XI

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Devilyn
Nom de l'album XI
Type Album
Date de parution 2005
Enregistré à Hertz Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album23

Tracklist

1. Intro / the Counting of Quartered Heavens 00:42
2. The Eenemy Within 02:52
3. Faith 03:26
4. The List 02:25
5. Degrade Flower 02:54
6. God Eater 03:02
7. Charming Maidens with No Skin 04:00
8. The Seven Virtues of Divine 02:48
9. Searching for the Beauty 03:13
Total playing time 25:22

Chronique @ Eaque

22 Janvier 2011

Le combo est totalement à son apogée et surclasse tout ce qu'il a pu présenter depuis le debut

Après 3 albums plutôt inégaux qualitativement, Devilyn nous pond ce "XI" qui succède au décevant "Artefact", qui partait un peu trop dans toutes les directions sauf la bonne d'après moi..

Les 2 premiers méfaits que furent "Anger" et "Reborn in Pain", laissait entrapercevoir un bon potentiel chez ce groupe polonais, que l'ont eu un peu vite comparé aux dieux Morbid Angel en pensant qu'il en serait certainement un digne héritier mais le successeur de "Reborn in Pain" (qui les fit bien connaitre en 99), fût un bon ratage de qualité !

Tombé dans un relatif anonymat depuis un certain temps, ce n'est que très récemment que j'ai pu mettre la main sur ce dernier album en date (2005 déjà!!) complètement par hasard de passage au disquaire.

A première vue, un bon remue ménage au niveau de l'équipage dont la brillante absence de Novy (Vader, Behemoth), en qui beaucoup de monde résumait Devilyn. Ce qui n'empêche pas cette agréable surprise dès la première écoute directement au volant.

Pour faire concis, je pense pouvoir garantir que si le groupe avait pondu cet opus en guise du précédent, son avenir aurait sans doute été bien différent. Car en effet, nous avons droit sur cette plaque à toutes les qualités que l'on pouvait retenir du combo. Rythmiques très techniques sans être démonstratives taillées au millimètre près et aux multiples changements à couper le souffle, le tout enrobé par un nouveau frontman (micro seulement) qui assure parfaitement la tenue de route tracée par la nouvelle mouture. En somme, le combo est totalement à son apogée et surclasse tout ce qu'il a pu présenter depuis le tout début de sa carrière, ni plus ni moins.

La seule ombre au tableau, est bien entendu sa durée excessivement courte (25 min env.), ce qui d'une, est fort dommage vu l'inspiration que nous prouve le groupe sur cette galette et de 2, c'est tout simplement lamentable de lâcher autant de tunes dans un skeud qui fait la durée d'un mini!!

Je terminerais par tout de même conseiller cet opus exceptionnel à tout bon Deatheux qui se respecte, malgré ce "hic" sur la durée, car musicalement avec un tel album, le groupe aurait dû remonter bien plus haut dans l'estime des fans si une promotion décente avait été mise en place.

2 Commentaires

1 J'aime

Partager
BEERGRINDER - 22 Janvier 2011: "ce n'est que très récemment que j'ai pu mettre la main sur ce dernier album en date (95 déjà!!) "

Ce disque date de 2005, pas de 1995, avec la licence Unique Leader il ne doit pas être si difficile à trouver non?

Devilyn a accéléré considérablement le mouvement sur ce quatrième et dernier album, délivrant en effet des morceaux imparables et violents. Pourtant je préfère nettement les deux premiers albums, qui ont une identité bien plus marquée (même si Anger transpire Morbid Angel par tous les pores).

L'écoute de Artefact ne m'avait pas emballé non plus, c'est d'ailleurs le seul que je n'ai pas acheté.

Dommage, Reborn in Pain aurait pu être un tremplin pour Devilyn, au lieu de ça, ce sera son apogée et les polonais tomberont ensuite dans l'oubli, sortant leurs deux derniers albums dans une indifférence quasi générale.

Heureusement il reste encore la possibilité de leur rendre hommage via les chroniques de SOM hé hé....
Eaque - 22 Janvier 2011: Au temps pour moi, c'est effectivement 2005 et non 1995 (ça aurait été le premier sinon^^).

Bien d'accord, dommage que Artefact n'est pas eu le dessus car beaucoup croyaient en eux avec "Reborn..", enfin bon, ils restent quand même les plus acharnés (comme nous^^héhé) qui n'oublient pas et merci ! ;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire