Death Triumphant

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Setherial
Nom de l'album Death Triumphant
Type Album
Date de parution 15 Mai 2006
Enregistré à Abyss Studio
Style MusicalBlack Brutal
Membres possèdant cet album63

Tracklist

1.
 The Limbo of Insanity
 03:53
2.
 Death Triumphant
 04:30
3.
 With Veins Wide Open
 04:39
4.
 Aeons of Bloodlust
 03:45
5.
 Relinquishment from the Unlighted Chambers
 04:36
6.
 Hellstorms Over the Empyrean
 04:41
7.
 Inhale the Embers
 04:29
8.
 Devilry, Wickedness and Scorn
 04:07
9.
 Curse of the Manifest
 03:45

Bonus
10.
 För Dem Mitt Blod (Digipack Release)
 04:11

Durée totale : 42:36


Commentaire @ Nattskog

10 Juin 2006
Pour ceux qui ne connaissent pas, Setherial n’est pas un jeune groupe. Formé en 1993, le groupe n’a pas sorti des masses d’albums, ce qui expliquerait partiellement la qualité de leur travail à chaque coup.

Ce serait mentir que dire que Setherial fait une musique innovante. Excellant dans le style Black Mélodique typiquement suédois, le groupe évolue dans un genre musical comparable aux albums du Dissection de jadis, en plus brutal certainement et avec un meilleur son pour ce qui concerne « Death Triumphant », comparable également à Dark Funeral ou Dawn.
Les musiciens semblent être nés avec leurs instruments dans les mains ! Niveau technique et maîtrise de la musique, on peut dire que c’est quasiment parfait ! La mise en place des guitares, du chant et de la batterie est calculée pour que tout soit bien audible et joue son rôle dans l’édifice de violence et de haine qu’est l’album en lui-même.
Comme dans tout album de Black Mélodique, c’est sur l’ambiguïté des sentiments que Setherial va jouer. On sent certes de la haine, mais le côté épique qu’apporte la mélodie temporise cela et le tout est finalement générateur d’un certain malaise – comme un disque de Dawn peut l’être – car on perd un peu ses repères.
D’autre part, la complexité de certains passages rapproche l’album du Death suédois – comme quoi, tout est lié – ce qui ferait le bonheur d’amateurs des deux styles (« With Veins Wide Open »).

Setherial ne nous arnaque pas sur la marchandise ! L’album est bon, vraiment bon même, peu répétitif, bien produit et très bien exécuté. Les amateurs de Black suédois peuvent se jeter dessus sans hésiter !

1 Commentaire

6 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire