By the Light of the Northern Star

Liste des groupes Folk Metal Týr (DK) By the Light of the Northern Star
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Týr (DK)
Nom de l'album By the Light of the Northern Star
Type Album
Date de parution 27 Mai 2009
Style MusicalFolk Metal
Membres possèdant cet album139

Tracklist

1.
 Hold the Heathen Hammer High
 04:50
2.
 Tróndur í Gøtu
 04:01
3.
 Into the Storm
 05:04
4.
 Northern Gate
 04:42
5.
 Turið Torkilsdóttir
 04:18
6.
 By the Sword in My Hand
 04:48
7.
 Ride
 04:59
8.
 Hear the Heathen Call
 04:40
9.
 By the Light of the Northern Star
 05:55

Durée totale : 43:17


Chronique @ AmonAbbath

02 Août 2009
Il y a des groupes que l'on souhaiterait volontiers voir sortir un album par an, mais dans le cas de Týr, c'est un peu risqué. En effet, leur musique, passé le stade de la découverte, ne privilégie pas vraiment l'originalité. Le groupe mêle des chants viking traditionnels à un heavy lourd et mid-tempo, et utilise la même formule (en cinq albums, même le son et la production n'ont pas changé d'un iota) à tous les coups. Mais avec Land, et malgré quelques morceaux capables de retourner les tripes (Sinklars Vísa, Valkyrjan - qui arrachait facilement les larmes), on sentait bien qu'ils commençaient sérieusement à tourner en rond, avec en plus certaines pistes dépassant allègrement les dix minutes (trop, c'est trop) alors que trois à cinq minutes auraient suffi! Le groupe allait-il remédier à ce manque de spontanéité avec By the Light of the Northern Star?
 
Eh bien non, pas du tout! Ils nous pondent à peu près le même album à nouveau, supprimant tout de même certains défauts inhérents aux précédents opus, mais oubliant aussi certaines qualités de ces derniers. Car si cette fois la durée des chansons n'atteint jamais les six minutes, un point très positif pour Týr, la diversité, elle, ne pointe pas le bout de son nez. On le remarque vite au niveau du chant : guerrier, épique, les choeurs typés ''viking'' frôlent l'overdose. La sensibilité d'un titre tel que Valkyrjan (album Land) s'est évaporée, et il manque une dose indispensable de subtilité voire de fragilité dans ces voix, certes toujours magnifiques mais peu inspirées.
 
Le cd commence pourtant sur les chapeaux de roues avec Hold The Heathen Hammer High. Le début, très lent, ne laisse rien présager de bon mais le tempo s'accélère soudain et l'un des tubes du groupe fait son entrée muni d'un refrain original, d'un tempo plus rapide qu'à l'accoutumée, le tout étant moins contemplatif et (un peu) plus ''rentre-dedans'' que par le passé, ce qui fait plaisir à entendre. Le titre fait penser à Korpiklaani, les instruments folk en moins. Týr aurait-il décidé de changer de direction?
 
Un instant seulement, car le reste est de loin moins réjouissant. Dès les premières secondes de Tróndur í Gøtu, on se retrouve en terrain parfaitement connu : intro uniquement assurée par des chants en choeur comme souvent, riff éclusé par le groupe lui-même, tout semble inachevé (même si, je le répète, ces voix restent très belles) et le solo n'apporte rien. Archi-classique. Et il en sera ainsi sur toute la longueur de l'album. Même cinq minutes, c'est beaucoup trop pour certaines chansons qui manquent sérieusement de matière. Et ce son toujours si lourd et si identique à tout ce qu'ils ont fait avant, même si la musique est sympathique, comment ne pas se lasser en écoutant By the Light of the Northern Star d'une traite? ...
 
Si nous parlions du premier album du groupe, ce serait une belle découverte, mais nous sommes au cinquième opus et il est nécessaire d'aller de l'avant. Une construction légèrement spéciale par-ci (Turið Torkilsdóttir), un refrain plus intéressant par là (Ride), mais rien n'y fait : cela ne suffit pas. La seule véritable différence entre les chansons, c'est qu'elles soient, selon l'avis de chacun, plus ou moins bien ficelées. Même le morceau éponyme ne rattrape pas le manque d'idées, c'est d'ailleurs presque l'inverse...
 
Sans forcément changer les fondements de sa musique, je pense que Týr pourrait ajouter bien des éléments à son oeuvre pour la rendre plus attrayante car le concept est désormais rongé jusqu'à la moelle. Il est tout de même paradoxal qu'un groupe qui conte des épopées viking épiques n'ose pas s'aventurer un peu plus sur des terres inconnues... Le projet est excellent à la base (ces voix!) mais il me semble nécessaire de l'étoffer à présent. Ma note ne descendra pas en dessous de la moitié pour deux raisons : le premier titre est un pur tube, et le groupe n'a pas perdu son identité unique au monde. Toutefois, il s'agit de l'album de trop (un EP aurait laaaargement suffi) et il frise la chute libre...
 

10/20

23 Commentaires

6 J'aime

Partager

AmonAbbath - 26 Janvier 2011: Désolé mais la prod' est chaque fois extrêmement semblable, et je ne la trouve pas exceptionnelle. Alors, ton avis m'intéresse, Týr possède des morceaux qui me plaisent beaucoup, mais aussi des trucs très mous qui ne me font rien.
Tu sembles être très fan, cela dit n'oublies pas de lire les autres commentaires, tu verras que je ne suis pas le seul à avoir ressenti By the Light de cette façon.

Cet album est pour moi toujours aussi moyen et ne m'emmène nulle part.
Fonghuet - 26 Janvier 2011: Évidemment c'est normal que le son ait changé depuis leur premier album vers le second. C'est une srte de démo transformé en album. Après le son rete pareil, à quelques variantes près. Moi j'aime leur son et je ne men plains pas, je crois que c pareil pour eux.
Les musiciens ont l'air vraiment sympa et ils sont vraiment quelque chose à proposer, ça paraît dès leurs début, et c une grosse claque. Mais il faut être objectif; cet album est mou. Il sent la pression de maison d'édition à plein nez et n'est pas du tout inspirée. Les titres sont mous, pas originaux, on rentre même parfois dnas le cliché et n'emmène nulle part.
C'est normal pour un groupe de sortir des flops, et j'espère que Týr l'a fait ici.
Fonghuet - 04 Mars 2011: Moi je te le prend si tu me paies la livraison et que ça vient avec un stylo
VargBakken - 17 Octobre 2011: Je suis étonné par certains commentaires mais après tout, chacun ses goûts et sa vision du Metal.
Je trouve que cet album est le meilleur parmi les 5 premiers et que juste après lui vient Eric the Red puis How Far to Asgaard.
Ragnarok et Land ferment la marche, dans cet ordre.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire