Dark Horse

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Nickelback
Nom de l'album Dark Horse
Type Album
Date de parution 18 Novembre 2008
Style MusicalMetal Alternatif
Membres possèdant cet album203

Tracklist

1. Something in Your Mouth 03:38
2. Burn It to the Ground 03:28
3. Gotta Be Somebody 04:13
4. I'd Come for You 04:22
5. Next Go Round 03:43
6. Just to Get High 04:02
7. Never Gonna Be Alone 03:47
8. Shakin' Hands 04:49
9. S.E.X. 03:52
10. Today Was Your Last Day 04:07
11. This Afternoon 04:34
Bonustrack (Wal-Mart Exclusive)
12. This Afternoon (Original Performance Series) 04:26
Total playing time 43:38

Chronique @ Julien

06 Janvier 2009
Sans la présence féminine de ma femme je n’aurais probablement jamais écouté ce nouvel opus de Nickelback. « How You Remind Me » me sort par les trous du nez à cause du battage médiatique qui avait été fait à l’époque (et le fait qu’elle passait en boucle à la radio) et ce n’était pas le titre issu de la BO de Spiderman qui allait me faire changer d’avis. Pourtant lorsque je glissai la galette dans la voiture une chose improbable se produisit. Je me prends un bon gros son de guitare en pleine tête, un riff bien touffu et une harmonique sifflée. J’éjecte le CD, je pensais sincèrement m'être trompé en l’insérant mais non, c’est bien ce Dark Horse qui envoie le boulet comme ça. Vite, vite je rallume la zic et me voilà parti sur la route de mon réveillon avec un excellent disque de Hard rock US. Elle est pas belle la vie...

Une fois n’est pas coutume nous allons parler de ce son si parfait. Il faut dire que pour l’occasion le groupe à casser sa tirelire pour se payer les services de Mutt Lange. Outre le fait qu’il ait été marié à Shania Twain pendant 14 ans (ça ne sert à rien comme info mais ça me faisait marrer de le dire), le monsieur a produit des petits disques comme Back In Black, High 'N' Dry et j’en passe un nombre impressionnant. Bref le son est un vrai régal, avec des guitares très bien mixées, un son de batterie millimétré qui n’étouffe en rien l’espace, une basse présente mais la non plus pas envahissante et un chant mis en valeur. Un modèle du genre quoi...

Toujours est-il qu’un son sans un titre derrière ça ne sert à rien. D’entré de jeu « Something in Your Mouth » met les points sur les « I ». Le son de guitare est bien épais, la petite harmonique sifflée fait bon effet et en plus ça parle de moments bien agréables. Que demande le peuple si ce n’est encore plein d’autres titres comme ça ? « Burn It to the Ground » continue le travail de sape avec un autre titre bien pêchu. Je suis de plus en plus étonné par ce disque qui montre vraiment de grandes qualités.

Bon Nickelback ne serait plus Nickelback si l’on ne retrouvait un titre plus conventionnel « Gotta Be Somebody » pas si désagréable que ça et une power ballade « I’d come for you » qui fera l’objet d’un zapping dans un avenir proche (bah oui faut que ça envoie le boulet quand même). C’est ainsi que « Next Go Round » fait du bien aux oreilles. Même si ce titre ressemble assez à « 30/30-150 » de Stone Sour, il n’en est pas moins un bon titre et Chad a une voix suffisamment différente de celle de Corey pour que ça passe sans problème.

Il y a même de bonnes surprises comme « Just to Get High » qui se montre tendre au début avant de nous balancer un refrain bien accrocheur. Je me surprends de plus en plus en appréciant réellement ce disque. Bon 6 titres sans vraie balade au sucre ça fait beaucoup et ma femme pu enfin respirer avec « Never Gonna Be Alone ». Là c’est acoustique, c’est beau et surtout ça se zappe quand elle n’est pas là... « Shakin Hands » est plutôt sympa mais en sachant que « S.E.X. » se cache derrière je m’empresse d’y aller. Encore une fois ce n’est pas vraiment une chanson pour les petites filles et en cassant un peu cette image de lover Nickelback risque de convaincre plus d’un poilu récalcitrant. Le titre est là aussi accrocheur avec un refrain punchy. Excellent titre en lui-même. « Today Was Your Last Day » mouais pas top, trop formaté et pour finir un hymne à la weed bien marrant lorsque l’on penche sur les paroles.

Je ne doutais pas que le bon Chad en avait sous la semelle mais je trouve qu’il se révèle sur cet album qui le voit explorer un côté plus hard rockeur bien sympa. Son grain colle parfaitement à toutes les situations proposées par Dark Horse et lorsqu’il pousse un peu il est vraiment bon. Allez cerise sur le gâteau, les titres les plus pêchus se voient généralement affublés d’un solo de gratte avec ce qu’il faut de wha wha pour que ça claque bien.

Pour ma part une excellente réussite. De bons titres accrocheurs, une montée d’un cran dans l’avoine et une prise de risque au niveau des paroles qui font de ce disque une révélation pour moi. A conseiller pour partir en vacances entre potes une bière à la main...

16 Commentaires

22 J'aime

Partager

Silent_Flight - 16 Août 2010: Les balades sont un peu relous à force, mais les morceaux énervés sont terriblement efficaces (c'est pareil pour chaque album en fait)
orionzeden - 28 Décembre 2011: J'avais un peu abandonné nickelback quand j'ai commencé a écouter du metal, et bien cet album m'a fait revenir vite fait après qu'une amie me l'ai fait écouté. Je rejoins donc complètement ton avis, il est surprenant cet album!
Par contre je savais pas que ''how you remind me'' avais fait du bruit quand elle est sortie, j'ai pourtant Silver side up et j'ai adoré ce morceau assez longtemps mais je devais pas écouter la radio a l'époque donc ça aurai pu être possible que je ne connaisse pas. Je ne sais même plus comment j'ai eu Silver side up...
Icare - 29 Décembre 2011: orionzeden: putain, si t'as réussi à passer à côté de la surmédiatisation de How you remind Me, tu devais être aveugle et sourd ou sur un autre continent à ce moment là! :-o
Cris001 - 02 Août 2016: "A conseiller pour partir en vacances entre potes une bière à la main... " Sans doute, mais je me demande si ce genre de commentaire est un compliment : ça dit "de la musique superficielle". On pourrait tout aussi bien dire : à écouter entre copines au Monoprix du coin, ça passe en boucle pendant les courses entre la promo pour les petits-pois et le rabais sur les carottes... Ou entre collègues dans l'ascenseur du bureau...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire