micro et à l'écriture puisqu'il co-écrit Freedom Fighter (excellent morceau du niveau de I Surrender) et Midtown Tunnel Vision. Dans cet album, tous les membres co-écrivent au moins deux chansons excepté le batteur, Bobby Rondinelli, qui se montre quand même être le remplaçant idéal d'un Cozy Powell désormais parti au MSG.
Parlons quand même de l'adaptation de la neuvième symphonie. C'est un moment historique dans l'histoire du rock et du métal !!! Blackmore le virtuose nous démontre encore une fois son talent immense.

Album peut-être jugé plus FM par certains mais en aucun mauvais, Difficult to Cure est marqué par la grande proportion d'excellents morceaux (comme tous les précédents albums!!) soit Freedom Fighter, I Surrender, Can't Happen Here, Spotlight Kid, No release, Magic, Midtown Tunnel Vision. Le point faible de cet album se trouve être l'instrumentale au nom allemand, à laquelle je n'ai pas accroché contrairement à tous les morceaux ! A souligner que l'adaptation de la neuvième symphonie est géniale en live.

A posséder (si ce n'est déjà fait) comme tout album de Rainbow .

14 Commentaires

9 J'aime

Partager

rambo53 - 29 Mai 2011: Plus charismatique... regarde david lee roth en live tu m'en diras des nouvelles.
kiss33 - 29 Mai 2011: ouais mais c'est vrai qu'il y en a plein de très grands chanteurs, David Lee Roth c'est sûr fait partie des plus grands tout comme Dio ou Rob Halford (pour ne citer qu'eux) (dans un autre style y a Freddie Mercury) mais Dio a changé plusieurs fois de groupes et y a pas grand chose de mauvais dans chacun des groupes.
boule - 01 Juin 2011: bonne chro , et l'album a été une bonne chose car j'ai découvert à l'époque la voix de joe lynn turner. Cet album est une bonne transition entre le passée etle son plus moderne.Cela devait donné une deuxieme vie au groupe.
kiss33 - 05 Mai 2012: Cela lui a donné une nouvelle vie, bonne remarque boule ! Ils se sont quelque peu adaptés à la scène de l'époque mais leurs compos étaient toujours aussi travaillés ! Faut dire que ritchie était bien perfectionniste aussi ^^
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire