Vigilance

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Threat Signal
Nom de l'album Vigilance
Type Album
Date de parution 08 Septembre 2009
Labels Nuclear Blast
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album65

Tracklist

1. Afterlife
2. Through My Eyes
3. The Beginning of the End
4. United We Stand
5. Beyond Recognition
6. Another Source of Light
7. Hate Machine
8. Severed
9. Lost
10. Revision
11. In Repair
12. Escape from Reality
13. To Remember

Chronique @ kiss33

24 Août 2012

Aucun reproche sur la technique ou la qualité, mais une originalité qui n’est pas débordante !

Après un premier album qui faisait de Threat Signal un espoir du genre, les Canadiens d’Hamilton reviennent en cette année 2009 pour nous en mettre plein la vue une seconde fois, d’autant que cette même année sortait War is the Answer de Five Finger Death Punch, un des ténors du genre.

Et bien Threat Signal c’est des riffs qui tuent, un Jon Howard qui sait bien utiliser sa voix (sa ressemblance vocale avec Chester Bennington de Linkin Park en voix claire pourra par contre déranger certains qui ne verront là qu’une pâle copie d’un groupe sur le déclin depuis plusieurs années, du moins pour les Somiens…), et des compositions un poil plus originales que dans l’opus précédent (synthé dans Through My Eyes par exemple). Mais c’est techniquement toujours parfait !

Le morceau d’ouverture a une intro bien progressive comparée au Rational Eyes de l’opus précédent qui était un de bonne facture mais pas très original. C’est sûr que si c’est l’originalité qui est recherchée, le metalcore n’est pas pour vous le genre idéal, même si tous les groupes ne se ressemblent pas bien entendu ! Moi il me « décontracte » si on peut dire, mais ma dose d’originalité je vais la chercher dans le folk metal pour ma part ou dans les rock et/ou metal progressifs.

En fait faire la chronique de cet album c’est juste décomposer quelques morceaux, parce que comme dans la plupart des groupes de metalcore, Threat Signal suit des schémas assez précis : des riffs très accrocheurs, des ptits solis bien intéressants et alternance la plupart du temps refrains voix claire et couplets criés même si ce schéma peut se révéler inexact, comme dans le premier morceau où les cris sont moins présents que la « moyenne ». Egalement Another source of light est quasi dépourvue de cris jusqu’à environ 3 minutes, elle pourrait être qualifiée de semi-balade disons (contrairement au premier morceau), elle est très belle, le refrain ne manque de puissance, les riffs sont plus lents, un peu plus doux, puis à 3 minutes à peu près on retombe dans les habituels cris de Jon Howard pendant 30 secondes, avant de reprendre la « balade » où elle s’était arrêté… Un très bon changement de rythme qui fait de ce morceau pourtant atypique chez Threat Signal un des incontournables de l’album.

Sinon quoi vous dire de plus, si vous ne connaissez pas ce groupe ou juste cet album, prenez un des morceaux au hasard (à part Another Source of Light) et vous allez très vite vous faire votre idée sur ce groupe ou cet album. Est-ce à déplorer ? Je ne sais pas et c’est justement ça qui m’empêche un peu de mettre une note juste à cet album. Je pourrais tout à fait mettre 20, ou disons 18, mais dois-je prendre ce manque de diversité dans les compos ? Les riffs, bien que différents, se ressemblent, et l’on a l’impression d’écouter plusieurs fois des passages sortis du même morceau alors que les paroles sont différentes !

Ce sont donc les morceaux qui diffèrent du schéma originel qui sortent du lot, en fait ceux qui sortent du dénommé metalcore, soit Another Source of Light, Afterlife et Lost (qui une intro assez prog sympathique) mais parmi les traditionnelles il y en a tout de même qui m’ont plus marqué que les autres soit United We Stand, Through My Eyes entre autres, en fait ce sont celles que j’ai découvert en premier donc ça y fait sûrment pour quelquechose.

Pour résumer, aucun reproche sur la technique ou la qualité, mais une originalité qui n’est pas débordante !

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
Baal666 - 08 Mars 2019:

Très très kitch , mais l’ambiance qui ce dégage de ce skeud est énorme To Remember et ça superbe fin mélodique qui vous sert le coeur! Le chant de Jon Howard est unique malgré l’a ressemblance avec Chester ( Pour moi Linkin Park n’a rien à faire sur SOM)

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Threat Signal