Thyrfing

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Thyrfing
Nom de l'album Thyrfing
Type Album
Date de parution 1998
Style MusicalBlack Viking
Membres possèdant cet album105

Tracklist

1. Raven Eyes 03:36
2. Vargavinter 03:00
3. Set Sail to Plunder 04:23
4. Ur Askan ett Rike 03:05
5. Celebration of Our Victory 04:44
6. A Burning Arrow 02:51
7. En Döende Mans Förbannelse 03:35
8. Hednalan 03:35
9. Wotan's Fire 04:32
10. Going Berserk 05:12
Total playing time 38:35

Chronique @ Paganwinter

13 Janvier 2010
A l'image de leurs compatriotes de Manegarm, Thyrfing est un groupe de Viking Folk Metal qui a très vite su se trouver un public. En 1995 se forme donc un combo qui s'orientera très vite sur les bases suèdoises du Viking Metal avec de fortes influences folkloriques et épiques. La réussite de leurs débuts, avec notemment cet album éponyme, va très vite leur permettre d'entrer dans la court des grands et de pouvoir bénéficier plus tard des prouesses de Peter Tägtren et de son mythique studio, Abyss. La suède, comme la norvège, possède certainement un don d'Odin pour sculpter de grands groupes ou des groupes en devenir. Ce premier album de Thyrfing, l'éponyme, est là pour le prouver.

Tout d'abord, j'avoue que cela fait seulement une demi douzaine d'année que je connais Thyrfing. Je suis tombé tout à fait par hasard sur ce premier album dans les bacs d'un festival pagan-folk, et en rentrant chez moi, en quelques minutes, Thyrfing m'avait acquis à sa cause. La principale qualité de cet album est qu'il est d'une facilité d'accès incroyable. Non pas qu'il soit destiné à tout public ou qu'il soit simpliste, mais plutôt que les mélodies sont tellements bien fichues et prenantes que je suis immédiatement tombé sous le charme. Par contre, cette simplicité, cette manière de produire, ne privilégie pas la virtuosité. J'entends par là que sans un clavieriste de talent, Thyrfing serait un album totalement dépourvu d'intérêts, mais après tout, pourquoi pas? Je pourrai également reprocher à l'album, à l'image de l'excellent Dödsfard de Manegarm, d'être singulièrement trop court, mais lorsque que l'on tape du pied et que l'on rembobine régulièrement, peu importe. Le disque s'écoute sans soucis deux fois d'affilée.

Coté ambiance, je dirais que Thyrfing s'oriente vers une tendance marine. Je veux dire que, ce qui est tout à fait personnel, les pistes sentent bon l'air du large, à l'image du pochette toute simple qui retranscrit bien le contenu musical. En avant les drakkars, en quelque sorte. Techniquement, on est assez loin des riffs tranchants du Viking Metal façon Enslaved. En fait, on se rapproche plus volontiers des bases heavy, des rythmiques suèdoises et autres spécificités au métal moins raw. Simples mais efficaces, voilà les riffs proposés, et après tout pourquoi pas. Sans compter que Thyrfing possède cette charmante touche amateur qu'on les premières réalisations, dans leur majorité. Un batteur qui fait ce qu'il peut, il le fait d'ailleurs plutôt bien, un chanteur qui ne revendique pas un talent particulier mais qui reste plutôt dans le classique. Tout ça soutenu évidemment par des grattes homogènes et intéressantes, agréémenté, bien sûr, de multiples nappes de clavier aussi intéressantes les unes que les autres. Il y aura toujours des mauvaises langues pour psalmodier sur se disque, n'empêche qu'à moi, il me plaît beaucoup. Personnelement, mis à part qu'il faut sacrément augmenté le volume (prise de son basse résolution oblige) j'adore me reppasser le disque en boucle en voiture, un petit trip personnel, si vous voulez. Pistes conseillées: Vargavinter (2), Set Sail to plunder (3). Vous aurez remarquez que l'anglais est également utilisé, à plus ou moins 60% du disque, à vrai dire, ce qui m'a étonné venant d'un combo suèdois aux influences folkloriques et vikings. Pas un défaut, évidemment, mais j'ai toujours milité sur le fait que les paroles en langues scandinaves sonnaient mieux que la langue anglaise.

Pour ceux qui connaissent les derniers albums du groupe, Farsotider et Hels Vite, je précise simplement que la donne à passablement changé depuis, et que Thyrfing était beaucoup plus simple d'accès en 1998. Du moins la musique était moins pagan, au profit de l'efficacité à trouver des fans du metal folk. Bref, cet album éponyme est pour moi une belle petite réussite, personnel j'entends, que je ne me lasse pas d'entendre. Remarquable bien que simple.

Paganwinter

3 Commentaires

2 J'aime

Partager
New_Littlebigwolf - 13 Janvier 2010: C'est vrai que cet album est très bon mais j'aime tout autant les dernières sorties. D'autant qu'au niveau chant on peut dire que sur Hels Vite ca s'est largement amélioré !
OakInTheMist - 13 Janvier 2010: En ce qui concerne l'Anglais qui est largement utilisé dans cet album, je pense que c'est tout simplement pour la "facilité d'accès". En effet, étant donné que très peu de personnes parlent Suédois, afin que l'on sache ce que revendiquent les textes, il a bien fallu utiliser l'Anglais, plus couramment employé.

Sur Hels Vite Thomas Vannanen a quitté le groupe pour laisser la place à Jens Ryden, ceci explique peut être cela.
NerZhul - 08 Juillet 2010: Très bonne chronique ! J'ai été intéressé du début jusqu'à la fin.
Par contre, je ne mettrai pas 19/20 à cet album (même si c'est la première fois que j'écoute du Thyrfing, je changerais peut être d'avis par la suite, qui sait ^^).
J'ai découvert ce groupe il y a... une heure à peine et j'ai trouvé l'intro très bonne. Il est vrai que sans claviers, on s'ennuierait un peu.

Je suis aussi d'accord sur le fait que les titres nous font penser à la mer. Pendant toute la durée de l'album, j'ai pu me reposer !

En ce qui concerne la langue utilisée, je préférerais que les groupes Scandinaves chantent dans leur langue (qui sont toutes belles et faciles à apprendre) plutôt qu'en Anglais.

Un dernier point, il faudrait éviter d'utiliser le terme "drakkar" pour désigner les navires de Vikings. Ce mot n'existe pas en tant que tel, ou du moins, ce n'est pas le terme approprié pour ce type de navire.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire