Titan

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Titan (FRA)
Nom de l'album Titan
Type Album
Date de parution 1986
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album52

Tracklist

Re-Issue in 2015 by No Remorse Records with 5 bonustracks, limited to 500 copies
1. Intro 01:06
2. GI's Héritage 03:59
3. L'Irlande au Cœur 03:19
4. Ultimatum 04:02
5. Black Power 05:43
6. La Loi du Métal 03:37
7. Enfant de la Guerre 03:27
8. Damien 05:20
9. Popeye le Road 05:08
Bonustracks (Re-Issue 2015)
10. GI's Héritage 04:14
11. La Loi du Métal 03:46
12. L'Irlande au Cœur 03:33
13. Ultimatum 04:21
14. Popeye le Road 04:53
Total playing time 56:40

Chronique @ dark_omens

06 Juillet 2013

Un disque que certains pensent indispensable et que d'aucuns trouvent même culte...

Après la sortie du deuxième album de Killers, des profondes dissensions naissent au sein du groupe basque. Des désaccords qui conduiront quatre de ses six membres à prendre la décision de quitter l’aventure, laissant Bruno Dolheguy quasiment seul. C’est ainsi que naît Titan, sur les ruines d’un Killers qu’on croit, à ce moment là en tous les cas, définitivement anéantis.

Le premier album éponyme de ce nouveau colosse sort en 1986, et ce qui frappe d’emblée, le concernant, c’est le soin apporté au son de ces huit morceaux. Là ou les deux premiers KILLERS eurent du mal à séduire l’auditoire avec ce son cru, un peu d'outre tombe, parfois imprécis et rendant certaines de ces chansons un peu décousues; le premier Titan démontre des qualités incroyablement efficaces où chaque note de chaque instrument est perceptible rendant, enfin, honneur au talent de composition de ces dissidents. Ce qui étonne, ensuite, c’est la pertinence des textes qui nous sont proposés. Loin des inepties du moment, le groupe s’efforce de défendre son point de vue avec discernement sur la société d'alors.

Après une courte intro, le disque démarre avec un GI’s Heritage qui est, sans aucun doute, le titre le plus rapide et le plus furieux de ce disque. D’entré le ton est donné, Titan n'est pas là pour guerroyer timidement, il se bat pour la couronne. Il veut détrôner les meilleurs. Et eu égard à l'expérience de ses musiciens, et du travail accompli ici, force est de constater qu'il est sur le point d'y parvenir. Le propos est incisif et inspiré. L’Irlande Au Cœur ou Ultimatum sont autant de joyaux qui portent le Heavy Metal français vers une excellence rarement atteinte. Non content de nous offrir du plaisir en nous proposant des pistes, finalement, assez classiques, Titan se permet, même, l’insolence de composer un atypique Black Power, au feeling étonnant, qui clôt de manière magistrale la première moitié de cette œuvre. Une chanson aux sonorités résolument Rock et Bluesy, où nos 5 géants prouvent tout leur savoir-faire.

Le disque se poursuit de manière plus traditionnelle, avec La Loi Du Metal que Bruno Dolheguy et les siens n’auraient sans doute pas renié. Dans l’ensemble cette deuxième partie baisse en intensité tout en nous livrant des titres bien meilleurs que ceux du KILLERS de l’époque, mais un peu moins bons que ceux de la face précédente de ce Titan. Et alors même qu’on croyait Titan capable de changer tout ce qu’il touchait en or, on découvre Enfant De La Guerre, ballade mielleuse s'il en est, qui loin d’être raté sur le fond, est loin de convenir à la voix si particulière, de Patrice Le Calvez. Donnant au final un morceau difficile à écouter sans sourciller, une sorte de mélange étrange. Un nectar amer qu’on avale tant bien que mal. L’album se termine avec "Damien" et "Popeye le Road" où l'on retrouve enfin le charme du heavy de Titan.

Tout au long de cette album on (re)découvre un Patrice Le Calvez qui chante comme jamais, et qui donne, ici, enfin, la pleine mesure de son immense talent. On l’écoute, enfin, plus qu’on ne l’entends. On goûte, enfin, au grain et à la puissance de celui que certains comparaient, à l'époque, avec raison, au grand Udo Dirkschneider.

Pour résumer nous avons sur ce disque des morceaux de Heavy rageur aux riffs efficaces avec des paroles sensées qui deviendront autant d’hymne incontournables. Mais aussi un chanteur au talent unique qui aujourd’hui encore, reste emblématique. Autant d'ingrédients, en somme, pour faire de ce disque, un disque que certains pensent indispensable et que d'aucuns trouvent même culte.

14 Commentaires

10 J'aime

Partager

PhuckingPhiphi - 23 Juillet 2019:

Ha oui, Titan, c'est quand même assez culte, et en plus avec la reformation (et leurs prestations live terribles !), ils ont eu un regain d'attention ces dernières années. Les 500 exemplaires de No Remorse ont dû partir assez vite… :(

dark_omens - 23 Juillet 2019:

Ils vont sûrement nous sortir un nouveau disque...

PhuckingPhiphi - 23 Juillet 2019:

Ça serait dans les tuyaux, en effet… laugh

Si Le Calvez envoie la purée comme à Vouziers l'année dernière, ça va être une baffe old school qui va coller Mémé au mur.

dark_omens - 23 Juillet 2019:

Plus de 30 ans que j'attends ça...

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Titan (FRA)